Destroyer stellaire de classe Defender


Le destroyer stellaire de classe Defender était un vaisseau capital qui fut développé par le Corporation Technique Républicaine pour le compte de la Nouvelle République.

  Suite à la disparition de toute menace impériale sérieuse après la défaite de l'Empereur Palpatine ressuscité, et la volonté de la Nouvelle République de renforcer la sécurité dans ses territoires, les grands constructeurs de vaisseaux, très pragmatiques, prirent acte de ce tournant politique majeur et planchèrent sur de nouveaux concepts de vaisseaux de guerre pour le compte de la nouvelle puissance dominante afin de remplacer les vaisseaux hétéroclites de l'ancienne Alliance Rebelle.

  Né dans les bureaux d'études du consortium de la Corporation Technique Républicaine, le tout nouveau destroyer stellaire de classe Defender comptait parmi les vaisseaux les plus modernes et les plus puissants de la marine de la Nouvelle République à l'époque de la crise de la Flotte Noire dans l'Amas de Koornacht. Il faut néanmoins savoir que le concept de ce vaisseau remonte tout de même aux années qui suivirent directement la Bataille d'Endor et faisait originellement partie du programme Defender ; ce projet initié peu après la chute de Coruscant prévoyait le développement d'un chasseur défense planétaire à court rayon d'action -resucée d'un vieux modèle d'Incom-, d'un transport d'assaut capable d'emporter trois ailes complètes de chasseurs et enfin un destroyer, originellement baptisé destroyer stellaire de classe Nebula. Malheureusement, avec les événements liés au Grand Amiral Thrawn et au retour de l'Empereur, le projet fut mis temporairement au rebut et seul le chasseur vit effectivement le jour. Ce n'est que quelques années plus tard que les deux autres concepts furent sortis de l'anonymat et intégrés à un tout nouveau programme de développement de la Nouvelle République, celui des nouvelles classes et le destroyer stellaire de classe Defender servit même de base pour un nouveau design, le transport naval de classe Endurance.

  Parfois pris à tort pour des vaisseaux impériaux de par leur forme triangulaire très prononcée, les destroyers de classe Defender, si l'on y regarde de plus près, ont en fait une structure assez différente des célèbres destroyers stellaires impériaux, caractérisée notamment par l'absence d'une large tourelle de commandement. Et l'on se rend bien vite compte que leur taille modeste, 65% de celle d'un destroyer stellaire de classe Impérial-I, ne présume en rien de leur potentiel de combat par rapport à leurs équivalents impériaux. En effet, ce vaisseau embarque une puissance de feu équivalente à celle d'un destroyer stellaire de classe Impérial-II et peut, en théorie, grâce à son arsenal impressionnant, mettre en pièce n'importe quel vaisseau capital ou flotte de petits vaisseaux capitaux. Ses 40 turbolasers lourds, complétés par un nombre équivalent de turbolasers et 8 tubes de missiles à concussion en tourelle, peuvent infliger de graves dégâts sur les vaisseaux un peu trop présomptueux. Pour les missions qui nécessitent de capturer des vaisseaux ennemis, les 20 batteries ioniques se prêtent parfaitement à ces dernières, permettant au destroyer d'avoir un énorme avantage sur ses homologues impériaux. Pour manœuvrer cet arsenal, il faut près de 244 artilleurs, avec au total un personnel embarqué s'élevant à plus de 7000 hommes.

  En outre, à l'instar du croiseur lourd Majestic, les armes du Defender disposent d'un bien meilleur contrôle de tir et portée que celles des Impériaux, ce qui lui confère un net avantage dans les duels à longue portée. Si l'on ajoute à cela une manœuvrabilité accrue grâce à un système ingénieux de bouches d'aération disposées sur ses parties latérales, le Defender peut aisément se maintenir à bonne distance de son adversaire tout en continuant à l'arroser d'un feu nourri. De plus, cette puissance de feu combinée à une capacité d'emport d'une aile de chasseurs, soit 60 chasseurs, dont la composition diffère suivant les situations, lui permet aisément de se passer de vaisseaux d'escorte : en effet, le Defender peut embarquer soit des chasseurs Defender à court rayon d'action et des bombardiers K-wings pour assurer sa protection rapprochée et effectuer des raids meurtriers contre les navires ennemis, soit accueillir les plus récents et modernes chasseurs de supériorité spatiale à long rayon d'action comme les E-wings, A-wings ou encore les dernières versions du X-wing.

Destroyer stellaire de classe Defender

Deux destroyers stellaires de classe Defender en patrouille.
Image extraite du guide Wizards of the Coast Starships of the Galaxy


  Le premier de ces vaisseaux à être entré en service s'appelait le Obi-Wan, et était commandé par une capitaine wookie nommée Whyrrryk. Cependant, malgré leurs performances, et pour des raisons essentiellement politiques, la Nouvelle République rechigna souvent à envoyer des vaisseaux d'une telle valeur au combat lors des batailles contre les derniers Impériaux et préféra les cantonner à des missions de patrouilles dans le Noyau de la galaxie. Alors que seule une petite dizaine de ces vaisseaux étaient en service lors de la crise de la Flotte Noire, essentiellement pour des raisons de coûts et la longueur des développements, la signature du traité de paix avec l'amiral Pellaeon n'arrangea pas les choses, puisqu'elle eut pour conséquence une diminution significative du budget militaire de la Nouvelle République et des commandes de vaisseaux de guerre. Ce destroyer, à cause de cela, ne devint jamais l'un des vaisseaux proéminents de la flotte, malgré les dispositions prises pour mettre en service un vaisseau supplémentaire de ce type chaque année et ce jusqu'au terme du programme des nouvelles classes. Malgré tout, lorsqu'ils furent réellement mis à l'épreuve du feu lors de l'invasion de Yuuzhan Vong, les destroyers stellaires de classe Defender affichèrent de très bonnes performances et furent sans doute un atout très précieux dans les manches de l'Alliance Galactique.

Destroyer stellaire de classe Defender

Vue rapprochée d'un destroyer stellaire de classe Defender.
Image extraite du guide Del Rey The Essential Guide to Warfare



Actualités en relation

Le joyeux Noël de Star Wars HoloNet

A l'heure où chacun d'entre vous se remet de son réveillon de roti de nerf ou de bantha en sauce - enfin, je crois, c'est quelle galaxie ici ? - il est plus que temps de découvrir que l...


The Old Republic : Perspectives pour la suite

L’année 2018 n’est pas terminée et, chez Bioware, ils sont prêts à nous le montrer avec les mises à jour de The Old Republic à venir. Axons cela en 3 points d’importances :   Le JCJ Le JCJ (joueur...


Del Rey annonce Thrawn: Treason

Après quelques petits tweets sur le compte de l'éditeur nous laissant présager une annonce littéraire, c'est dans le Star Wars Show, dont le lien vers la vidéo se trouve plus bas, que l'annonce est...


Delcourt : Sortie de Boba Fett - Integrale volume II

Sortie aujourd'hui même de Boba Fett - Integrale volume II, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Boba Fett, aux prises avec la Rébellion aussi bien que l...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Informations encyclopédiques
Destroyer stellaire de classe Defender
Nom
Destroyer stellaire de classe Defender
Nom original
Defender-class star destroyer
Autre(s) nom(s)
Destroyer stellaire de classe Nebula
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
1040 m
Equipage
6.795 hommes d'équipage
244 artilleurs
Min: 2.265 hommes d'équipage
Armement
40 turbolasers lourds:
- Proue : 10
- Poupe : 10
- Tribord / Bâbord : 20
40 turbolasers:
- Proue : 10
- Poupe : 10
- Tribord / Bâbord : 20
20 batteries ioniques:
- Proue : 5
- Poupe : 5
- Tribord / Bâbord : 10
8 tubes lance-missiles (30 missiles chacun)
8 rayons tracteurs:
- Proue : 3
- Poupe : 1
- Tribord / Bâbord : 4
Troupes
1.600 soldats
60 chasseurs
12 transports
Soute
15.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x10)
Prix
168.528.000 crédits
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
63 227


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Destroyer stellaire de classe Defender" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Warfare
  • WEG - Cracken's Threat Dossier
  • WOTC - Starships of the Galaxy
  • WOTC - Starships of the Galaxy (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.