Destroyer stellaire de classe Interdicteur


Le Destroyer stellaire de classe Interdicteur est un vaisseau hybride entre le destroyer stellaire de classe Impérial et le croiseur lourd de classe interdicteur Im-418.

  Face au succès du croiseur interdicteur Im-418 construit par la société Sienar, le concepteur des fameux destroyers stellaires de classe Impériale, Kuat, élabora peu avant la Bataille de Yavin un nouveau modèle de destroyer interdicteur. Le destroyer stellaire Interdicteur est un vaisseau hybride, à mi-chemin entre l'interdicteur Im-418 et le destroyer impérial. Du premier, il possède la capacité de tendre des embuscades aux convois de l'Alliance Rebelle grâce à ses générateurs de puits de gravité. Du second, il garde une bonne partie de la résistance et de la puissance de feu.

  Basé sur la structure du destroyer de classe Impériale, le destroyer stellaire Interdicteur a dû subir de larges modifications par les ingénieurs de Kuat afin d'incorporer les quatre générateurs de puits de gravité, très encombrants. Conséquence de cet ajout, le concept original perd beaucoup de ses possibilités, la plus importante étant le retrait du hangar principal. Seul reste désormais le hangar auxiliaire du croiseur. Par conséquent, tous les vaisseaux de soutien tactique ont dû être retirés, et seule reste une paire de navette de classe Lambda pour le convoyage de personnel entre le vaisseau et la surface. La capacité maximale d'emport de chasseurs d'escorte est elle aussi très réduite, puisque deux escadrons entiers ont du être sacrifiés au profit des générateurs. Avec quatre escadrilles, soit 48 appareils, le destroyer Interdicteur reste quand même largement au-dessus des standards du croiseur interdicteur, qui ne peut emporter que 24 TIE dans son petit hangar.

  La puissance des boucliers a elle aussi été revue à la baisse pour satisfaire aux nouveaux aménagements. Les générateurs de puits de gravité requièrent en effet une impressionnante quantité d'énergie pour fonctionner, car ils sont beaucoup plus puissants que ceux de l'Im-418. En opérations, quand les quatre générateurs sont activés à pleine charge, les boucliers ne sont effectifs qu'à 50% de leur puissance maximale. Cette perte d'énergie aux boucliers accroit considérablement la vulnérabilité du destroyer Interdicteur en combat rapproché, mais les ingénieurs de Kuat comptent beaucoup sur la résistance de la coque et la puissance de feu du destroyer pour se sortir de telles situations.

  Au final, et malgré les pertes importantes de performances pour intégrer ces nouveaux générateurs, le destroyer Interdicteur est un appareil bien plus adapté au combat que l'Interdicteur de Sienar, qui est lui obligé de bénéficier d'une escorte pour les missions d'embuscade. Le destroyer peut lui être déployé seul pour couvrir tout un secteur soupçonné d'être fréquenté par les Rebelles ou les gangs de pirates. Rapidement déployé dans les secteurs prioritaires d'opération de la flotte impériale, le Destroyer Stellaire Interdicteur participe à de nombreuses batailles et escarmouches durant toute la durée de la Guerre Civile Galactique. Certains bâtiments de cette classe seront même intégrés à la flotte du Grand Amiral Thrawn lors de sa campagne contre la Nouvelle République, et participeront à divers affrontements, notamment la bataille de Bilbringi.


Actualités en relation

Le joyeux Noël de Star Wars HoloNet

A l'heure où chacun d'entre vous se remet de son réveillon de roti de nerf ou de bantha en sauce - enfin, je crois, c'est quelle galaxie ici ? - il est plus que temps de découvrir que l...


The Old Republic : Perspectives pour la suite

L’année 2018 n’est pas terminée et, chez Bioware, ils sont prêts à nous le montrer avec les mises à jour de The Old Republic à venir. Axons cela en 3 points d’importances :   Le JCJ Le JCJ (joueur...


Battlefront II : Les ARC Troopers en approche vers la prochaine mise à jour !

Deux semaines après le déploiement de la mise à jour L'Élu, les équipes de DICE commencent à lever le voile sur ce que qu'apportera la prochaine grosse mise à jour pour Battlefront II, et tout particulièrement les nouveaux renforts...


Delcourt : Sortie de Boba Fett - Integrale volume II

Sortie aujourd'hui même de Boba Fett - Integrale volume II, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Boba Fett, aux prises avec la Rébellion aussi bien que l...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Informations encyclopédiques
Destroyer stellaire de classe Interdicteur
Nom
Destroyer stellaire de classe Interdicteur
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
1.600 m
Equipage
36.810 hommes d'équipage
224 artilleurs
Armement
Troupes
Soute
36.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours : x8)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
53 615


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 3 : L'Ultime Commandement
  • WOTC - Starships of the Galaxy
  • X-wing Rogue Squadron 05 : The Phantom Affair, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 06 : The Phantom Affair, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 07 : The Phantom Affair, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 08 : The Phantom Affair, Partie 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.