Destroyer de classe Bakura


Le Destroyer de classe Bakura est un vaisseaux capital assurant la défense de la planète Bakura.

  Rares sont les mondes capables d'entretenir leur propre flotte de guerre, tout autant que ceux possédant leurs propres chantiers navals. Bakura est de fait l'une des rares exceptions à la règle, mais il faut dire que les crises successives qui ont récemment frappé ce monde ont très largement contribué à instaurer cet état de fait. Situés à la limite de l'espace des Ssi-Ruuk, les Bakuriens, n'ayant fait que peu confiance à l'Empire, puis à la Nouvelle République, pour assurer leur sécurité face à cette menace permanente, et grâce à une forte volonté politique de leurs dirigeants, développèrent puis construirent leurs propres vaisseaux de guerre, soit deux classes de navires en tout et pour tout : le croiseur léger Namana et le destroyer stellaire de classe Bakura.

  Bien qu'il ne sorte pas des Chantiers Navals de Kuat, le destroyer stellaire Bakura mérite amplement son nom et laisse présager de la qualité des ingénieurs bakuriens. Conçu autour du réacteur d'un puissant destroyer stellaire impérial de classe II - un réacteur à ionisation solaire I-a2b -, c'est pourtant bien là son seul point commun avec le vaisseau impérial. En effet, long de 850 mètres, ces vaisseaux à l'apparence de paquebots soignés et raffinés ont une esthétique radicalement différente, et il semble même que les ingénieurs bakuriens se soient amusés à ce qu'aucun de leur destroyer ne se ressemblent. Pour ce qui est des spécifications techniques, elles sont par contre en tous points similaires : chaque destroyer stellaire Bakura dispose du même armement, à savoir 60 turbolasers, 60 canons ioniques et 10 rayons tracteurs. Ce navire nécessite tout de même un équipage de 8250 personnes, dont 250 artilleurs, et peut embarquer jusqu'à 2000 hommes de troupes, 35 000 tonnes métriques de marchandises ainsi que, comme tout vaisseau de ce tonnage, de nombreux chasseurs stellaires, en l'occurrence des chasseurs bakuriens GPA (General Purpose Attack).

  Le temps de construction de ces vaisseaux est assez long, si bien que la production de quatre exemplaires nécessite une année entière. Mais il faut dire qu'en contrepartie, ces destroyers, comme les croiseurs légers Namana, sont équipés d'une technologie fort intéressante, le système HIMS (Hyperwave Internal Momemtum Sustainer), l'un des tous premiers systèmes à s'être avéré efficace pour contrer un champ d'interdiction. Tout cela a bien évidemment ouvert de nombreuses perspectives en matière de stratégie pour les militaires. En raison donc de la faible cadence de production de ces vaisseaux, il semble qu'au moment de l'Insurrection Corellienne, quelques temps après la Bataille de N'Zoth, seuls trois destroyers stellaires Bakura étaient en service : le Défenseur, le Gardien et le Sentinelle. Ces vaisseaux avaient déjà fort bien rempli leur rôle de dissuasion contre les Ssi-Ruuk dans les années qui suivirent leur première tentative d'invasion de ce monde, alors sous la coupe du gouverneur impérial Wilek Nereus. Ainsi, quand ils n'étaient pas occupés à patrouiller aux frontières ou à affronter les Ssi-Ruuk, combats dont ils sortaient la plupart du temps victorieux, ces vaisseaux chassaient les pirates et les contrebandiers locaux.

  Jusqu'alors, la flotte de défense bakurienne avait été placée sous le commandement de Pter Thanas, ex-commandant de l'ancienne garnison impériale de Salis D'aar. Après sa mort prématurée, il fut brièvement remplacé par l'amiral Hortel Ossilege. Ce dernier se vit confier par son gouvernement le commandement d'une petite force expéditionnaire pour aller porter assistance à la Nouvelle République autour de Corellia, les forces néo-républicaines ayant été quelques peu éprouvées par leurs précédents engagements contre les Yevethas.

Destroyer de classe Bakura


  Cependant, les choix stratégiques de l'amiral mirent à mal pendant un temps les positions néo-républicaines et ce ne fut qu'au prix de la perte de la moitié de la flotte bakurienne que la situation put enfin être rétablie dans le Système Corellien. Alors que le croiseur léger Namana Intrus, le vaisseau amiral de Hortel Ossilege, fut détruit au point culminant de la bataille, le Gardien fut, lui, mis hors d'état à peine la flotte bakurienne arrivée sur les lieux. Gravement endommagé par le champ d'interdiction généré par la Station Centerpoint, le vaisseau dut être évacué et servit de leurre pour tester les défenses ennemies avant d'être finalement détruit par le répulseur de Sélonia. En ajoutant à cela la mort d'Ossilege et de Gaeriel Captison, ces événements accrurent encore un peu plus le ressentiment des Bakuriens envers la Nouvelle République. Le Défenseur et le Sentinelle continuèrent néanmoins à faire leur devoir et, plusieurs années plus tard, participèrent à la Bataille de Bakura lors de l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong.


Actualités en relation

Battlefront II : Le nouveau mode Suprématie Capitale présenté

DICE vient de lever le voile sur le nouveau mode de jeu qui sera ajouté dans la prochaine mise à jour gratuite de Battlefront II, prévue pour le 26 mars. Ce nouveau mode, baptisé Suprématie Capitale, opposera deux équipes de...


Star Wars Armada : Des cartes custom HoloNet

Star Wars Armada est un jeu de figurines lancé par Fantasy Flight Games en 2014, et permettant de vous placer dans la peau d'un commandant de flotte. Axé notamment autour de figurines représentant des vaisseaux, et de cartes permettant...


Battlefront II : La nouvelle mise à jour est là, les Droidekas attaquent !

Vous l'attendiez, les développeurs de DICE l'ont fait : la nouvelle mise à jour gratuite de Battlefront II arrive aujourd'hui et apporte donc avec elle les fameux Droïdekas ! Dévoilées en détail au début du...


Battlefront II : Une vidéo de présentation pour les prochaines nouveautés

Electronic Arts et DICE viennent de mettre en ligne une petite vidéo de présentation des différentes nouveautés de la prochaine mise à jour prévue pour Battlefront II. Si la mise à jour en question, qui arrivera le 26...


Une couverture exclusive pour Thrawn - Treason dévoilée

L'éditeur américain Del Rey a dévoilé hier une très belle couverture alternative pour le nouveau roman de Timothy Zahn, Thrawn : Treason, qui sortira le mois prochain aux États-Unis. Hélas pour nous autres francophones, cette magnifique...


Informations encyclopédiques
Destroyer de classe Bakura
Nom
Destroyer de classe Bakura
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
850 mètres
Equipage
8000 hommes d'équipage
250 artilleurs
Armement
Troupes
2000 hommes
Soute
35 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours : x8)
Affiliation
Forces de défense bakuriennes
Nouvelle République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
02/01/2015

Nombre de lectures
33 458


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.