Cuirassé de classe Eclipse


Le cuirassé de classe Eclipse, aussi connu sous la désignation de Super destroyer stellaire de classe Eclipse, était le plus imposant destroyer stellaire créé par l'Empire Galactique

  Le super destroyer de classe Eclipse fut construit en seulement deux exemplaires, l'Eclipse et l'Eclipse II, dans les chantiers navals orbitaux de Byss, dans le Noyau Profond. Ces vaisseaux firent leur apparition en même temps que l'Empereur Palpatine, cloné dans un nouveau corps, surgit de Byss pour reconquérir le pouvoir.

  D'une taille inégalée dans l'histoire militaire galactique, le super destroyer de classe Eclipse possède également un armement impressionnant, dont la pièce maîtresse est un superlaser d'une puissance équivalent aux 2/3 du superlaser de l'Etoile de la Mort. Incapable de détruire une planète entière, ce modèle est néanmoins suffisant pour pulvériser un bouclier planétaire et rendre la planète ciblée inhabitable, en perforant la croûte terrestre. L'armement secondaire du vaisseau consiste en plusieurs centaines de batteries et de canons-laser. Dix projecteurs de puits de gravité viennent compléter cet arsenal, empêchant l'ennemi de fuir dans l'hyperespace. Le hangar principal des chasseurs, assez grand pour qu'un destroyer de classe Victoire s'y engouffre (plus de 600 mètres de long), embarque au total 58 escadrilles de TIEs, permettant au destroyer Eclipse d'engager à lui seul toute une flotte spatiale.

  Le premier destroyer, l'Eclipse, fut utilisé par Palpatine comme vaisseau de commandement lors de sa réapparition soudaine. Lorsque l'Empereur réincarné lance une terrible tempête de Force contre Luke Skywalker, le Jedi, aidé par sa soeur Leia Organa Solo, parvient à retourner l'attaque contre Palpatine. Le super destroyer Eclipse est détruit par la puissance de la tempête de Force, en même temps que l'Empereur.

  L'Eclipse II fut construit par la seconde réincarnation de Palpatine, peu après la perte de son précédent vaisseau de commandement. L'Empereur se servit de l'Eclipse II pour atteindre la planète Onderon, dans l'espoir de se servir du corps d'Anakin Solo afin d'y transférer son esprit, et ainsi bénéficier d'une puissance phénoménale, et stopper la lente dégénération que subissent les corps dont il prend possession. Malheureusement pour Palpatine, un commando de la Nouvelle République mené par Chewbacca et le Chevalier Jedi Kam Solusar infiltre le vaisseau et reprogramme son système de navigation. L'Eclipse II entre alors dans l'hyperespace en direction de Byss. Arrivé sur place, il entre en collision avec la nouvelle superarme impériale, le canon galactique. Endommagé par l'impact, le Canon Galactique se dérègle et tire un missile sur Byss. La puissance de l'explosion détruit totalement la planète et la flotte impériale stationnée en orbite, y compris l'Eclipse II.

  Aucun autre Destroyer de classe Eclipse ne sera construit après ces évènements. Ces deux vaisseaux restent à ce jour les plus imposants bâtiments de guerre de la Galaxie, si l'on excepte les deux Etoiles de la Mort.


Actualités en relation

HoloNet : On fête la nouvelle année avec les Derniers Jedi !

Pour commencer, tout le staff de Star Wars HoloNet se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2018, tout plein de belles et de bonnes choses et bien sur de bonnes aventures Starwarsiennes. J'en profite aussi, au nom...


Star Wars HoloNet se dote d'un logo

Vous l'avez peut-être aperçu si vous étiez à la convention Générations Star Wars et Science-Fiction ce week-end et que vous avez assisté à notre conférence : l'HoloNet dispose (ENFIN) d'un vrai logo ! Et pour...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


StarWarsxLeclerc : Des cartes et un album Solo à collectionner

Comme c'est désormais la coutume, E.Leclerc lance une opération promotionnelle du 6 avril au 13 mai 2018 pour la sortie du prochain film Star Wars : Solo. Cette fois-ci, vous pourrez collectionner pas moins de 90 cartes...


Holonet : De nouvelles fiches pour les Derniers Jedi

Pas de repos pour les rédacteurs de Star Wars Holonet qui continue d'écrire des fiches. Aujourd'hui, nous continuons la publication de fiches sur Les Derniers Jedi avec 23 nouvelles fiches qui viennent s'ajouter au pack de fin...


Informations encyclopédiques
Cuirassé de classe Eclipse
Nom
Cuirassé de classe Eclipse
Nom original
Eclipse-class dreadnought
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
17 500 m
Equipage
708 470 membres du personnel
88 500 hommes d'équipage minimum
4 175 artilleurs
Armement
1 superlaser axial
550 turbolasers
500 canons laser
75 canons ioniques
100 projecteurs de rayons tracteurs
10 projecteurs de puits de gravité
Troupes
100 TB-TT
50 escadrons d'intercepteurs TIE
8 escadrons de bombardiers TIE
150 000 soldats
Cinq bases préfabriquées
Nombre indéterminé de vaisseaux de transport et de soutien
Soute
600 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours x6)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
118 527


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Cuirassé de classe Eclipse" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Dark Empire - Dark Empire
  • Dark Empire - Dark Empire II
  • Dark Empire - Empire's End
  • The Essential Guide to Vehicles and Vessels
  • WEG - Dark Empire Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.