Eidolon


Le croiseur Eidolon était un prototype unique de croiseur de classe Strike modifié et commandé par Sate Pestage à l'époque de la Guerre Civile Galactique.

  Cet ambitieux projet avait à l'origine pour but de refondre complètement la structure du célèbre croiseur de classe Strike pour améliorer grandement sa capacité d'emport en chasseurs, la portant jusqu'à 64 appareils. Néanmoins, le véritable rôle de ce vaisseau, but inavoué, était tout autre. Subventionné par le Grand Vizir Sate Pestage, l'Eidolon faisait en fait partie d'une vaste escroquerie imaginée par le dignitaire impérial pour détourner des fonds en toute discrétion. En effet, au cas où l'Empire de son maître, l'Empereur Palpatine, venait à s'effondrer, Pestage voulait disposer d'une cache d'armes et d'œuvres d'art personnelles et ainsi s'assurer une retraite confortable. C'est ainsi qu'une grande partie du budget destiné à la conception et au développement du croiseur atterrit en réalité dans les mains du Grand Vizir qui put ainsi établir sa base secrète sur Tatooine, cette base ayant également été appelée Eidolon.

  Le projet Eidolon finit tout de même par aboutir et un prototype du croiseur fut construit dans le plus grand secret par les Chantiers Navals de Kuat dans l'une de leurs usines du Secteur Sesswenna. Mais là encore, le résultat ne fut qu'une mascarade, car ce prototype n'était à proprement parler qu'une coquille vide truffée de dysfonctionnements et construite uniquement pour justifier tout l'argent qui avait été engouffré dans le projet. Il n'eut donc, bien sûr, jamais l'occasion d'être testé et encore moins d'être mis à l'épreuve du feu. Enfin, si l'on ignore dans quelles conditions cela s'est passé et s'il s'agissait d'un acte délibéré ou non, il semble que le vaisseau ait disparu corps et bien dans l'hyperespace lors de son voyage d'inauguration à l'instar de la Flotte Katana en son temps. Quoi qu'il en soit, cette disparition, comme la mort de Lirin Banolt, arrangea bien Pestage, car c'était la preuve concrète de ses détournements de fonds qui s'évaporait.

Eidolon

Vue rapprochée de la passerelle de l'Eidolon
Image extraite du livret Handbook 1 : X-wing Rogue Squadron


  Et bien que des rumeurs aient fini par filtrer sur le rôle joué par Pestage dans cette affaire, le mythe de l'Eidolon prit tout de même forme et perdura pendant longtemps dans l'imaginaire collectif, et nombre d'aventuriers et autres voyageurs de l'espace rêvèrent à un moment ou à un autre de mettre la main dessus. Toutefois, l'Eidolon proposait sur le papier un concept réellement intéressant à travers l'utilisation d'une double rampe de lancement inédite pour chasseurs TIE. Celle-ci constituait à elle seule une sorte de circuit ferroviaire à l'intérieur du vaisseau et son principe de fonctionnement était très simple : lorsque des chasseurs TIE rentraient de mission, ils abordaient le vaisseau via un hangar situé juste à la base de la passerelle de commandement. A partir de là, ils étaient pris en charge par la rampe qui les acheminait successivement dans les zones de maintenance et de ravitaillement en fuel à l'intérieur du vaisseau, puis qui les relançait aussitôt dans l'espace via des baies de lancement situées de chaque côté du vaisseau.

  Ce système se serait avéré très efficace car il aurait permis à l'Eidolon d'avoir en permanence des chasseurs parés au combat, mais aurait aussi permis au vaisseau de lancer en seulement quelques secondes jusqu'à une douzaine de chasseurs impériaux hors de ses entrailles. C'est ce que put constater Tycho Celchu lorsqu'il effectua un premier passage au dessus de la base Eidolon sur Tatooine avec son X-wing. En effet, si le croiseur Eidolon ne fut jamais autre chose qu'un écran de fumée, la rampe de lancement fut, elle, belle et bien construite et adaptée pour la base personnelle de Pestage.
Informations encyclopédiques
Eidolon
Nom
Eidolon
Classe
Appareil unique
Constructeur
Troupes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
38 493


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.