Fierté de Tarlandia


Le Fierté de Tarlandia est un croiseur qui servit de central des communications pour la flotte impériale durant la bataille d’Endor.

  Baptisé en l'honneur d'un système du Noyau, le Fierté de Tarlandia est un croiseur de bataille qui fut pendant un temps le second vaisseau dans la chaîne de commandement de l'Escadron de la Mort derrière l'Executor mais devant le Chimaera. Bien moins connus que ces deux derniers, il fut pourtant avec l'Ilthmar's Fist, un autre croiseur de bataille, l'un des plus imposants et puissants vaisseaux de l'escadron et joua un rôle à la fois important et funeste au cours de la Bataille d'Endor.

  Selon le plan de bataille imaginé par l'Empereur Palpatine, tandis que la Flotte Impériale devait empêcher la Flotte Rebelle de s'enfuir et la maintenir entre elle et la seconde Etoile de la Mort, le Fierté de Tarlandia devait quant à lui brouiller l'ensemble des senseurs et communications ennemis grâce à un puissant système de brouillage. Le but étant notamment de maintenir les rebelles dans l'ignorance quant à l'état du bouclier de protection de la station spatiale mais aussi quant à la réalité de ses capacités opérationnelles.

  Si la manœuvre réussit et parvint à surprendre les rebelles quand le premier tir de superlaser détruisit un de leurs croiseurs Mon Calamari, la tournure des évènements commença à tourner en défaveur des impériaux lorsque les bâtiments rebelles se résolurent à se mêler aux vaisseaux impériaux pour un combat au corps à corps. Le Fierté de Tarlandia, malgré sa puissance de feu et son blindage nettement supérieurs à ceux des destroyers de classe Impérial, subit alors de sérieux dégâts.

  En effet, bien qu'il eut détruit un croiseur Mon Calamari au corps à corps, le vaisseau avait été lourdement endommagé -notamment le côté tribord de sa tour de commandement- et temporairement neutralisé. Sachant qu'ils bénéficiaient là d'une fenêtre opportunité -les dégâts du Fierté de Tarlandia étant réparables- Lando Calrissian aidé de Wedge, de Leader Bleu et de Leader Vert, décida de lancer une attaque pour l'achever.

  Après avoir réussi à approcher le destroyer sous son ventre pour éviter ses turbolasers lourds, le groupe remonta à la verticale de l'arrête longitudinale du vaisseau en direction de sa proue, bifurqua de nouveau une fois atteinte la partie supérieure de la coque et débuta l'attaque de la passerelle ; néanmoins, le feu défensif adverse était si intense que Leader Vert alla s'écraser à la proue provoquant de multiples explosions et faisant apparaître une brèche dans la coque. Le réacteur du vaisseau mis à nu, Lando profita de l'occasion et le détruit précipitant ainsi l'explosion finale du Fierté de Tarlandia.
  Le Fierté de Tarlandia détruit et le brouillage des communications neutralisé, les impériaux subirent leur premier gros revers de la bataille et la détermination des rebelles n'en sortit que plus renforcée.
Informations encyclopédiques
Fierté de Tarlandia
Nom
Fierté de Tarlandia
Nom original
Pride of Tarlandia
Classe
Appareil unique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2015

Date de modification
24/12/2015

Nombre de lectures
22 942


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.