Fierté de Yevetha


Le Fierté de Yevetha était un Super Destroyer Stellaire modifié qui devint l’emblème de la Ligue Duskhan durant la Crise de la Flotte Noire.

  A l'origine baptisé l'Intimidant, un des trois Supers Destroyers Stellaires rattachés à la Flotte du Sabre Noir, le Fierté de Yevetha fut le navire étendard de la Ligue Duskhan en l'an 16 après la bataille de Yavin. Ce monstre de duracier vit le jour comme bon nombre de ces prédécesseurs dans les chantiers navals des Mondes du Noyau, peut être même ceux de Kuat ou de Fondor, et fut envoyé plus tard dans les docks secrets de réparation Black 15 en orbite de N'Zoth pour des questions de finitions. L'Empire Galactique avait annexé l'Amas de Koornacht dès la fin de la Guerre des Clones et avait asservi le peuple Yevetha pour en faire des travailleurs forcés dans leurs chantiers de construction de navires spatiaux, domaine où ils semblaient exceller. Huit mois après la défaite impériale d'Endor, les percées fréquentes et de plus en plus ambitieuses de la Nouvelle République obligèrent la Directrice Ysanne Isard à ordonner l'évacuation de Koornacht dans le but de répartir de nouveaux renforts sur le front. Mais l'opposition silencieuse dirigée par Nil Spaar avait eu vent de cette perfidie et décida qu'il était temps de se venger de l'oppresseur et de récupérer un bien que les Yevetha considéraient comme leur, après avoir sué sang et eau pour sa construction, au même titre que la plupart des autres navires de la Flotte Noire.

  Spaar demanda aux ouvriers de retarder le plus possible le départ des vaisseaux à quai, en prétextant des erreurs et des avaries mineures, faisant ainsi gagner quelques précieux mois aux insurgés. A l'insu des surveillants, certaines commandes du Super Destroyer furent modifiées, notamment les systèmes de sécurité d'une douzaine d'écoutilles des sections 17 et 21 qui restèrent bloquées en position ouverte. Les Yevetha prirent également leurs précautions : au cas où le navire parvenait tout de même à s'échapper ou s'il tentait de retourner ses armes contre N'Zoth, des explosifs habilement dissimulés dans sa coque se déclencheraient dès la levée des boucliers déflecteurs et le briserait en plusieurs morceaux. Alors que l'évacuation impériale était en cours, un commando mené par Nil Spaar et Dar Bille aborda l'Intimidant par les écoutilles sabotées et se dirigea à la hâte vers la passerelle de commandement. L'équipage étant en sous-effectif, il n'opposa que très peu de résistance aux assaillants. Une fois les anciens esclaves maîtres du navire, ces derniers ouvrirent les portes du hangar et avertirent le gouverneur Crollick que son cortège pouvait accoster dans les baies d'amarrage du Super Destroyer. Son premier acte en tant que Fierté de Yevetha fut d'ouvrir le feu sur les navettes en approche et de déclencher le massacre de N'Zoth qui vit la mort de 20 000 citoyens impériaux. Le commandant du vaisseau, Jian Paret, ne survécut pas plus longtemps et fut prestement exécuté. Par la suite, il semble qu'une partie de la flotte et à posteriori les installations impériales revinrent au Vice-Roi Kiv Truun, pendant que Nil Spaar allait ré-explorer l'Amas de Koornacht pour le compte de son peuple, après des années d'isolement et de servitude à la botte de l'Empire. Durant son voyage d'étude à bord de la corvette Beauté de Yevetha, il constata avec dégoût que leur territoire ancestral avait été souillé par la présence de nombreux étrangers. Se croyant investi d'une mission divine, il rentra chez lui et déposa le monarque Truun avant de prendre sa place et de fonder la Ligue Duskhan.

  Les Yevetha se firent cependant discrets après leur violente révolte et restèrent cloîtrés pendant de nombreuses années. Comprenant que l'épuration de l'Amas de Koornacht ne pouvait se réaliser sans qu'une présence extérieure ne vienne au secours des minorités ethniques si un appel à l'aide filtrait hors de la nébuleuse, Nil Spaar décida de prendre les devants et d'entamer des pourparlers avec la faction la plus influente et celle qui pourrait lui être la plus préjudiciable à l'époque : la Nouvelle République. Dans sa grande sagesse, il avait préféré remplir sa mission diplomatique à bord d'un modeste vaisseau consulaire, l'Aramadia, évitant  par cette intelligente manœuvre de dévoiler la toute puissance de son empire. Les négociations qu'il engagea n'étaient alors qu'une diversion pour déstabiliser le gouvernement de Coruscant et lui laisser le temps de trouver des sympathisants capables de lui fournir des informations de façon régulière. Une fois les graines de la discorde semée parmi l'assemblée sénatoriale de la Nouvelle République, le Vice-Roi se retira chez lui où l'attendait en mouillage sa flotte de guerre et son immense vaisseau-amiral. Le retour se déroula dans un lieu tenu secret au beau milieu de l'Amas de Koornacht. Trois voyages de navettes furent d'ailleurs nécessaires pour effectuer le transfert entre l'Aramadia et le Fierté de Yevetha. Le premier pour emmener ses reproductrices, dont sa favorite la Darna, le second pour lui-même et son équipe personnelle et le dernier pour sa garde d'honneur. Parmi les plus chanceux qui furent acceptés à bord, on peut citer le Premier Attaché du Vice-Roi, Eri Palle et l'ancien Proctor des Science de l'Aramadia, Vor Dull. Servir sur le navire personnel du Vice-Roi était considéré comme le plus grand honneur que puisse recevoir un Yevetha, à tel point que le prestige reçu imprégnait à jamais le nom dudit conscrit et de toute sa famille.

  Durant la douzaine d'année où le Super Destroyer se retrouva aux mains des Yevetha, il fut probablement confié aux bons soins de la Guilde Métallurgique de Nazfar, alors responsable des chantiers navals de Ligue Dushkan. Les techniciens yevethan s'occupèrent de la maintenance et de l'embellissement de ce titan stellaire mieux que ne l'aurait fait les impériaux. Ils le modifièrent par l'amélioration des systèmes existants et l'ajout de technologies de leur crue, notamment la mise en place d'un énorme générateur de bouclier supplémentaire sous le ventre du vaisseau qui le rendit unique en son genre. Les ouvriers aménagèrent également des appartements spartiates pour le Vice-Roi, des salons disposant de larges baies vitrées dans la tour de commandement, ainsi qu'une série de logements visant à accueillir les reproductrices de son harem personnel. En parallèle, ils transformèrent trois blocs de détention pour en faire des nurseries, chacune d'elle contenant 48 alcôves abritant des couveuses pour élever la progéniture du Vice-Roi. Ces lieux de nidification étaient très bien équipés, avec un système de ventilation isolé du reste du vaisseau, des matrices de distribution de nourriture et même un système de gouttières pour les sacrifices et les rites d'émergence des jeunes Yevetha. Une garde d'eunuques serviles et dévoués était présente jour et nuit  pour veiller sur les fûts de naissance et les femelles du harem. Nil Spaar mettait un point d'honneur à entretenir la succession de sa lignée et il avait fait construire dans ce simple but ces vastes nurseries aussi bien sur le vaisseau que dans son palais de Giat Nor. Les réussites préliminaires de la Ligue décuplèrent d'ailleurs son ardeur à se reproduire et les couveuses accueillirent bien vite une pléthore nouveaux-nés appelés mara-nas. Outres ces détails de patrimoine, plusieurs soutes furent réhabilitées en cellules de détention de masse avec un minimum de systèmes vitaux pour accueillir un bon millier de prisonniers. Car malgré la présence de plus de 15 000 Yevetha, les natifs de N'Zoth  avaient encore besoin des 513 rescapés impériaux pour les aider dans les manœuvres de pilotage et la maintenance de certains systèmes. En ce qui concerne l'armement, nul ne sait la façon dont les Yevetha arrangèrent l'organisation des batteries ioniques et turbolaser, mais connaissant leur engouement pour les lance-torpilles et lance-missiles à concussion il est fort à parier qu'ils y ajoutèrent leurs fameux lanceurs de bombes à gravité.

  Une fois les derniers préparatifs achevés, Nil Spaar déclara devant son peuple le début de la Grande Purge, une nouvelle vague de colonisation visant à purger leur nébuleuse de la vermine étrangère. Sous le commandement du Vice-Roi et de son premier capitaine, le Primat Dar Bille, le Fierté de Yevetha devint le fer de lance d'une vaste campagne d'extermination qui allait déboucher sur un conflit appelé la Crise de la Flotte Noire. Le Super Destroyer participa activement à la purge, il s'occupa tout particulièrement de l'élimination de la colonie kubaz de Morning's Bell et fut présent lors de la capture des fermes usines sur Pirol-5. Maculé du sang de ses ennemis, le vaisseau amiral revint de la campagne auréolé de gloire et conforté dans son rôle d'emblème prépotant et immuable. Alerté par les atrocités commises dans l'Amas de Koornacht, la Nouvelle République envoya sur place la Cinquième Flotte commandée par le général A'baht dans l'optique de stopper le massacre. En réponse à cette menace, le Fierté de Yevetha fut laissé en poste de garnison autour de N'Zoth, où une mission de reconnaissance l'identifia lorsque des Ailes-X modifiées survolèrent les principaux mondes de la Ligue Duskhan. Le Chef d'Etat Leia Organa Solo fut d'ailleurs bouleversée d'apprendre que les Yevetha étaient en possession d'un Super Destroyer Stellaire. Pour faire pression sur le Sénat, Nil Spaar fit embarquer sur son navire une poignée de survivants de ses précédents raides, y compris le mari de la présidente, le Commodore Han Solo, capturé lors d'une embuscade. Furieux de cette tragédie, un groupe de Wookies guidé par Chewbaca et son fils Lumpawarrump se porta au secours de Solo, précédant de peu l'armada de la République. En bordure du système, le Faucon Millenium exécuta un micro-saut hyperspatial d'une extrême minutie qui vint le placer à moins d'un kilomètre de sa cible. Camouflant les radiations Cronau par l'explosion de plusieurs mines spatiales, le transport profita de l'aveuglement des senseurs et des systèmes de contrôle de tirs pour s'arrimer à la coque du destroyer. Les Wookies se frayèrent ensuite un passage sanglant jusqu'aux quartiers de détentions où était retenu leur ami corellien. Le commando libéra au passage les prisonniers et fit de nombreux dégâts dans les coursives, plus particulièrement à l'intérieur des nurseries. Mal informé, Nil Spaar crut que la tentative de sauvetage avait échouée et s'employa à remplacer les pertes subies dans les rangs de ses mara-nas plutôt que de  surveiller l'activité de la flotte républicaine. L'arrivée de plus de 200 vaisseaux ennemis quelques jours plus tard le rappelèrent à ses devoirs et l'obligèrent à former une ligne de défense dès le début de la bataille de N'Zoth. Mais avant que le moindre coup de feu n'ait été échangé, les prisonniers impériaux se mutinèrent et reprirent le contrôle du Super Destroyer et des autres vaisseaux de la Flotte Noire à l'aide d'une commande d'asservissement qu'ils avaient installée sur tous les navires de facture impériale. Après avoir exprimé une brève revendication, les impériaux s'enfuirent du champ de bataille, laissant les Yevetha se débrouiller seuls face à la flotte Néo-Républicaine. Blessé et désorienté, Nil Spaar fut ensuite largué dans l'hyperespace à bord d'une capsule de sauvetage, un sort bien peu enviable. Quant aux Yevetha encore présents à bord, ils connurent une fin similaire puisqu'il semble que la grande majorité fut passée par les armes sans aucune autre forme de procès. Sous le commandement de Sil Sorannan et du tout Escadron de Pa'al, le Super Destroyer repris son nom de naissance, l'Intimidant et fit route vers les Vestiges de l'Empire où l'attendait un funeste destin.


Actualités en relation

Star Wars HoloNet recrute !

Hein, quoi ? C'est déjà l'automne ? Mais il est grand temps de lancer la toute nouvelle campagne de recrutement Star Wars HoloNet, dites-donc ! Vous avez une affection toute particulière pour Star Wars et vous souhaitez contribuer à l...


HoloNet : 23 nouvelles fiches sur les X-Wings

Le mois de Juillet touche déjà à sa fin. On ne pouvait pas le laisser partir sans vous sortir un petit pack de fiche, proposé par Morgoth sur le thème des X-Wings ! 23 nouvelles fiches viennent donc compléter...


Informations encyclopédiques
Fierté de Yevetha
Nom
Fierté de Yevetha
Classe
Appareil unique
Constructeur
Chantiers Black 15 (finitions uniquement)
Taille
19.000 m
Equipage
Plus de 15 000 Yevetha
513 vétérans du Sabre Noir
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/05/2011

Date de modification
08/02/2016

Nombre de lectures
30 694


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 1 : La Tempête approche
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 2 : Le Bouclier Furtif
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 3 : Le Défi du Tyran

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.