Golan I


Station spatiale utilisée pour la défense des petits avant-postes

  Les stations spatiales de défense Golan I sont des structures purement défensives, incapables de se mouvoir autrement qu'avec de petites turbines destinées en fait à réajuster si nécessaire l'orbite de la station. D'une taille à peine supérieure au kilomètre, elles sont avant tout destinées à la protection de petits avant-postes et d'autres stations spatiales moins défendues.

  Les stations Golan I possèdent une grande résistance et un bon armement, et peuvent donc constituer une menace sérieuse, y compris pour les vaisseaux de grande taille. Leur armement primaire consiste en 28 batteries de turbolaser, dont la répartition n'a hélas pas fait l'objet d'une attention sérieuse : la partie basse de la station est en effet relativement moins protégée que le reste, et ce point faible peut être exploité par de petits chasseurs rapides et agiles, qui pourront s'infiltrer dans cet angle mort pour porter un coup fatal à la structure.
  La station dispose également de 5 lance-torpilles à proton pour parer à la menace représentée par les vaisseaux lourds. Leur faible nombre n'est cependant de nature à inquiéter que les bâtiments les plus modestes, comme les corvettes corelliennes ou éventuellement les frégates.
  
  Afin d'assurer les appontages de vaisseaux et les décollages, la station Golan I dispose de six projecteurs de rayon tracteur de forte puissance.

  Pour fonctionner, la station spatiale de défense Golan I requiert un équipage de 213 hommes chargés des systèmes et de la maintenance générale. 112 servants d'artillerie viennent s'ajouter à cet équipage : 3 par batterie turbolaser et par rayon tracteur, et 2 par lance-torpilles. Cet équipage est enfin complété par 40 soldats, chargés d'assurer la sécurité du personnel en cas d'attaque de la station par des équipes d'abordage.
  
  De par leur nature, les stations spatiales de défense de type Golan I se trouvent toujours à côté d'autres structures ou de planètes, capables d'assurer leur ravitaillement. Mais dans les cas extrêmes, comme une situation trop isolée ou même une bataille de longue durée et un siège, le personnel peut vivre en totale autarcie pendant trois mois avant d'être à court de ravitaillement. Les 5.000 tonnes métriques de cargaison embarquée permettent en outre de procéder à toutes les réparations et à la maintenance nécessaire, y compris sur d'autres appareils de passage.

  Afin de satisfaire les gouvernements ou les mégacorporations soucieuses de protéger leurs installations et leurs planètes contre toute menace, les ingénieurs de la société Golan Armements ont imaginé une seconde version de leur station, baptisée Golan II.
Informations encyclopédiques
Golan I
Nom
Golan I
Classe
Station spatiale
Constructeur
Taille
1231 m
Equipage
213 hommes
112 artilleurs
Armement
Troupes
40 soldats
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
16 567


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Golan I" 3 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - The Last Command Sourcebook
  • WEG - The Thrawn Trilogy Sourcebook
  • WOTC - Starships of the Galaxy

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.