Tank droïde IG-227 de classe Hailfire


Le tank droïde de classe Hailfire était un véhicule lance-missiles de la Confération des Systèmes Indépendants.

  Le tank droïde de classe Hailfire IG-227, mis au point par les ingénieurs de la firme Haor Chall, dissuade les clients de manquer à leurs échéances envers le Clan Bancaire InterGalactique. Chacun de ses missiles constitue un mortel "dernier avis avant pénalité" comme aime le dire San Hill, le président du CBI. C'est le droïde le plus puissant que possède le Clan Bancaire en terme d'intimidation. Il est toutefois utilisé pour résoudre des querelles entre différents groupes de corporations qui, eux aussi, prêtent de l'argent.

  Le droïde Hailfire est un tank droïde mu par deux énormes roues couvertes d'un revêtement qui adhère au sol, plus efficace sur les sols pavés que sur un type de terrain rocailleux. Grâce à ces roues et à ses moteurs puissants, le droïde Hailfire est un véhicule léger et très mobile qui peut s'adapter à tous les types de terrains, tel que le sol escarpé de la planète Géonosis. Ces moteurs, situés au-dessus de chaque roue, dans un petit compartiment qui touche la roue, peuvent atteindre une vitesse de quarante-cinq Km/h. Pour coordonner la trajectoire de ce mastodonte, le moteur recourt à une série de scanners logés dans l'œil rouge qui analysent la route à emprunter pour éviter les obstacles du relief. Ces processeurs réexaminent régulièrement les environs du droïde. Lors de cette analyse, il coupe ses moteurs pour ne pas risquer de s'aventurer sur un chemin dangereux. Il n'est donc pas rare de voir le droïde Hailfire s'arrêter brutalement puis repartir aussi vite, atteignant sa vitesse maximum en quelques secondes.
  
  Lors des combats, le droïde Hailfire dispose d'un arsenal impressionnant d'armes de destruction. Il dispose de trente missiles sol-air ou sol-sol qui sont déjà préprogrammés, dispensant ainsi le droïde de posséder un processeur logique. Ses photorécepteurs analysent l'environnement du droïde et lorsqu'ils identifient une cible armée, ils envoient l'information à un système de visée qui déclenche la mise à feu d'un des missiles sur l'ennemi. Il n'y a aucune distinction entre un soldat et un RT-TT dans ses priorités, il tire sur la cible qu'il a identifié en premier lieu. Ce handicap peut être contourné si l'ordinateur droïde, qui commande le droïde, inclut un programme spécial dans sa mémoire pour identifier les cibles prioritaires et ne pas gaspiller ses munitions. Car le seul inconvénient de ses redoutables missiles c'est qu'ils sont en nombre limité. Lorsqu'il n'y en a plus, le droïde Hailfire n'a plus que son canon laser rétractable pour attaquer. Sa puissance de feu est atténuée car un seul canon laser pour un droïde de cette taille, ce n'est rien en comparaison des autres véhicules de la Confédération des systèmes indépendants ou de l'armée clone.
  
Droide Hailfire  Dans les combats, le droïde Hailfire lance en général trois ou quatre missiles autoguidés contre des cibles mobiles. L'explosion de ces missiles crée de grands dommages sur les véhicules adjacents à la cible. Après la signature du traité qui lie les Séparatistes entre eux, le droïde Hailfire se déplace dans les combats avec une escorte composée de trois tanks droïde pour assurer sa sécurité et le couvrir lorsqu'il doit retourner à sa base pour faire le plein de missiles. Des superdroïdes de combat peuvent également être assignés à sa protection. Dans ce cas là, c'est tout un bataillon qui marche aux côtés du droïde.

  Ce droïde est une arme redoutable pour la Confédération des systèmes indépendants. Son potentiel destructeur en fait un ennemi à craindre. Lors de la bataille de Géonosis, une soixantaine de ces droïdes furent déployés. Très peu survécurent car les canonnières républicaines les détruisaient les uns après les autres. Les renforts aériens des Séparatistes ayant tardé à se manifester, les Hailfire furent vite mis en pièce par les puissants véhicules aériens de la République.


Actualités en relation

Battlefront II : La nouvelle mise à jour est là, les Droidekas attaquent !

Vous l'attendiez, les développeurs de DICE l'ont fait : la nouvelle mise à jour gratuite de Battlefront II arrive aujourd'hui et apporte donc avec elle les fameux Droïdekas ! Dévoilées en détail au début du...


Battlefront II: Le bilan sur le jeu deux ans après sa sortie

Sorti le 17 novembre 2017, le jeu Star Wars Battlefront II fête aujourd'hui ses deux ans ! À l'occasion de ce cet anniversaire, Star Wars Holonet vous propose donc un petit bilan sur l'évolution du jeu depuis sa sortie...


Star Wars Roll Out : Finn et les droïdes périmés du Premier Ordre

Comme chaque vendredi, voilà qu'un nouvel épisode de Star Wars Roll Out débarque sur la toile pour enjoliver votre début de weekend ! Cette semaine, après de nombreuses mésaventures, Finn finit par s'allier aux droïdes...


Jedi Fallen Order : Une vidéo de présentation pour le droïde BD-1

Respawn et Electronic Arts viennent de mettre en ligne une vidéo de présentation de BD-1, le petit droïde qui servira de compagnon au héros du jeu, Cal Kestis. On peut y voir quelques passages du jeu...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Informations encyclopédiques
Tank droïde IG-227 de classe Hailfire
Nom
Tank droïde IG-227 de classe Hailfire
Classe
Terrestre
Constructeur
Taille
8.5 m
Equipage
Cerveau-droïde
Armement
2 batteries de missiles
1 canon laser rétractable
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
41 626


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Tank droïde IG-227 de classe Hailfire" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.