I-7 Howlrunner


Chasseur de supériorité spatiale introduit au retour de Palpatine

  Le I-7 "Howlrunner" d'Incom est un chasseur impérial qui a été introduit dans la marine durant les temps chaotiques du retour de l'Empereur. Le I-7 est un chasseur à court rayon d'action. Ils ont été utilisés en premier par une des principales factions impériales durant la guerre civile impériale. Le Faucon Millenium eut un bref combat contre un escadron de ces chasseurs alors qu'il était en mission sur Coruscant pour sauver Lando Calrissian et Luke Skywalker.

  Ce chasseur possède une ligne profilée, une paire d'ailes fixes et est aussi à l'aise dans les combats spatiaux qu'atmosphériques. Il est plus rapide que les anciens X-wings et Y-wing mais le E-wing et l'intercepteur TIE peuvent sans problème le laisser sur place. Ses armes et systèmes de visée sont de très bonne facture. Il possède deux canons laser qui valent ceux de l'Intercepteur TIE en précision mais n'égalent pas leur puissance de feu. A la différence des autres chasseurs impériaux, le I-7 possède des générateurs de boucliers, ce qui lui permet d'encaisser autant de dommages qu'un X-wing. La faible masse du vaisseau lui confère une manoeuvrabilité excellente ce qui veut dire qu'un I-7 pourrait sans aucun doute détruire un bombardier lourd et ses puissants boucliers en combat rapproché. Cependant, tout comme les chasseurs TIE standards, les I-7 doivent compter sur leur supériorité numérique quand ils engagent des combats contre la plupart des chasseurs néo-républicains.

  Le I-7 fut le premier vaisseau conçu par Incom depuis que la compagnie a été nationalisée par l'Empire à peu près 10 ans avant le début de la Guerre Civile Galactique. La renommée d'Incom acquise notamment grâce au Z-95 Chasseur de têtes fut balayée quand leur principale équipe de conception délivra le T-65 X-wing aux Rebelles; et le I-7 était une tentative de prouver aux Impériaux qu'Incom était encore capable de produire un chasseur qui pouvait concurrencer aussi bien la série des TIE de Sienar que le nouveau A-9 Vigilance des Chantiers Navals de Kuat. Les I-7 furent accueillis en complément dans beaucoup de bases planétaires impériales, qui avaient tendance à n'avoir que les restes des nouveaux vaisseaux et équipements. Bien que les I-7 ne soient pas de fantastiques chasseurs, ils représentent une innovation majeure vis à vis des vieux Chasseurs TIE/ln que ces bases utilisèrent durant des dizaines d'années.

  Avec le retour de l'Empereur et la réunification des factions impériales, les I-7 furent lentement déployés au sein de la Marine Impériale, mais personne ne semblait porter une grande estime envers ce vaisseau. Les I-7 furent principalement déployés sur des croiseurs de moyen tonnage comme les cuirassés, les frégates d'escorte Nébulon-B et les Destroyers Stellaires Victoire. Seul quelques escadrons furent postés sur des Destroyers Stellaires de classe Impériale, cela surtout à cause de la réticence des hauts gradés de se séparer de la lignée des TIE. Il est cependant certain que quelques-uns uns des proches conseillers de l'Empereur étaient enchantés par ce chasseur et passèrent commande de plusieurs escadrons pour leurs "affaires personnelles" ...
Informations encyclopédiques
I-7 Howlrunner
Nom
I-7 Howlrunner
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
11.4 m
Equipage
1 pilote
Armement
Soute
80 kg de fret
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
27 355


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.