Intercepteur Cinnagarien


Chasseur de défense tétien utilisé à l'époque de la Guerre de l'Hyperespace

Continuité : Legends


  À l'époque de l'Ancienne République, ce chasseur stellaire était un formidable élément militaire, notamment dans des moments difficiles comme des escarmouches et des embuscades. Aussi connu sous le nom d'intercepteur Koros, cet appareil a été développé par les ingénieurs de Cinnagar, peu de temps avant le déclenchement de la Grande Guerre de l'Hyperespace. Des escadrons de ces intercepteurs équipèrent à l'époque les nombreux contingents de l'armée de l'Impératrice Téta, participant ainsi à plusieurs affrontements et accrochages avec les forces spatiales de l'Empire Sith, alors dirigées par le Seigneur Noir des Sith Naga Sadow.

  D'une longueur totale de 14, 20 mètres, cet intercepteur ne fut pas du tout conçu pour être un chasseur de supériorité spatiale, mais avant tout un chasseur de défense planétaire. Ceci explique sans doute pourquoi aucun système d'hyperpropulsion n'était installé à son bord. Déployés en nombre suffisant, les intercepteurs cinnagariens peuvent créer une résistance farouche à l'encontre de leurs adversaires, quels qu'ils soient, et même renverser la situation lorsque l'occasion se présente. Bien qu'il ne soit pas le vaisseau le mieux armé de son époque, cet intercepteur disposait de quatre canons laser, un monté sur chacune des ailes, ainsi que d'un canon ionique installé sur son nez. Possédant  une puissance de feu raisonnable, ce chasseur a donc la possibilité d'accabler d'une multitude de tirs n'importe quelle cible qui se présente à lui, réduisant ainsi à néant toute opposition ou neutralisant simplement son objectif en fonction de la mission qui lui est attribuée. Cependant, il n'est pas équipé de tubes lance-missiles, ce qui ne l'empêche aucunement de pouvoir s'en prendre à des cargos de tonnage important, où même de harceler des vaisseaux de guerre et faire diversion pour laisser le temps aux navires alliés d'achever le travail.

  Dans le contexte de la Grande Guerre de l'Hyperespace, soit 5000 ans avant l'avènement de l'Empire Galactique, un grand nombre de planètes avaient adoptées une philosophie stratégique comprenant la mise en place d'escadrons entiers d'intercepteurs de combat, pour la bonne et simple raison que ces derniers alliaient une extraordinaire rapidité et un potentiel offensif assez impressionnant. Devenant presque irremplaçables et d'une valeur inestimable dans le cadre de ce conflit galactique ravageur, ces nouveaux appareils servirent à sécuriser l'espace immédiat des mondes habités, écartant les menaces sévères pour ceux qui avaient les moyens financiers d'entretenir ces vaisseaux. Appartenant à la Sécurité de l'Ingénierie de Cinnagar, branche de la Division de Défense planétaire, le rôle de l'intercepteur cinnagarien est essentiellement défensif, d'où une gestion de l'appareil attribué à un pilote et un copilote pour une utilisation optimale de ses différentes fonctionnalités. Suivant cette idéologie militaire purement défensive, l'intercepteur dispose d'une vitesse de pointe approximative de 90 MGLT, sa vélocité en milieu atmosphérique étant aussi excellente avec un maximum de 1050 km/h en ligne droite. Accompagnées d'une bonne maniabilité, ses caractéristiques plaisaient beaucoup aux pilotes qui l'utilisaient, ce qui en faisait l'un des chasseurs les plus populaires de son époque, bien que son usage ait été strictement réservé aux forces du Système de l'Impératrice Téta.

  D'une autonomie de deux jours standards, l'intercepteur cinnagarien est doté d'une petite soute pouvant accueillir 80 kilos de fret, et d'un bouclier déflecteur de puissance modérée pour garantir une protection supplémentaire en plus de son blindage. Néanmoins, son design n'était pas sans rappeler indubitablement des lignes et des courbes d'apparence vaguement arachnoïde. En effet, ses quatre ailes courbées et ses excroissances frontales ressemblent à des mandibules acérées qui protègent l'étroit cockpit et qui, en réalité, abritent le système de communication ainsi qu'un panel de senseurs et de scanners très performants pour la détection. D'une étrange conception, ce vaisseau n'en reste pas moins un véritable danger pour ceux qui doivent le combattre, car d'une rapidité et d'une agilité hors du commun qui mettent à rude épreuve les réflexes et les tactiques employés par les pilotes de chasse ordinaires. Après le changement dénominatif du Système Koros en Système de l'Impératrice Téta, l'intercepteur fut lui aussi renommé intercepteur tétien en l'honneur de cette femme exceptionnelle. Aujourd'hui, les intercepteurs cinnagariens ne sont plus en service et constituent de précieuses antiquités, c'est d'ailleurs une véritable aubaine si l'on en retrouve exposés dans un musée ou, dans quelques rares cas, chez des collectionneurs privés.
Informations encyclopédiques
Intercepteur Cinnagarien
Nom
Intercepteur Cinnagarien
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Ingénieurs de Cinnagar
Taille
14.20
Equipage
1 pilote
1 copilote
Armement
4 canons laser
1 canon ionique
Troupes
-
Soute
80 kg de fret
Hyperpropulsion
-
Affiliation
Forces du Système Téta

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 234


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.