Navette Delta JV-7


Vaisseau d'escorte et d'attaque construit par la société Cygnus

  Fabriquée sous licence par la compagnie Cygnus Astronautique, responsable entre autre du performant Torpilleur d'Assaut, la navette d'escorte JV-7 de classe Delta est le pendant militaire de la navette de classe Lambda de Sienar, dont les caractéristiques l'excluent du champs des opérations militaires. Elle entra en fonction peu avant la bataille de Hoth et fut progressivement intégrée aux convois de matériels et de soldats, ainsi qu'à la logistique. Longue de 32 mètres, la navette de classe Delta requiert un équipage de huit personnes, dont deux chargés des systèmes d'armes, le reste s'occupant du pilotage, des communications, des radars, et des différents systèmes défensifs. Elle peut transporter jusqu'à 24 passagers selon la configuration interne, la plupart du temps des techniciens, des officiels et des diplomates, mais également des stormtroopers si besoin est.

  Conçue pour voler dans les zones dangereuses, la navette d'escorte possède un armement et des boucliers renforcés, qui lui permettent de faire face à la plupart des menaces, notamment les attaques des pirates, qui pullulent dans les régions reculées telles que la Bordure Extérieure, mais aussi les raids des chasseurs de l'Alliance contre les convois impériaux. Son armement "classique" se compose de 3 canons-laser Taim & Bak KX5 montés sur les trois ailes rétractables. Certains modèles destinés à des missions plus risquées sont équipés d'un lance-missile à concussion équipés de huit projectiles. Mais la navette Delta dispose d'une surprise fort désagréable pour ses agresseurs : une double batterie turbolaser Taim & Bak H9 montée sur tourelle derrière l'appareil. Les pilotes ennemis, habitués à attaquer leur cible en profitant de l'angle mort des moteurs, sont souvent surpris par la présence de cette tourelle et se font vaporiser avant d'avoir pu réagir.

  Les moteurs de la JV-7 sont des améliorations de ceux de la navette Lambda, et sont capables de propulser le vaisseau à plus de 70 MGLT, soit juste un peu moins que la plupart des chasseurs stellaires que l'ont peut rencontrer à l'époque. Ses boucliers sont très résistants, fournissant une protection équivalente à 120 SBD. Sa coque en acier de quadanium renforcée au titane fournit elle une résistance de 35 RU. Les missions allouées à la navette d'escorte de classe Delta sont nombreuses : convoyage de personnel important et de fournitures, escorte de convois, mais aussi, fait peu habituel pour une navette, attaque directe contre des bases et des croiseurs ennemis.

Navette Delta JV-7


  Utilisée en conjonction avec des Torpilleurs d'Assaut XG-1 ou des Transports DX-9, la navette est tout à fait capable de mener des opérations de capture sur des cibles importantes. Bien qu'elle ne dispose pas de mécanisme de sas lui permettant de capturer un vaisseau, il lui est possible de se poser dans le hangar d'un vaisseau ou d'une station spatiale neutralisés pour libérer 24 soldats. Et ses boucliers et sa manœuvrabilité la rende très difficile à détruire pour les artilleurs se trouvant à bord d'un vaisseau lourd. Au final, la navette d'escorte Delta JV-7 de Cygnus est un appareil multirôle extrêmement intéressant, capable de remplir avec succès des missions variées. Preuve de ses qualités, elle sera tout au long de sa carrière lorgnée par les groupes pirates, les gouvernements indépendants et l'Alliance rebelle. Bien que la plupart de ces groupes furent dans l'incapacité de s'emparer de ces navettes, certains y parvinrent malgré tout. Quelques groupes de pirates menèrent en effet des opérations de capture sur des convois de navettes amenant des exemplaires entièrement montés ou en pièces, et on sait qu'au moins une de ces bandes, les pirates Mugaari, revendirent le fruit de leurs rapines à la flotte rebelle.
Informations encyclopédiques
Navette Delta JV-7
Nom
Navette Delta JV-7
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
32 m
Equipage
1 pilote
1 copilote
4 hommes d'équipage
2 canonniers
Armement
3 canons laser Taim & Bak KX5
1 double turbolaser Taim & Bak H9
1 lance-missiles à concussion (8)
Troupes
24 soldats
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 785


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • TIE Fighter
  • X-wing Alliance
  • X-wing vs. TIE Fighter

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.