Main Invisible


Vaisseau-amiral du Général Grievous, détruit en orbite de Coruscant

  Version hautement modifiée d'un Destroyer/Porte-vaisseaux de classe Providence, la Main Invisible est le croiseur de commandement de la flotte séparatiste et vaisseau personnel du fameux Général Grievous. Pendant longtemps, la seule apparition dans les cieux de ce bâtiment suffira à inspirer la crainte dans les rangs des ennemis de la Confédération des Systèmes Indépendants, et fera tomber nombre de planètes dans le giron des séparatistes, comme le Malevolence un peu plus tôt dans la guerre.

  La Main Invisible ne fut pas toujours propriété du Général Grievous. En effet, ce bâtiment fut à l'origine commandé pour servir de vaisseau-amiral à Nute Gunray et à son équipe de conseillers. Mais quand le mystérieux chef de Gunray, Dark Sidious, nomma Grievous comme chef militaire de la CSI, le Neimoidien fut obligé de céder son puissant vaisseau au nouveau général des armées droïdes. Cette passation de pouvoir ne fut évidemment pas du goût du vice-roi de la puissante Fédération du Commerce, mais Gunray avait si peur de Sidious - et de Grievous - qu'il ne pensa pas un instant se plaindre en public de la situation.
  En même temps qu'il abandonnait le commandement de son vaisseau, Nute Gunray dut également faire une croix sur son équipage personnel, y compris le capitaine du Destroyer, Lushros Dofine, un proche du défunt Daultay Dofine et membre d'une famille neimoidienne aussi ancienne qu'influente et riche...

  Une fois aux commandes de son vaisseau, le Général Grievous ordonna d'y apporter plusieurs modifications importantes pour le rendre encore plus mortel. Son objectif étant d'un faire un bâtiment capable d'envahir des planètes, le général droïde fit modifier une partie des réacteurs, afin de gagner de la place et transformer ces zones nouvellement disponible en hangars à chasseurs, ajoutant ainsi plusieurs escadrons de chasseurs Vautour et de nouveaux Tri-chasseurs droïdes.

  Grievous apporta également sa touche personnelle au vaisseau, et pas forcément d'une manière très utile pour le combat. Tout un pan du vaisseau dédié aux communications et aux détecteurs fut ainsi déplacé pour accueillir ses vastes quartiers personnels - qui furent également utilisés par le Comte Dooku afin de servir de base mobile opérationnelle, d'où il pouvait contrôler toutes les forces séparatistes où qu'il soit.

Main Invisible


  Lorsque le Général Grievous entra en scène, il utilisa la Main Invisible comme vaisseau-amiral d'une imposante armada, qui parvint à conquérir de nombreux mondes non-alignés et républicains, et contribua ainsi à étendre de manière considérable le territoire contrôlé par la CSI. Alors que la flotte républicaine mettait du temps à réagir dans ces contrées lointaines, la Main Invisible devint symbole de terreur et de destruction. Son apparition seule suffit à de nombreuses reprises à obtenir la reddition totale des mondes visés.
  A bord de son vaisseau, Grievous semblait n'avoir aucun ennemi à sa taille. La Main Invisible lâcha la terrible Peste Loedorvienne sur le Secteur Weemell. Elle coordonna le bombardement de la planète Humbarine aux conséquences catastrophiques, et dirigea l'assaut qui fit tomber Duro dans le giron séparatiste. Rien ne semblait pouvoir se mettre en travers du chemin de Grievous et de son Destroyer, dont la réputation était telle que le Général l'utilisa à son avantage, en faisant croire à son apparition ici et là, alors qu'il s'agissait en fait de destroyers standards. Plusieurs bâtiments de la CSI, tels que la Voix Lucide et l'Essaim Colicoïde, purent ainsi semer le doute et l'effroi sur plusieurs planètes de l'espace républicain, par le simple fait de leur présence.

  Après avoir conquis Duro, la flotte de la CSI continuèrent leur avancée en direction de la capitale de la République, Coruscant. La flotte républicaine, consciente du danger, renforca le corridor menant de Duro à Corellia, la principale voie d'accès vers le Noyau. Mais Dark Sidious parvint, on ne sait comment, à se procurer des cartes stellaires secrètes, connues seulement de la République et des Jedi, qui permirent à Grievous et son armée de passer par des passages secrets au travers du Noyau Profond.
  C'est avec effroi que les stratèges basés sur Coruscant virent fondre sur eux une armada dirigée par la Main Invisible, apparue de nulle part et attaquant sur un vecteur tellement inattendu que la zone n'était que peu ou pas défendue.

Main Invisible


  Lors du chaos générale que fut la bataille de Coruscant, la Main Invisible sema la destruction dans les rangs de la flotte républicaine. Son armement signa la perte de nombreux vaisseaux ennemis, mais la bataille tourna cependant en défaveur des Séparatistes, dont les vaisseaux capitaux étaient dépassés par les puissants Destroyers Stellaires de classe Venator, tandis que leurs escadrilles droïdes se faisaient descendre par les ARC-170 et les Intercepteurs Jedi Actis ETA-2.

  Finalement, alors que Grievous se battait à bord de son vaisseau contre Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, la Main Invisible fut prise pour cible par plusieurs vaisseaux républicains, et subit des dommages irréversibles. Le Destroyer Guarlara porta l'estocade finale, et le vaisseau-amiral de la CSI, partiellement détruit et ses systèmes rendus inopérants, fut attiré par la gravité de Coruscant. Seules les compétences d'Anakin Skywalker permirent d'éviter un désastre. Le jeune Jedi parvint in extremis à poser le vaisseau en catastrophe, qui fut par la suite la proie des flammes. Ainsi prenait fin la légende du vaisseau le plus craint de son époque...


Actualités en relation

Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


The Mandalorian : L'arme du personnage principal officiellement dévoilée

Le tournage de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, continue de progresser au rythme de quelques premières fuites, mais aussi de quelques rares infos officielles. Nous nous trouvons aujourd'hui dans le second cas, puisque...


Hachette : Sortie de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules

Sortie aujourd'hui même de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 10/10/2018. Le descriptif officiel ne nous a pas encore été communiqu...


Delcourt : Sortie de The old republic integrale

Sortie aujourd'hui même de The old republic integrale, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 10/10/2018. Description officielle : Après plusieurs milliers d'années, les Sith et leur Empire sont...


Résistance : La date de diffusion française et les titres

C'est dimanche dernier que la série Star Wars : Résistance a débuté aux Etats-Unis avec la diffusion du pilote, composé de 2 épisodes, suivi d'un troisième. En France, il faudra attendre samedi prochain, le 13...


Informations encyclopédiques
Main Invisible
Nom
Main Invisible
Classe
Appareil unique
Constructeur
Volontaires Libres de Dac/Docks de Pammant
Taille
1088 m
Armement
14 quad-turbolasers
34 canons laser doubles
12 canons ioniques
2 batteries ioniques
102 tubes lance-torpilles
Troupes
Soute
50.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1.5 (de secours : x15)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
56 865


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Incredible Cross-Sections : Revenge of the Sith
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.