Croiseur Matalok


Analogue de croiseur Mon Calamari de la flotte Yuuzhan Vong

  Les croiseurs de classe Matalok sont assez communs dans les flottes d'assaut Yuuzhan Vong. Ce sont des croiseurs considérés comme des analogues de croiseurs Mon Calamari. Ils sont lourdement armés et blindés. De plus leurs basals dovins sont spécialement conçus pour absorber plus d'énergie tout en propulsant le navire d'une manière stable et continue.

  On retrouve assez souvent ce type de croiseur complètement transformé pour accueillir un Yammosk en âge de coordonner la flotte. Ils sont la plupart du temps installés dans une salle proche de la passerelle, de manière à ce que le commandant du croiseur puisse rapidement entrer en contact avec la bête, afin de former l'ordre de bataille ou annuler une opération.
  
  Chaque croiseur Matalok emporte un escadron de coraux skippers. Un des ces croiseurs était le vaisseau de commandement lors de la première tentative des Vongs pour reprendre Borleias. Il fut détruit par le Lusankya lorsque ce dernier sortit d'hyperespace en plein milieu de la flotte vong. Chaque Matalok est équipé de "tentacules" chargés d'arraisonner les vaisseaux de réfugiés et de les garder vivant afin de les offrir en sacrifice. On les retrouve également en protection des vaisseaux-monde. Avec ses 1.250 mètres en moyenne, le Matalok est l'un des plus gros croiseurs Yuuzhan Vong.
  
  Plusieurs de ces croiseurs orbitaient autour de Coruscant une fois celle-ci prise, pour assurer une forte défense contre une éventuelle tentative de reconquête. Comme celle-ci ne vint pas, certains de ces vaisseaux furent déplacés des hautes couches de l'atmosphère vers les basses couches pour intercepter d'éventuels fuyards ou porter secours à un groupe de chasseurs aux prises avec des poches de résistants. Ce sont deux de ces croiseurs qui tentèrent de tuer le Seigneur Nyax une fois que celui-ci avait acquis un grand pouvoir dans la Force. Toutefois, celui-ci leur envoya une myriade de débris constitués de blocs de permabéton et duracier qu'ils ne purent éviter et furent détruits l'instant d'après. D'autres entrèrent dans la bataille et finirent par détruire le nouveau prétendant au trône de maître suprême de la galaxie.


Actualités en relation

HoloNet : La Trilogie Riposte contre-attaque !

Les publications de l'HoloNet reprennent ce weekend avec un pack consacré à la trilogie Riposte se déroulant juste après l'Épisode VI et allant jusqu'à la bataille de Jakku. Du travail reste encore à fournir, mais ces 15 nouvelles fiches...


Star Wars Armada : Des cartes custom HoloNet

Star Wars Armada est un jeu de figurines lancé par Fantasy Flight Games en 2014, et permettant de vous placer dans la peau d'un commandant de flotte. Axé notamment autour de figurines représentant des vaisseaux, et de cartes permettant...


HoloNet : Poe Dameron et l'escadron Black sur l'encyclopédie

A l'occasion de la sortie chez Panini du 6ème et dernier volume de la série Poe Dameron centrée sur le personnage du même nom, pilote talentueux de la Résistance, je vous propose aujourd'hui et...


Informations encyclopédiques
Croiseur Matalok
Nom
Croiseur Matalok
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
1.250 m
Equipage
850 hommes
Armement
50 canons à plasma
Basals dovins
Tentacules de capture
Troupes
1 escadron de coraux skippers
250 soldats
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
37 023


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.