Défenseur stellaire de classe Vicomte


Le Défenseur stellaire de classe Vicomte est le plus grand modèle de croiseur Mon Calamari jamais construit.

  Historique

Après la bataille d'Endor, qui vit la victoire de l'Alliance mais pas la défaite complète des forces impériales, l'Amiral Ackbar eut pour lourde tâche de vaincre les multiples poches de résistance constituées par les seigneurs de guerre, mais aussi par le régime impérial toujours vivace. Parmi les nombreuses flottes de guerre que le Mon Calamari eut à affronter, certaines étaient dirigées par une classe de vaisseaux extrêmement puissante : le Super Destroyer Stellaire. Et bien que l'amiral Ackbar ait déjà par le passé affronté avec succès un bâtiment de cette classe lors de la bataille d'Endor, la difficulté avec laquelle cette victoire avait été remportée en son temps le conforta dans l'idée que la flotte de la Nouvelle République devait se doter le plus rapidement possible d'une classe de croiseurs capable d'engager une flotte impériale menée par un Super Destroyer Stellaire. Or, y compris dans les années qui suivirent la mort de l'Empereur Palpatine, aucun vaisseau néo-républicain n'avait la puissance de feu comparable à un Super Destroyer Stellaire. Et bien que la simple conception et construction d'un tel vaisseau de guerre prennent plusieurs années, il fut décidé de démarrer une étude sur le sujet, dont les travaux aboutirent finalement au Défenseur Stellaire de classe Vicomte, un bâtiment de conception mon calamarienne long de dix-sept kilomètres...

  Afin de ne pas choquer les esprits, ce nouveau bâtiment lourd ne fut pas désigné sous le terme de Destroyer Stellaire, bien trop associé à l'Empire et à ses abus. Au contraire, il fut décidé de créer une nouvelle classe de vaisseaux, nommée "Défenseur Stellaire", afin de marquer les différences philosophiques des deux régimes.

  En raison du caractère inédit de ce concept, le développement du Défenseur Stellaire fut plus longue que prévue, si bien que lorsque le premier vaisseau sortit des chantiers navals en l'An 25 après la bataille de Yavin, la menace initiale des Super Destroyers Stellaires était devenue marginale, les Vestiges Impériaux ayant été repoussés bien loin des frontières de l'Empire de Palpatine, et les Yevetha ayant été eux-même repoussés. Les seules actions notables des Vicomtes furent de simples opérations de lutte anti-piraterie menées contre quelques seigneurs de guerre impériaux d'importance quasi-nulle. Ces engagements furent en réalité si rares et si peu intenses que le monde politique néo-républicain ne tarda pas à montrer du doigt le programme des Défenseurs Stellaires en mettant l'accent sur l'évident gaspillage de ressources.

  L'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong changea comme on pouvait s'y attendre l'opinion de tous les détracteurs de la classe Défenseur Stellaire. Les imposantes flottes extragalactiques, si elles ravagèrent tout sur leur passage et vinrent à bout de la quasi-totalité des bâtiments de guerre qu'elles rencontrèrent, eurent cependant fort à faire contre les Défenseurs Stellaires, qui s'avérèrent les seuls vaisseaux capitaux capables d'engager une flotte vong tout en ayant de bonnes chances de survivre à l'affrontement. Après la chute de la Nouvelle République, les Défenseurs formèrent le coeur de la flotte du nouveau régime, la Fédération Galactique des Alliances Libres, plus connue sous la dénomination d'Alliance Galactique. Les Défenseurs de classe Vicomte furent ainsi en grande partie responsable de la défaite des Yuuzhan Vong lors de la bataille de Mon Calamari, en l'An 29.

Capacités offensives et défensives

  Les bâtiments de classe Vicomte, contrairement aux vaisseaux de guerres conçus sous l'Empire, ne furent pas fabriqués dans une optique d'invasion planétaire, mais plutôt de défense contre des flottes militaires. Par conséquent, les troupes embarquées, les véhicules terrestres, et les garnisons préfabriquées, sont moins présentes que sur un Super Destroyer Stellaire, par exemple.

  En contrepartie, un Défenseur Stellaire de classe Vicomte embarque dans ses hangars par moins de 216 chasseurs, répartis en général de la façon suivante : 60 X-wing T65-A3, 12 X-wing T65-XJ, 48 A-wing, 48 E-wing, et 48 B-wing ou K-Wing. Au total, si l'on comptabilise les navettes, les transports de troupes, les vaisseaux de débarquement et les barges, chaque Vicomte embarque environ trois cents appareils dans ses hangars.

  L'armement du Vicomte est à la hauteur de sa taille, et se compose notamment de deux mille batteries de turbolasers, groupées par huit, deux mille batteries de turbolasers lourdes (groupées également par huit), deux cents tubes lance-missiles à concussion (pour une quantité totale de six mille projectiles), trois cents batteries ioniques lourdes, cinq cents canons laser de défense localisée, et quarante rayons tracteurs.


Actualités en relation

The Old Republic : Perspectives pour la suite

L’année 2018 n’est pas terminée et, chez Bioware, ils sont prêts à nous le montrer avec les mises à jour de The Old Republic à venir. Axons cela en 3 points d’importances :   Le JCJ Le JCJ (joueur...


Le joyeux Noël de Star Wars HoloNet

A l'heure où chacun d'entre vous se remet de son réveillon de roti de nerf ou de bantha en sauce - enfin, je crois, c'est quelle galaxie ici ? - il est plus que temps de découvrir que l...


Delcourt : Sortie de Boba Fett - Integrale volume II

Sortie aujourd'hui même de Boba Fett - Integrale volume II, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Boba Fett, aux prises avec la Rébellion aussi bien que l...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Informations encyclopédiques
Défenseur stellaire de classe Vicomte
Nom
Défenseur stellaire de classe Vicomte
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
17.000 m
Equipage
68.174 hommes d'équipage
Armement
Troupes
12.500 soldats
72 X-wings
48 A-wings
48 E-wings
48 B-wings ou K-wings
Autres navettes, transports de troupes, barges de débarquement et vaisseaux de soutien complémentaires
Soute
200.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x12)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
48 571


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Défenseur stellaire de classe Vicomte" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • WOTC - Starships of the Galaxy (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.