Croiseur léger MC40


Le Croiseur léger MC40 est un croiseur léger utilisé pour appuyer les bâtiments lourds.

  Les croiseurs Mon Calamari MC40 furent développés peu avant l'investiture de l'Empire de Palpatine par les chantiers de constructions stellaires Mon Calamari. Ces vaisseaux étaient à l'origine de puissants navires d'exploration stellaire et non des bâtiments de guerre. Lorsque les explorations furent stoppées, ils furent convertis en navire de plaisance pour les riches familles de la planète. Ils furent transformés en navires de guerre en même temps que leurs "grands frères", les célèbres croiseurs MC80, quand l'Empire déclara la guerre à la planète Mon Calamari.

  Les principales modifications qui furent apportées sur les MC40 par les Mon Calamaris s'effectuèrent, comme sur la plupart de leurs vaisseaux, au niveau de la protection et de l'armement : le bâtiment d'origine fut doté de générateurs d'écrans déflecteurs plus performants et sa coque fut renforcée grâce à l'ajout d'un blindage en duracier. Le MC40 non modifié n'était pas doté de systèmes d'armement, les ingénieurs mon Calamaris le dotèrent ainsi d'une vingtaine de batteries de turbolasers Taim & Back et d'environ douze batteries ioniques Armek SW-7. Selon les modèles le MC40 peut être équipé d'un nombre plus ou moins important de batteries de quad-lasers, utilisées pour la défense contre les chasseurs, de lance torpilles à protons ou encore de générateurs de rayons tracteurs. Tous ces équipements font du MC40 un vaisseau aux performances honorables, en effet même si il n'a aucune chance contre un Destroyer Stellaire Impérial il peut néanmoins sortir victorieux d'un combat contre un vaisseau moyen comme un croiseur d'intervention de classe strike, voire peut-être même un Destroyer de classe Victoire.

  Le bâtiment Mon Calamari mesure environ 500 mètres de long pour 90 mètres de large, il fait donc partie de la classe des vaisseaux lourds même s'il est deux fois plus petit que les croiseurs MC80 ou MC90. Le MC40 possède des performances honorables en terme de rapidité et d'agilité grâce à ses puissants moteurs subluminiques situés à la poupe du bâtiment et curieusement aussi sur le haut de la proue ! Pour ce qui est de l'hyperpropulsion, il est aussi assez bien doté car il possède un hyperpropulseur de classe 1. Il est aussi plus rapide que le croiseur MC80.



  Le MC40 peut embarquer trois escadrons de chasseurs stellaires (soit 36 appareils) comme des X-wings ou des B-wings, et une demi-douzaine de navettes d'assaut. Les appareils légers peuvent se déployer très rapidement lors d'un combat grâce aux baies d'embarquements situées sur les flancs du vaisseau. Le MC40 fut cependant très souvent critiqué par le commandement de l'Alliance Rebelle en raison du faible nombre de chasseurs stellaires qu'il peut d'emporter.
  Le MC40 nécessite un équipage complet d'environ 3.750 personnes pour qu'il puisse fonctionner correctement. C'est beaucoup pour un navire de cette taille et c'est d'ailleurs un de ses principaux défauts, mais en contrepartie un équipage complet et expérimenté (et composé uniquement de Mon Calamaris) permet d'obtenir de ce bâtiment des performances très acceptables pour un navire de cette taille.

  L'Alliance Rebelle posséda lors de la guerre civile une douzaine de vaisseaux de ce type, qu'elle utilisa pour diverses missions dont les principales étaient l'escorte des convois, la défense de bases rebelles et l'attaque pure et simple. Dans ce dernier cas le MC40 servait à appuyer les vaisseaux rebelles les plus puissamment armés comme les croiseurs MC80. Curieusement aucun croiseur MC40 ne fut présent à la gigantesque bataille d'Endor.




Actualités en relation

HoloNet : 20 nouvelles fiches vaisseaux rejoignent l'encyclopédie

Si vous avez un peu suivi ce qui a pu se dire sur les différents réseaux de l'HoloNet, ce nouveau pack de fiches ne vous surprendra pas. Pour les autres, le bruit courait qu'un pack sur les...


[MAJ] Holonet : Et 8 de plus !

Maj du 15 Octobre Et non, Boba Heet n'en a pas fini avec son pack spécial JDR. Il faut dire qu'on vous avait promis un mois JDR, alors on s'y tient ! Voici donc 8 nouvelles fiches...


Panini Comics : Les couvertures des prochaines sorties

On finit cette semaine avec les couvertures des prochaines publications chez Panini Comics, et vous allez voir qu'il y a de quoi faire, et de belles couvertures qui nous attendent ! Tout d’abord, le Star Wars #3 avec une magnifique...


Forces of Destiny : Sortie de l'épisode 10 avec Rey et Han Solo !

Disney vient de mettre en ligne l'épisode 10 de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm. Intitulé Tracker Trouble (en VO), ce tout nouveau épisode remet en scène Rey, accompagnant cette...


Panini Comics : Couverture du coffret Dark Vador

Attention, attention. Attendez-vous à un appel de votre banquier pour les fêtes de fin d'année ! En même temps c'est tous les ans pareil, tous les ans le "père noël" passe, mais ce sont nos...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Croiseur léger MC40
Nom
Croiseur léger MC40
Classe
Vaisseau de Combat léger
Constructeur
Taille
500 m
Equipage
3.750 hommes
Armement
Troupes
250 à 900 selon mission
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
43 401


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Croiseur léger MC40" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.