Navette légère de type G


Petite navette de transport construite par Hoersch-Kessel Drive et très utilisée par les personnalités importantes durant l'ère des Chevaliers de l'Ancienne République.

  La navette de type G (nom dû à sa forme) fut conçue par l'entreprise Hoersch-Kessel Drive près de quatre millénaires avant la Bataille de Yavin. Vaisseau léger et donc faiblement armé, il avait pour but de transporter une personne ou un petit groupe de gens qui prenaient place dans le cockpit situé sur le côté gauche du vaisseau. Mesurant 23 mètres de long, la navette était surtout destinée à des déplacements courts, comme pour rejoindre depuis la surface d'une planète un vaisseau en orbite.

  Le vaisseau était propulsé par deux moteurs installés de part et d'autre du véhicule, lui conférant une bonne agilité. La vitesse maximale que la navette pouvait atteindre était 950 km/h, ce qui était normal pour un appareil léger de cette taille. Pour sa défense, la navette de type-G était équipée d'un canon laser double positionné sur le côté droit. Sa soute était de 10 tonnes et son équipement de survie était prévue pour durer une semaine, ce qui était faible comparé aux autres navettes de l'époque.

  Son système d'assistance au pilotage était particulièrement sophistiqué, permettant ainsi à un simple pilote novice de manœuvrer l'appareil facilement, mais ce progiciel se révélait évidemment inutile pour les pilotes expérimentés. La navette de type-G avait un blindage assez léger qui faisait qu'on la rencontrait très rarement sur les champs de bataille. Les rares fois où on la voyait, c'était lorsque des politiciens et d'autres personnes importantes tentaient de s'échapper des zones de combat, aidés par le progiciel d'aide au pilotage.

  Comme on peut le constater, ce vaisseau avait une capacité limitée en terme de transport de passagers, la version standard étant faite pour trois personnes à la base. Toutefois, il existait un autre modèle qui était adapté pour un pilote sans passager, cette version portant le nom de navette de type-G d'évasion. L'espace libéré permettait de rajouter divers éléments comme une hyperdrive et de l'équipement de survie. Les contrebandiers savaient comment tirer partie de cette capacité de la navette et ils l'utilisèrent de nombreuses fois pour transporter différents produits illicites.

  Bastila Shan, lors de son cours passage du Côté Obscur, s'échappa à bord d'une de ces navettes en direction de la Forge Stellaire, lorsque Revan refusa de rejoindre les Ténèbres. Une navette de type-G fut aussi utilisée par Mandalore, quand celui-ci se rendit sur  Ondéron, à Iziz, en compagnie de l'Exilée, la Jedi voulant retrouver le Maître Kavar.

  D'illustres personnes faisant parties de l'Histoire furent donc aux commandes de cette navette, preuve de sa fiabilité. Son prix était cependant assez élevé : 200.000 crédits (230.000 pour la version une place), surtout quand on sait que ceux de la navette Ministry et de la navette Herald étaient bien plus bas. Toutefois, son prix en occasion était de 95.000 crédits (105.000 pour la version une place), une somme bien plus intéressante et abordable pour les petites gens de la galaxie.

Navette légère de type G



Actualités en relation

Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Kelly Marie Tran écrit une tribune dans le New York Times

Alors que l'actrice avait quitté cet été les réseaux sociaux suite à une serie de harcelèment en ligne de la part de certains fans (idiots pour ne pas dire autre chose) et qui vous avait valu un sacrée...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


Informations encyclopédiques
Navette légère de type G
Nom
Navette légère de type G
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
23 m
Equipage
1 pilote
Armement
Troupes
2 passagers
Soute
10 tonnes
Hyperpropulsion
x2 (x10 de secours)
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
12 152


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
  • WOTC - Knights of the Old Republic Campaign Guide

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.