Oeil de Palpatine


Vaisseau gigantesque chargé d’anéantir la colonie Jedi de Belsavis après la Guerre des Clones

  L'histoire de la Galaxie, tout au long de ses millénaires parfois mouvementés, fut riche en armes prétendument absolues et autres vaisseaux invincibles, en particulier au temps de l'Empire Galactique. En effet, Palpatine s'avéra un tyran impitoyable qui n'hésitait guère à employer la force contre ses ennemis, parfois de façon disproportionnée. Ses adversaires principaux étaient les Jedi, du moins au début de son règne, et ses troupes traquèrent et tuèrent les serviteurs du Côté Lumineux à travers la Galaxie, mais il fut une mission pour laquelle il choisit d'œuvrer seul.

  Ayant appris l'existence d'une colonie de survivants à l'Ordre 66 sur Belsavis, l'Empereur fit construire sur Rothana un navire de combat gigantesque, dépassant les colosses de son époque, et pourtant très discret car il fut agencé et camouflé de manière à ressembler à un astéroïde massif. Entièrement automatisé, c'était un redoutable engin de guerre surarmé dirigé par une entité électronique quasi omnipotente baptisée la Volonté.

  Un an après la Guerre des Clones et la fin de l'Ancienne République, un couple de Jedi découvrit d'une manière encore indéterminée l'existence de cet appareil, l'Œil  de Palpatine, et le localisa dans la Nébuleuse Fleur de Lune. Très vite, ils comprirent qu'ils ne pourraient le détruire à eux seuls et l'homme, qui se nommait Geith, décida d'aller chercher des renforts, profitant de la séquence de tir prévisible de la station, en double ellipse croisée, mais son entreprise échoua et il fut proprement désintégré dans sa tentative de quitter l'Œil.

  Sa compagne, Callista, résolut alors de se sacrifier pour empêcher le navire de mener sa terrible mission à bien et elle transféra son esprit dans les processeurs de la machine qu'elle sabota avant de prendre le contrôle des systèmes d'armement. Pendant trente longues années, la jeune Jedi demeura prisonnière des circuits du vaisseau, s'opposant sans relâche à la Volonté, jusqu'à ce que la nébuleuse reçoive la visite du Maître Jedi Luke Skywalker et de deux de ses élèves : Nichos Marr, dont l'esprit avait été sauvé de la mort en le transférant dans un corps droïde, et Cray Mingla, sa compagne et auteure de cette prouesse technologique.

  Désireuse de protéger l'Œil, Callista leur tira dessus et les contraignit à se poser sur Pzob où ils firent la connaissance de Triv Pothman, un soldat impérial dernier survivant de son unité. Celui-ci apprit la fin de l'Empire et, en retour, révéla aux Jedi qu'il faisait partie d'une équipe censée être récupérée plus tard par l'Œil. Finalement, avec de nombreuses décennies de retard, c'est ce qui arriva : un jeune homme nommé Irek Ismaren, très doué pour manipuler les machines avec la Force, réactiva la station qui reprit sa mission et récupéra des formes de vie diverses, sans tenir compte de leur affiliation avec l'Empire.

  Ainsi, les Jedi, Pothman et deux tribus de Gamorréens, les Klaggs et les Gakfedds, furent embarqués et conditionnés par les machines du vaisseau. Luke parvint à résister à l'endoctrinement en dépit de sa faiblesse momentanée mais les combattants porcins et ses compagnons furent persuadés des « paroles » de la Volonté. L'effectif se compléta rapidement, sur Tatooine ou Alzoc III notamment, et des Pillards Tuskens, Jawas, Talz, Affytechiens et autres Kitonaks furent capturés et convaincus d'être des soldats de choc, avec une réussite limitée.

  Les clans gamorréens établirent des campements et s'affrontèrent violemment. Cray fut rapidement enlevée par les Klaggs et accusée de trahison par la Volonté avec risque de peine de mort, et Luke fut blessé au cours de l'altercation, ce qui l'obligea dès lors à avoir recours massivement à des antalgiques pour rester concentré. Les jours qui suivirent furent très éprouvants pour le Jedi qui se heurta de nombreuses fois à la résistance de la Volonté, à l'agressivité des Gamorréens reconditionnés et des Tuskens rendus fous par l'enfermement prolongé ainsi qu'aux pannes à répétition provoquées par les Jawas qui démontaient chaque constituant accessible du vaisseau.

  De plus en plus de sections de l'Œil tombèrent en panne mais la station semblait toujours capable de s'opposer aux efforts de Luke pour retrouver Cray, en dépit de l'aide de Callista. Entre elle et le fondateur du Nouvel Ordre Jedi se développa petit à petit un amour profond et leur travail de concert leur permit finalement de duper la Volonté et de sauver Cray avant qu'elle ne se fasse exécuter. Au cours de la même opération, ils parvinrent à récupérer Nichos et faire ressurgir la personnalité de Pothman sous son lavage de cerveau. Ainsi réunis, ils se concentrèrent sur une nouvelle tâche : fuir l'Œil de Palpatine et le détruire avant qu'il n'atteigne Belsavis.

  Toutefois, Cray et Callista redoutaient que  le Maître Jedi change d'avis au dernier moment et ne compromette leur plan : Pothman piloterait les navettes d'évacuation  asservies préalablement pleines des soldats reconditionnés et Skywalker provoquerait l'explosion de la station. Pour éviter qu'il ne tente de sauver son amante désincarnée, Cray se chargea de protéger Nichos qui, en tant que droïde, allait mieux résister au système défensif de l'Œil : un conduit parsemé d'emplacements d'où jaillissaient de nombreux lasers mortels. L'ancien Humain fut presque détruit dans l'opération mais il parvint à faire surchauffer le réacteur, ce qui provoqua une explosion colossale dans l'espace de Belsavis dont réchappèrent les navettes de transport et une capsule de sauvetage.

  Celle-ci abritait le corps de Cray, mais il s'agissait d'une toute autre personne car la jeune femme avait choisi son destin et cédé sa place à Callista qui avait encore une personne vivante à aimer. Bien que le prix à payer fût élevé, perdre sa capacité à manipuler la Force, elle put vivre son idylle avec Luke. Des années plus tard, dans les premiers temps de la Guerre des Yuuzhan Vong, Daeshara'cor tenta de trouver une autre station similaire à l'Œil en se basant sur le fait que nombre des armes destructrices de l'Empereur furent construites par paires, mais rien n'indiqua jamais qu'un autre vaisseau tel que celui-ci fut un jour construit.


Actualités en relation

Solo : Le film est en salle !

C'est le jour J ! Débarquant six mois seulement après Les Derniers Jedi, Solo : A Star Wars Story, le second spin-off de la saga, est enfin sorti. Deux jours avant son arrivée aux États-Unis, le nouveau...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Solo : Lucasfilm dévoile un teaser spécial en réalité virtuelle !

Pour ce Star Wars Day précédant la sortie de Solo : A Star Wars Story, Lucasfilm a vu les choses en grand ... et même à 360° ! La compagnie vient en effet de mettre un ligne un teaser un peu sp...


Delcourt : Sortie de Dark Maul

Sortie aujourd'hui même de Dark Maul, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 02/05/2018. Description officielle : Les Sith forment un ordre de tueurs implacables et impitoyables. Ils vivent et s'entra...


Solo : Les premiers produits dérivés sont là !

Comme le veux désormais la tradition, ainsi que la mécanique bien huilée du système marketing mis en place par Disney et Lucasfilm, une première vague de produits dérivés aux couleurs de Solo : A Star...


Informations encyclopédiques
Oeil de Palpatine
Nom
Oeil de Palpatine
Classe
Appareil unique
Constructeur
Equipage
Formes de vie reconditionnées
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
12 124


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Oeil de Palpatine" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Les Enfants du Jedi
  • The Essential Atlas
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.