Oppresseur


L’Oppresseur était un cuirassé de classe Pourfendeur modifié qui servait de vaisseau amiral au Sith Dark Angral.

  Au sein du Second Empire Sith, un cuirassé de classe Pourfendeur était un coûteux investissement de production, et donc un témoin de la puissance de l'Empire. Il était donc de coutume que les Seigneurs Sith de très grand renom possèdent un cuirassé de classe Pourfendeur comme vaisseau amiral pour témoigner de leur puissance au sein de l'Empire. Dark Angral, bien que n'appartenant pas au Conseil Noir, possédait ainsi l'Oppresseur, qui lui servait de base d'opération pour ses campagnes successives contre la République Galactique et l'Ordre Jedi.

  C'est à bord de l'Oppresseur que Dark Angral mena l'offensive contre Coruscant à la fin de la Grande Guerre Galactique. Arrivant dans le système de la capitale de la République, l'Oppresseur et les vaisseaux de l'avant-garde Sith répondirent aux sommations républicaines en détruisant les stations orbitales de défenses. Angral quitta son vaisseau amiral pour investir le Sénat galactique, et le cuirassé participa sans doute au blocus de la planète qui suivit le Sac.

  Ce blocus se termina lorsque la délégation Sith menée par Dark Baras négocia sur Alderaan un traité de paix avec la République. Angral était furieux contre le traité qui le privait des fruits de la victoire et qui mettait en position de force son rival Sith. Il se soumit toutefois aux ordres de l'Empereur qui souhaitait ce traité, et l'Oppresseur retourna dans l'espace impérial avec le reste de la flotte. La trace laissée par l'infâme vaisseau amiral dans la mémoire des habitants de Coruscant était telle que pendant quelques temps, le terme Oppresseur fut employé pour désigner le type de vaisseaux qui avaient mis en place le blocus.

  Quelques temps après, c'est à bord de son vaisseau amiral qu'Angral reçut un message de la part du seigneur du crime Nok Drayen, qui l'informa de l'implication de Baras dans des manœuvres destinées à conduire à la rupture du Traité de Coruscant. Angral demanda des comptes à Baras, et après une confrontation face aux Jedi sur Dantooine, décida désormais de mener à bien la destruction définitive de l'Ordre Jedi et de la République.

  Il conçut un plan complexe pour atteindre son but et tissa une vaste toile à travers l'Empire et la République, plaçant ses sbires à des postes clefs. Son objectif était de détourner les superarmes de la République développées après la guerre et de les employer contre les Jedi. L'Oppresseur figurait en bonne place dans ce plan, puisque le cuirassé devait servir à accueillir le Désolateur, une superarme qui combinait la totalité des superarmes volées à la République. Le Désolateur avait été conçu par le fils d'Angral, le Seigneur Tarnis, et fut installé sur l'Oppresseur avec le concours de l'amiral Hacklin, un militaire proche d'Angral.

  Le cuirassé disposait à cette époque de la puissance de feu dévastatrice d'un vaisseau amiral, disposant de l'armement lourd d'un cuirassé Pourfendeur. À son bord se trouvait également une garnison de soldats, de droïdes de combat, et d'apprentis Sith. Pour permettre la mise en place du Désolateur, plusieurs réacteurs du vaisseau furent raccordés à la superarme, même si elle était toujours lente à charger. Il n'est pas décrit dans quelle mesure l'installation des systèmes de l'arme modifia le vaisseau, mais celui-ci ne semblait pas avoir à son bord de nombreux chasseurs, en témoigne la nécessité de déployer des forces d'abordage pour détruire une corvette de la République.

Oppresseur

La passerelle de l'Oppresseur.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Toutefois, la République avait été mise au courant des manigances d'Angral, et le général Var Suthra, chef de la division d'armement de la République, dépêcha un Chevalier Jedi pour éviter le pire. Le Chevalier abattit Tarnis sur Coruscant, puis contrecarra les plans du Sith sur Taris, Nar Shaddaa et Tatooine. Ces échecs poussèrent sans doute Angral à déplacer l'Oppresseur dans le système stellaire d'Alderann, là où se trouvait la dernière superarme, la Marque de la Mort.

  Cela permit au Jedi Orgus Din, maître du Chevalier Jedi responsable de la mort de Tarnis et qui avait affronté Angral lors du Sac, d'infiltrer le vaisseau pour tenter de stopper le Sith dans sa campagne meurtrière. Mais il fut arrêté et exécuté sur le pont par Angral, en diffusion direct pour que toute la République, et particulièrement le Chevalier Jedi, en soient témoin. Toutefois, Orgus Din avait réussi à placer une balise sur le vaisseau qui émettait un signal à chaque passage en hyperespace.

  Dark Angral, ignorant cela, décida d'employer le Désolateur enfin terminé contre la planète agricole d'Uphrades, qui contribuait de manière très importante à l'approvisionnement des mondes du Noyau. Le Désolateur incinéra la planète, à la grande satisfaction d'Angral. Disposant d'une superarme pleinement opérationnelle, Angral décida de partir immédiatement vers sa cible principale, Tython, le monde hébergeant l'Ordre Jedi.

  Arrivé en orbite, Angral activa immédiatement le Désolateur, qui piégea les Jedi sur la planète. La flotte de la République était encore en déplacement dans l'hyperespace, mais le Padawan d'Orgus Din, suivant la trace de l'Oppresseur grâce à la balise posée par son maître, aborda le vaisseau avec Kira Carsen, tandis que le droïde astromécanoano T7-O1 lançait une diversion informatique dans les systèmes de sécurité du cuirassé.

  La garnison présente à bord était considérable : outre les soldats, les droïdes et les Sith, on trouvait aussi des Super Gardes de type 5, fruit d'un projet d'armement également détourné par Angral. Trois réacteurs avaient été réorientés pour alimenter le Désolateur, et les Jedi durent se frayer un chemin pour les désactiver tous. Une fois cela fait, ils passèrent par le poste de sécurité et se rendirent sur le pont de commandement pour affronter Angral.

  Pendant la confrontation, un nouveau joueur se manifesta. L'Empereur Sith en personne s'empara du corps de Kira Carsen et tenta de tuer le Jedi après avoir exécuté Angral pour son échec. Mais le Chevalier Jedi eut le dessus. Le Sith décida alors d'utiliser la Padawan comme un catalyseur d'énergie, et commença à déstabiliser la structure de l'Oppresseur, pour provoquer une explosion qui les tuerait tous. Kira Carsen, puisant dans le Côté Lumineux, réussit à reprendre le contrôle, mais le vaisseau avait été lourdement endommagé par ce déchaînement de Force, et commença à se désintégrer.

Oppresseur

L'Empereur Sith utilise Kira Carsen pour détruire le vaisseau.
Source : The Old Republic


  Les deux Jedi eurent tout juste le temps de regagner leur corvette Défenseur avant que l'Oppresseur n'explose en orbite de Tython. Le Désolateur ne survécut pas à l'explosion, et cette dernière marqua donc la fin de la campagne vengeresse de Dark Angral.


En savoir plus

  Lors de la première apparition du vaisseau dans le webcomic Risques de Paix, l'Oppresseur était représenté d'une manière complétement différente que celle que l'on retrouve dans le jeu video The Old Republic. C'est aussi le cas de tous les cuirassés Pourfendeur illustrés dans le comic. L'œuvre est connu pour avoir représenter de nombreuses choses de façon erronée.

Oppresseur

Un vaisseau semblable à l'Oppresseur, tel que représenté dans le webcomic.
Source : Risques de Paix


  Cette confusion visuelle a d'ailleurs été la cause d'une mauvaise interprétation de la part de plusieurs encyclopédies de fans (dont Star Wars HoloNet), avant la sortie du jeu. En effet, on a pendant un temps considéré ces vaisseaux comme étant des "croiseurs de classe Oppresseur". L'apparition de l'Oppresseur dans The Old Republic, à permis de clarifier cette erreur.


Actualités en relation

HoloNet : Un pack de fiches The Old Republic centré sur le Chevalier Jedi

Et nous voilà ce week-end pour vous parlez du premier chapitre d'une classe du jeu The Old Republic. Et non petits malins, ce n'est celui de l'agent impérial dont il était fait mention le week-end...


Informations encyclopédiques
Oppresseur
Nom
Oppresseur
Nom original
Oppressor
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Modèle
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/06/2017

Date de modification
12/10/2019

Nombre de lectures
11 914


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Oppresseur" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.