Patrouilleur PB-950


Patrouiller dédié à l'origine à la lutte contre les pirates et les contrebandiers

  Développé sous l'Ancienne République, environ trois siècles avant la Guerre Civile Galactique, le patrouilleur PB-950 de la Corporation Technique Corellienne connut un certain succès jusqu'à la fin de la Guerre des Clones, mais ses ventes chutèrent au début de l'Empire Galactique, lorsque lui furent préférés des modèles de patrouilleurs mieux armés et plus imposants.

  Avant que la République ne soit abolie par Palpatine, le PB-950 était un appareil on ne peut plus commun, utilisé dans la plupart des systèmes stellaires comme vaisseau de lutte contre la contrebande et la piraterie, mais aussi comme patrouilleur léger destiné à prévenir de tout mouvement hostile dans une zone précise. Équipé de canons ioniques pour neutraliser les appareils hostiles qui refuseraient d'obtempérer - contrebandiers en tête - le patrouilleur PB-950 possède également une tourelle quadrilaser ainsi qu'un lance-missiles à concussion.

  Long de 37 mètres, cet appareil possède deux ponts, le cockpit et les systèmes d'armes se trouvant à un niveau supérieur par rapport au pont principal, où se trouvent les cabines et la soute, capable d'emporter jusqu'à 180 tonnes métriques de fret. Capable d'effectuer des pointes à 1050 km/h en atmosphère, le PB-950 dispose d'une autonomie de 3 mois. En cas de coup dur, l'équipage du PB-950, composé au total de quatre hommes, dispose de capsules de sauvetage pour quitter l'appareil en toute urgence. Le régime impérial et la politique militariste qui suivit sonnèrent le glas du PB-950, jugé trop faible au regard des nouveaux standards de la Marine Impériale, qui adopta à la place la fameuse corvette douanière intersystèmes, qui connut à cette époque un énorme succès. Néanmoins, le nombre de PB-950 en activité à cette époque était tel qu'ils ne purent tous être mis au rebut du jour au lendemain et que, bon gré mal gré, un grand nombre de ces appareils restèrent en activité dans l'espace impérial, dans tous les systèmes qui ne disposaient pas des vaisseaux les plus modernes de la flotte.

  Malheureusement, au fil du temps, il devint de plus en plus difficile pour les possesseurs de PB-950 de se procurer des pièces détachées, la production ayant été officiellement arrêtée depuis longtemps. Ainsi, peu à peu, le nombre de ces appareils en activité diminua progressivement, et seuls quelques systèmes et pilotes indépendants ont fait le choix de continuer à utiliser des PB-950, en se procurant des pièces de rechange dans les nombreuses casses de vaisseaux. Ironiquement, un certain nombre de patrouilleurs PB-950 tombèrent, de manière plus ou moins légale - et souvent moins que plus - entre les mains de contrebandiers ou de pirates de l'espace. Au prix de modifications mineures, ces vaisseaux connurent une seconde jeunesse et s'avérèrent parfaits dans leur rôle de prise en chasse et de capture, mais à des fins bien moins louables que ce que leurs concepteurs avaient imaginé. On peut citer notamment le Lumrunner, un vaisseau pirate commandé par Shamus Falconi, ou encore le Tesserahedron, un autre bâtiment pirate composé tour à tour d'équipages duros puis givins, sous le commandement de Chrag'mak'al. Les Corelliens utilisèrent même des PB-950 à l'époque de la 1ère Insurrection Corellienne.
Informations encyclopédiques
Patrouilleur PB-950
Nom
Patrouilleur PB-950
Classe
Autre
Constructeur
Taille
37 m
Equipage
1 pilote
1 copilote
2 artilleurs
Armement
Troupes
8 passagers
Soute
180 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x12)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 419


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.