Plateforme XQ1


La plateforme XQ1 était une station spatiale utilisée dans l’établissement d’avant-postes dans des zones reculées.

  Les plateformes de la série des XQ sont des plateformes spatiales de grande taille qui furent produites à l'époque de la Guerre Civile Galactique de manière successive par des firmes très renommées du moment, les Chantiers Spatiaux de Bengel, les Systèmes de Transport Xizor, le Syndicat Tenloss mais aussi la Corporation Telgorn. Ces plateformes spatiales facilement reconnaissables par leur design, c'est-à-dire une structure circulaire ou polygonale autour de laquelle venaient se greffer trois hangars et trois aires de stationnement trapézoïdales, rencontrèrent un vif succès.

  Aussi bien utilisées à des fins civiles et commerciales ( postes de douane, aires de repos et de stockage, devantures d'organisations commerciales, installations de réparation, etc. ) qu'à des fins militaires ( avant-postes, armureries, base de chasseurs stellaires, etc. ) ou même scientifiques, les plateformes XQ servirent également de repaires à nombre d'indépendants et autres bandes de pirates. Par exemple, la plateforme XQ1 fut très largement employée par la Flotte Impériale dans la Bordure Extérieure pour établir des avant-postes dans l'espace profond, le long des voies hyperspatiales, ou bien dans des systèmes reculés. En effet, en plus de ne requérir qu'un équipage réduit de 1.123 personnes pour une envergure de 1.000 mètres, une plateforme XQ1 ne nécessitait que quelques semaines pour être déployée et être entièrement opérationnelle.

  A l'origine pourtant, la plateforme XQ1 n'était pas du tout destinée au marché galactique. Conçue à peine cinq années avant le début de la Guerre Civile Galactique, les horizons de la XQ1 n'auraient jamais du dépasser le marché domestique de Ord Thoden, un monde volcanique du secteur Dynali et planète mère des Chantiers Navals Bengel ; alors beaucoup plus petites et toutes juste capables d'accueillir des transports spatiaux, les XQ1 étaient simplement utilisées pour fluidifier le trafic spatial orbital. Mais un simple hasard allait ouvrir aux Chantiers Spatiaux de Bengel les portes du marché galactique. Contactés par les Autorités du Secteur Corporatif qui avaient repéré le potentiel de ces plateformes comme points de transit pour les voyageurs, les Chantiers Navals de Bengel furent sollicitées pour livrer des plateformes XQ1 à de nombreux mondes de l'Autorité, et sur demande du client, agrandirent considérablement leurs dimensions de manière à ce qu'elles puissent accueillir de petits vaisseaux capitaux.
  Ainsi, grâce à son design, la XQ1 était donc capable d'accueillir simultanément un grand nombre de transports de voyageurs et de marchandises. Tandis qu'elle était capable de se mouvoir sur elle-même et de faciliter l'approche simultanée de plusieurs vaisseaux, ces derniers pouvaient soit stationner sur les aires de stationnement soit y patienter le temps d'obtenir l'autorisation pour pénétrer dans les hangars ( généralement les petits transports ou les navettes ), et ainsi éviter de consommer du fuel inutilement en coupant les gaz
  Rapidement, les plateformes XQ1 se firent donc un nom et de nombreux exemplaires furent vendus à travers toute la galaxie. Face à un tel succès mais pas réellement maîtrisé, les Chantiers Spatiaux de Bengel se mirent en tête - un peu hâtivement d'ailleurs - de développer un modèle plus performant, la plateforme XQ2

  Puissamment blindés ( 1216 RU pour la coque et 2560 SBD pour les boucliers déflecteurs ), ces avant-postes servaient donc à la fois de base d'opérations et de point de stockage pour les vivres et le matériel, emmagasinés dans des containers parqués dans l'espace avoisinant, et bénéficiaient donc d'une certaine autonomie ; cibles isolées prisées des rebelles et des pirates, les XQ1 battant pavillon impérial n'étaient pas sans défenses et pouvaient généralement compter sur la présence d'au moins deux escadrons de chasseurs TIE ou bien sur leur armement propre ; généralement composé de six batteries de canons lasers réparties aux extrémités des aires de stationnement et de six batteries turbolasers localisées au dessus et entre les hangars. Parfois un lance-missiles à concussion était même monté sous la station.
  L'une d'elles, l'avant-poste D-34 dans le secteur Javin non loin de Hoth fut l'une des premières affectations du pilote Maarek Stele. Là, peu après la bataille de Hoth, il eut à intercepter des fuyards rebelles à contrer les velléités de pirates locaux, les Mugaaris.

Plateformes XQ1 connues :
Station Abriham : une plateforme de l'Alliance Rebelle qui, avec les plateformes Cyrlus et Bersebba, fut l'objet d'une attaque impériale durant la Guerre Civile Galactique.
Station D-34 : un avant-poste impérial dans le secteur Javin à l'époque de la bataille de Hoth.
Station DS 5 : une plateforme de l'Alliance Rebelle qui fut un point de rendez-vous pour les forces de l'ex-amiral impérial Harkov à l'époque de la bataille de Hoth.
- Station Harlequin : une station indépendante localisée dans le secteur Garis et cliente de la famille Azzameen à l'époque de la Guerre Civile Galactique.
Base Hurrim : plateforme qui servit de base à un groupe de pirates, les Hurrim ; détruite par l'Alliance Rebelle quelque temps avant la bataille d'Endor.
Station Obsidian : une base de recherche qui appartenait au Grand Amiral Zaarin et qui vit le développement des TIE expérimentaux M1 à M5 ; détruite par l'Alliance Rebelle.
Station scientifique Youst : une base scientifique appartenant à la faction Dimok dans le secteur Sepan à l'époque de la bataille de Hoth.


Actualités en relation

Plusieurs séries Star Wars en développement pour la plateforme de Disney

A l'origine de l'annonce, hier, de nouveaux films Star Wars produits et écrits par les créateurs de la série Game of Thrones, Bob Iger - le président de Disney - a aussi profité de l'occasion pour pr...


[MAJ] La série live-action se déroulera 7 ans après Un Nouvel Espoir

MAJ] Suite à une erreur dans le tweet du journaliste à l'origine de cette information, une petite correction est à faire. La série se déroulera non pas 7 ans après Le Retour du Jedi mais 7 ans après Un...


May the 4th : Les jeux vidéo Star Wars soldés

A l’occasion de la journée internationale de Star Wars, le 4 mai prochain, plusieurs plateformes de téléchargement proposent des soldes sur les jeux Star Wars de leur catalogue. Petit tour d’horizon de ces soldes. On commence...


Star Wars VIII : Les bonus vidéo en fuite

Alors de Lucasfilm communique par petites touches sur les bonus vidéo de Star Wars : Les Derniers Jedi, et que le film est disponible à la vidéo à la demande outre atlantique depuis le 13 mars dernier, internet nous surprend avec la...


Jon Favreau annoncé à la production et à l'écriture de la série live-action Star Wars

Il s'agit décidément d'un hiver chargé d'annonces du côté de Lucasfilm ! Après avoir ainsi dévoilé le mois dernier le recrutement des créateurs de la série Game of Thrones, c'est d...


Informations encyclopédiques
Plateforme XQ1
Nom
Plateforme XQ1
Nom original
XQ1 Platform
Classe
Station spatiale
Constructeur
Taille
1.000 m
Equipage
1.123 personnes
Armement
Variable
Troupes
Variable
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/02/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 831


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • The Stele Chronicles
  • TIE Fighter
  • TIE Fighter : CD-ROM Collector
  • TIE Fighter : Defender of the Empire
  • TIE Fighter : Defender of the Empire - Official Secrets & Solutions
  • TIE Fighter : The Official Strategy Guide
  • TIE Fighter Collector's CD-ROM : The Official Strategy Guide
  • X-wing Alliance
  • X-wing Alliance: Prima's Official Strategy Guide
  • X-wing vs. TIE Fighter
  • X-wing vs. TIE Fighter : Balance of Power

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.