Chasseur de classe Rapière


Le chasseur de classe Rapière est un vaisseau monoplace très bon marché.

Continuité : Legends


  Petit chasseur monoplace très bon marché, le chasseur Rapière fut le dernier produit marketing de la compagnie Starypan/SunHui Spacework (déjà auteur des célèbres frégates de guerre Alderaaniennes et croiseurs de guerre de classe Thranta qui combattirent pendant la Guerre des Clones), avant que la première Étoile de la Mort n'annihile le monde paisible d'Alderaan. Après ce terrible événement, la fabrication fut stoppée net, car les fonds d'investissements de la société étaient justement délivrés par un Alderaanien mort durant la destruction de la planète. Se retrouvant privée des sommes de crédits nécessaires à la poursuite de ses objectifs, Starypan/SunHui Spacework dut fermer ses portes et mettre fin à la commercialisation du vaisseau.

  Il n'empêche que le chasseur Rapière est l'un des meilleurs chasseurs stellaires de son époque, égalisant le X-wing sans grande difficulté, et ce dans de nombreux domaines. Son armement, bien qu'ayant subi des restrictions en raison des normes d'équipement limitant le matériel de type militaire, est relativement diversifié comparé à certains de ses concurrents. Il se compose en effet de deux canons laser, deux canons ioniques et de deux lance-missiles à concussion, moins chers sur le marché mais tout aussi efficaces que les torpilles protoniques. De plus, il est équipé d'un excellent moteur subluminique lui conférant une vitesse approchant les 97 MGLT, d'un hyperdrive d'assez bonne qualité de classe 2 et d'une petite soute pouvant accueillir 105 kg de fret. Bref, de quoi distancer n'importe quel patrouilleur et chasseur stellaire, qu'ils soient vétustes ou du dernier cri.


  Ces caractéristiques, alliées à la formidable maniabilité dont ce chasseur fait montre, font du Rapière un appareil véloce très dangereux, surtout s'il est déployé en grand nombre sur des cibles à la puissance de feu inférieure ou égale. Le seul défaut notoire de ce chasseur, si l'on peut appeler ça un défaut, est le blindage limité et le bouclier déflecteur d'une puissance minime, qui ne peut résister bien longtemps à un feu nourri. Le pilote doit donc faire très attention à ce niveau, surtout s'il veut garder une partie de ses défenses optimales durant un combat. Néanmoins, la surface visible du chasseur Rapière est très restreinte, car bien qu'ayant une longueur de 13, 20 mètres, sa silhouette reste assez fine, ce qui joue largement en sa faveur. Ainsi, même pour un pilote expérimenté, il est toujours très difficile de verrouiller sa cible, soit pour un tir cadré, soit pour envoyer un missile. À force de côtoyer ces appareils, certains vétérans troquèrent la précision du tir contre une rafale, qui avait bien plus de chances de faire mouche et d'abattre un Rapière.

  Si l'Histoire avait été quelque peu différente, le chasseur Rapière aurait pu facilement devenir le chasseur standard de toute la Flotte Rebelle durant la Guerre Civile Galactique. Mais les ingénieurs d'Incom ayant ramené les plans du X-wing à la Rébellion, ses membres préfèrent miser sur un vaisseau conçu de leurs mains plutôt que sur un autre tout à fait inconnu, et dont la société venait de perdre son principal investisseur. De plus, les très faibles réserves financières de la compagnie après la destruction d'Alderaan ne permirent pas à Starypan/SunHui Spacework de se redresser, ce qui l'entraîna irrémédiablement vers la faillite avant d'avoir pu récolter entièrement les fruits de son labeur. Un grand nombre de chasseurs Rapière furent cependant produits avant la faillite de la firme, et il semble même que la production continua encore quelques temps après. De nombreux groupes profitèrent alors de la liquidation des stocks pour s'en procurer, parfois des escadrilles entières, ce qui explique pourquoi on retrouva beaucoup de ces chasseurs disséminés un peu partout dans la galaxie durant de nombreuses années.

  Rapide à déployer en toutes circonstances, le Rapière fut très apprécié, notamment des services de douanes, de sécurité des grandes corporations (à l'instar des Viraxo), des forces de défense planétaires, mais aussi des pirates, contrebandiers et autres mercenaires aisés qui voyaient en ce vaisseau une occasion en or d'accroître leur rendement. La plupart des chasseurs Rapière ont dû être réadaptés au fil du temps avec des pièces non standardisées, ce qui augmenta leur coût initial ainsi que le temps consacré à leur maintenance, mais ceci n'affecta en rien leur excellent rapport de fiabilité. Moins réputé que certains appareils tels que le R-41 Starchaser ou le Z-95 Chasseur de Têtes, leur présence est tout même préférée sur un front de bataille en comparaison avec certains autres chasseurs de type militaire.


Actualités en relation

Star Wars Armada | Une deuxième vague de cartes customs

Plus vous resserrerez l'étau impérial et plus vous aurez d'ennemis qui combattront votre dictature. » - Leia Organa Solo. Chose promise, chose due ! Sympathisants et officiers de la Rébellion, votre flotte se voie grossie et renforcée par l...


Battlefront II : La Trilogie Originale remise à l'honneur !

C'est aujourd'hui que sort la toute nouvelle mise à jour gratuite pour Battlefront II ! Et chose promise, chose due : l'ère de la Rébellion, c'est-à-dire l'époque de la Trilogie Originale, reçoit enfin un peu d...


Panini Comics | Sortie de Star Wars #5

C'est aujourd'hui que sort le nouveau numéro du magazine Star Wars édité par Panini Comics. Comme son nom ne l'indique pas vraiment - et comme nous ne nous lasserons jamais de le répéter - Star Wars #5...


Star Wars Squadrons | EA dévoile une vidéo de gameplay

Chose promise, chose due : quelques jours après la bande-annonce de présentation de Star Wars : Squadrons, Electronic Arts a effectivement renchéri en dévoilant, à l'occasion de l'EA Play 2020, une première vidéo de gameplay...


Panini Comics | Sortie de Star Wars #4

C'est aujourd'hui la sortie du nouveau numéro du magazine Star Wars édité par Panini Comics. Comme son nom ne l'indique pas vraiment, Star Wars #4 est donc le 37e numéro du magazine édité par Panini, qui...


Informations encyclopédiques
Chasseur de classe Rapière
Nom
Chasseur de classe Rapière
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
13.2 m
Equipage
1 pilote
Armement
Soute
105 kg de fret
Hyperpropulsion
x2
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
41 137


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Chasseur de classe Rapière" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.