Destroyer stellaire de classe République


Le Destroyer stellaire de classe République est un vaisseau qui fut conçu par Walex Blissex pour le compte de la Nouvelle République.

  Avec le renforcement des positions de la Nouvelle République sur l'échiquier galactique tant sur le plan politique que militaire dans les années qui suivirent la Bataille d'Endor, les grands pontes de l'industrie et en particulier les grands constructeurs navals tels que Kuat ou Sienar décidèrent eux aussi de tourner la page impériale et de saisir les nouvelles opportunités qui se présentaient à eux.

  La philosophie militaire de la Nouvelle République différait quelque peu de l'idéologie impériale, en préférant notamment les vaisseaux de moyen tonnage à des mastodontes tels que les super destroyers stellaires, et les ingénieurs durent retourner à leurs bureaux d'études pour plancher sur de nouveaux concepts. Ainsi, dans les années qui suivirent la création de la Nouvelle République, de nouveaux types de vaisseaux de guerre, bien plus modernes et standardisés que les vieux vaisseaux de l'Alliance Rebelle, virent le jour : parmi eux, des vaisseaux comme le destroyer stellaire de classe République ou la frégate de classe Corona mis en service quelques temps avant le retour du Grand Amiral Thrawn ou encore les vaisseaux du programme des Nouvelles Classes, tels le destroyer stellaire de classe Defender, apparus bien après le retour de l'Empereur Palpatine.

  Contrairement au Defender qui a été conçu par la toute jeune Corporation Technique Républicaine, ce qui ne remet pas pour autant en cause les qualités de ce vaisseau, le destroyer stellaire de classe République a un concepteur des plus prestigieux. En effet, ce vaisseau de Rendili StarDrive, a été conçu par le célèbre Walex Blissex, le père du non moins célèbre et vénérable destroyer stellaire de classe Victoire-I, ce qui est un gage de qualité et d'efficacité s'il en est. Long de 1.250 mètres, le destroyer stellaire de classe République, comme les destroyers stellaires de classe Impérial-I, a une silhouette globalement triangulaire mais n'a pas pour autant hérité de leur aspect agressif qui se caractérisait par leurs lignes droites et leurs angles très prononcés. Ce navire néo-républicain a lui des lignes beaucoup plus arrondies et douces, ceci étant sans doute dû à la volonté de la Nouvelle de République d'insister sur le caractère défensif et pacifique de sa flotte à contrario de la Flotte Impériale.

  Par ailleurs, étant donné les faibles moyens financiers du jeune gouvernement, le République a été conçu de façon à coûter deux fois moins cher qu'un destroyer impérial de première génération sans pour autant perdre en puissance de feu, puisque dans ce domaine il est de 20 % supérieur à son homologue impérial. En effet, ce destroyer stellaire dispose d'un armement conséquent, comportant 40 batteries de turbolasers lourds, 40 canons turbolasers lourds, 20 batteries à ioniques et 10 rayons tracteurs, le tout nécessitant un équipage de plus de 8.000 hommes et de 260 artilleurs.

Destroyer stellaire de classe République

Vue rapprochée d'un destroyer stellaire de classe République.
Image extraite du guide West End Games The Cracken's Threat Dossier.


  Bien évidemment même s'il ne fait pas le poids face aux plus imposants vaisseaux de guerre de l'Empire à commencer par le destroyer stellaire de classe Impérial-II, il peut aisément se défendre contre des vaisseaux plus petits ou de petites flottilles et peut par ailleurs emporter un régiment d'environ 3.200 hommes, ainsi qu'une aile complète de chasseurs stellaires longue portée, soit trois escadrons. Il dispose en outre d'une autonomie de deux ans, ce qui est considérable et également idéal pour les longues missions. Bien que de nombreuses crises aient frappé la Nouvelle République, il semble contre toute attente, que très peu de destroyers stellaires de classe République aient été mis en service, le retour de Thrawn ayant sérieusement compromis leur production. Quelque peu mis à l'index dans les années qui suivirent par le programme des Nouvelles Classes, le République ne parvint jamais à devenir l'un des vaisseaux proéminent de la flotte même s'il est avéré que plusieurs d'entre eux comme le Reptavian restèrent en service actif au moins jusqu'à l'époque de la guerre contre les Yuuzhan Vong.
  Quand bien même, il semble que le pouvoir central n'ait pas eu à ce moment là pour ambition de se doter d'une puissance militaire aussi impressionnante que celle de l'Empire du temps de son apogée.


Actualités en relation

The Old Republic : Perspectives pour la suite

L’année 2018 n’est pas terminée et, chez Bioware, ils sont prêts à nous le montrer avec les mises à jour de The Old Republic à venir. Axons cela en 3 points d’importances :   Le JCJ Le JCJ (joueur...


Le joyeux Noël de Star Wars HoloNet

A l'heure où chacun d'entre vous se remet de son réveillon de roti de nerf ou de bantha en sauce - enfin, je crois, c'est quelle galaxie ici ? - il est plus que temps de découvrir que l...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Del Rey : Couverture d'Alphabet Squadron

Avec l'annonce de la part de Marvel d'une nouvelle minisérie sur un escadron de pilotes TIE d'élite, c'est l'éditeur Del Rey, en charge des romans Star Wars outre Atlantique, de donner quelques informations sur le...


Holonet : Le plein de fiches Canon

Voilà déjà le deuxième pack de ce mois de Janvier, mais cette fois-ci centré sur l’univers Canon ! Boba Heet, Revan et moi-même vous proposons aujourd’hui des fiches variées sur les parutions des derni...


Informations encyclopédiques
Destroyer stellaire de classe République
Nom
Destroyer stellaire de classe République
Nom original
Republic-class star destroyer
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
1.250 m
Equipage
8.168 hommes d'équipage
260 artilleurs
Min : 2.917 personnes
Armement
40 batteries turbolasers lourds
- Proue : 20
- Tribord/Bâbord : 20
40 canons turbolasers lourds
- Proue : 10
- Poupe : 10
- Tribord/Bâbord : 20
20 batteries ioniques
- Proue : 5
- Poupe : 5
- Tribord/Bâbord : 10
10 rayons tracteurs
- Proue : 4
- Poupe : 2
- Tribord/Bâbord : 4
Troupes
3 escadrons de chasseurs
3.200 soldats
Soute
11.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours : x10)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
46 793


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Invasion 14 : Revelations, Part 3
  • The Essential Chronology
  • WEG - Cracken's Threat Dossier

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.