Robida Colossus


Le Robida Colossus était un cuirassé de catégorie intra-système qui veilla au bien-être et à la sécurité peuple Ganath.

Continuité : Legends


  La galaxie est le berceau de nombreuses civilisations et ces dernières se sont toujours tournées vers le ciel en quête d'exploration et de nouvelles planètes à coloniser. Durant des milliers d'années, les étoiles ont vu circuler bien des vaisseaux étranges et mystérieux, que ce soit dans les passages labyrinthiques du Noyau Profond où dans les immensités désertiques de la Bordure Extérieure. Les populations d'autochtones ont tendance à se souvenir de l'apparition des nefs les plus spectaculaires tels que l'immense Vagabon Teljkon où encore le magnifique Star Home de la Maison Royale de Hapes. D'autres navires se sont montrés certes plus modestes mais d'une conception et d'une tout aussi exotique comme le prouve l'énorme cuirassé baptisé le Robida Colossus, fierté du peuple Ganathan.

  Au premier coup d'œil, la silhouette du Robida Colossus apparaît simple et avantageuse. Sa structure semble plutôt robuste et ses lignes sont épurées de toutes fioritures. Pour un observateur extérieur, il fait surtout penser à un navire de guerre d'antan, voire à une combinaison entre un esquif solide et un submersible vieillissant, avec ses flancs bombés, son gouvernail extérieur et sa cheminée principale. Nul doute que les Ganathan ont dû mettre tout leur cœur et leur talent dans la conception de cet ouvrage qui allait devenir le porte-étendard de leur flotte de défense spatiale. Le rôle premier du cuirassé étant de protéger sa planète mère et les habitants qui y résident en patrouillant de façon régulière aux abords du système et en interceptant tous les étrangers osant s'aventurer à l'intérieur de leurs frontières.

  Long d'environ 300 mètres, le Robida Colossus peut se targuer de présenter un air menaçant, mais la réalité est bien moins spectaculaire. Coupés du reste de la galaxie, les Ganath se sont développés de façon autarcique et ont crée une technologie pouvant être qualifiée d'archaïque. Pour exemple, le mode de propulsion du vaisseau est basé sur des chaudières à vapeurs qui font fonctionner les hélices de propulsion ainsi que des bouches placées à la poupe et à la proue et servant de souffleurs pour effectuer les manœuvres directionnelles. Sa vitesse de croisière reste donc assez faible, que ce soit dans l'espace sidéral ou même dans l'atmosphère. On remarque aussi de petits hangars placés de part et d'autre de la coque. Ces derniers abritent un système d'arrimage basique composé de bras munis de ventouses qui permettent ainsi d'amarrer des chasseurs stellaires ou de petits cargos. Le poste de commandant, quant à lui, est placé à l'avant du cuirassé et se compose de deux coupoles blindées aux toits plats et aux verrières panoramiques qui tranchent nettement dans la structure du navire en se hissant à la verticale de part et d'autre de la coque. Le navire dispose en outre de quelques hublots, un luxe probablement réservé à la cabine du capitaine et aux quelques études prévues pour accueillir les hautes personnalités de Ganath.

  L'armement, s'il est relativement démodé, reste appréciable et peut même surprendre par sa composition. Il réunit 2 canons lourds montés à l'avant de l'appareil ainsi que 10 canons légers, répartis sur les ponts tribord et bâbord en une batterie de 6 tourelles autonomes. Deux de ces tourelles sont statiques et concentrent chacune 3 pièces d'artillerie tandis que les 4 autres, à monocanon, sont placées sur la partie centrale du vaisseau et peuvent pivoter sur un angle d'environ 160 degrés pour pouvoir bombarder des cibles différentes. Bien qu'on ne sache pas avec précision s'il s'agit là de batteries turbolaser, de simples canons blaster où de bouches à feu plus primitives encore. Il semble que le cuirassé dispose également de 4 énormes lance-torpilles placés par paires au-dessus de son éperon, ce qui constitue un argument dissuasif pour maintenir à distance d'éventuels adversaires. Il ne faut cependant pas se leurrer, face aux standards actuels, il est peu probable qu'il puisse soutenir un assaut prolongé face à des homologues de même tonnage et bien mieux nantis que lui. D'ailleurs, aux vues des capacités réelles de la technologie à vapeur, il est peu probable que le cuirassé soit équipé d'un système d'hyperpropulsion et encore moins de boucliers déflecteurs. Mais peut-être cache-t-il dans ses entrailles un de ces fameux Canon Electrices si cher au peuple Ganathan et ayant un potentiel destructeur à ne surtout pas négliger.

Robida Colossus

Le Robida Colossus
Image extraite du L'empire des Ténèbres Vol. 2 : Le Destin de la Galaxie


  L'histoire du Robida Colossus se montre relativement calme et n'est nimbée que de petites anecdotes, voire au mieux d'escarmouches sporadiques et sans grand intérêt. Le nuage de gaz entourant Ganath la dissimule aux yeux de la plupart des étrangers, ce qui a permis à cette petite planète ainsi qu'à son peuple de rester isolés du reste de la galaxie pendant de nombreuses décennies. Ce n'est que onze années après la Bataille de Yavin, durant la douloureuse Campagne de l'Empereur Ressuscité, que la nation Ganathane va connaître un tournant historique. Sous le commandement du capitaine Ussor, le Robida Colossus arraisonna le célèbre Faucon Millenium et son propriétaire, Han Solo, qui s'était alors égaré dans le secteur après avoir fui devant le chasseur de primes Boba Fett. En accord avec le Roi Empatojayos de Ganath, le petit transport et son équipage furent remorqués sur la surface de la planète pour y entamer des pourparlers. Une fois les réparations de fortune effectuées et les débats diplomatiques arrivés à leurs termes, le cuirassé escorta le YT Corellien jusqu'à la limite du système avant de rentrer à son port d'attache. Cette péripétie aurait très bien pu s'arrêter là, si ce n'est que le Robida Colossus vint porter main-forte aux vaisseaux de la Nouvelle République quelque temps plus tard, durant la Bataille d'Onderon, dans l'intention de lutter contre l'immense Destroyer Stellaire de l'Empereur Ressuscité, l'Éclipse II. Peut-être même fut-il tracté par un plus grand navire allié pour pouvoir participer à l'affrontement. Quoi qu'il en soit, malgré la différence de gabarit et de puissance de feu, le cuirassé lutta avec honneur et courage aux côtés des escadrons d'Ailes-X et d'Ailes-E pour faire diversion, le temps que l'ordinateur central du destroyer puisse être piraté. Bien que la victoire fut remportée de justesse par la Nouvelle République, on ne connait pas avec certitude le sort du Robida Colossus. Ce qui est certain en revanche, c'est que si le cuirassé sortit indemne de la bataille, il est fort à parier qu'il fit demi-tour et rentra chez lui, sur Ganath, pour reprendre son poste et continuer ses missions de routine quotidiennes.


Note : La taille du Robida Colossus n'est pas officielle ; il s'agit d'une estimation calculée sur la base du Faucon Millenium. L'armement n'est pas officiel non plus, il s'agit d'une hypothèse par rapport à l'aspect visuel du vaisseau.


Actualités en relation

Star Wars Resistance : Un pack de fiches et un premier bilan à l'approche de la mi-saison

Certains l'ont peut-être oublié avec l'actualité très chargée de ses deniers temps, mais la deuxième et dernière saison de la série d'animation Star Wars Resistance est toujours en cours de diffusion en...


Star Wars Resistance : Le poster officiel de la deuxième saison dévoilé

Un peu plus de dix jours nous séparent du retour de Star Wars Resistance ! Histoire de marquer le coup avant le lancement de la deuxième - et dernière - saison, Lucasfilm a mis en ligne le poster officiel de ces...


Star Wars Resistance : Le trailer de la 2ème et dernière saison

Alors que la Star Wars Celebration d'avril dernier avait été particulièrement avare en information sur la seconde saison de Star Wars Resistance, le site officiel vient de mettre en ligne le trailer de la nouvelle saison à venir. Mais plus...


Informations encyclopédiques
Robida Colossus
Nom
Robida Colossus
Classe
Appareil unique
Constructeur
Chantiers de Ganath
Taille
environ 300 mètres
Equipage
Inconnu
Armement
2 canons lourds
10 canons légers
4 lances-torpilles
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/08/2011

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
4 331


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.