Sabre Noir


Vaisseau doté d’un superlaser axial inventé par Bevel Lemelisk pour le compte du Hutt Durga Besadii Tai

Continuité : Legends


  Sous le règne de l'Empereur Palpatine, qu'il s'agisse de l'original ou de son clone qui manqua de renverser la Nouvelle République, la Galaxie connut son lot de superarmes destructrices et de vaisseaux titanesques. En effet, des milliers d'années après la création de la Forge Stellaire et de Centerpoint, l'Empire multiplia la fabrication d'armes et de stations au potentiel au moins aussi meurtrier avec les Etoiles de la Mort, le Canon Galactique ou encore les Dévastateurs de Mondes mais ce genre de menace semblait disparue après l'anéantissement du Broyeur de Soleil.

  Pourtant, des années après ces évènements, les Hutts succombèrent à cette "mode" des superarmes. Durga Besadii Tai, chef du Kajidic Besadii, résolut de construire sa propre arme ultime afin d'assurer enfin la supériorité des Hutts hors de leur espace. Il envoya des agents fouiller le palais déserté de Jabba afin d'y dénicher des dossiers du Hutt sur les secrets de l'Empire, s'allia avec un prétendu Général Sulamar, en réalité un imposteur, et recruta Bevel Lemelisk pour s'occuper de son projet.

  Ainsi équipé, il entama un chantier immense dans la ceinture d'astéroïdes de Hoth, sous la couverture de la Compagnie Minière Spatiale Orko. Il démarra également de fausses négociations avec la Nouvelle République pour parvenir à se rendre sur Coruscant et y récupérer les plans de la Première Etoile de la Mort. Ainsi muni de ces informations, le concepteur du superlaser Mark-I, Lemelisk, modifia les plans pour concevoir un vaisseau cylindrique qui abriterait une arme modifiée. En effet, avec le système de visée placé dans l'axe de tir, la puissance de feu s'en trouvait augmentée et ce d'autant plus que le bâtiment n'était destiné qu'à abriter le laser et son générateur, avec une zone habitable minimale.

  Le vaisseau créé par Lemelisk ressemblant alors à un sabre laser, en particulier lors des simulations de tir, il fut baptisé le Sabre Noir. Le chantier avança très rapidement, à la grande satisfaction des dirigeants du projet grâce à l'enthousiasme des milliers d'ouvriers Taurill, pourtant les problèmes se multiplièrent et gênèrent l'élaboration de cette arme ultime. Inattentifs et aisément distraits, les Taurill se trompèrent souvent, soudant des poutres au mauvais endroit, des plaques de blindages de travers… De plus, le prétendu Général impérial censé fournir les Hutts en matériel de pointe ne pouvait leur procurer que des ordinateurs obsolètes.

  Lemelisk ne cessait donc de corriger les erreurs qu'il trouvait sur le chantier et de pester contre les outils à sa disposition qui étaient incapables ne serait-ce que d'assurer le déplacement du Sabre Noir. Pourtant, les tâches à coordonner étaient simples car la superarme n'était rien d'autre que ce qu'elle devait être : une superarme entièrement axée sur son superlaser, dénuée de systèmes de défense élaborés et même de turbolasers classiques. Ainsi, même terminé, le Sabre Noir ne fut pas véritablement en mesure de se protéger des adversaires qui parvinrent à en découvrir l'existence.

  En effet, alors que le chantier arrivait à son terme, plusieurs agents de la Nouvelle République, parmi lesquels Crix Madine, découvrirent le vaisseau et s'y infiltrèrent sans grande difficulté. La suite de leur mission fut toutefois plus compliquée car tous périrent et Madine eut tout juste le temps de dévoiler l'imposture de Sulamar avant de se faire exécuter par Durga. Peu après, toute une flotte de la Nouvelle République, conduite par Wedge Antilles, débarqua dans le système de Hoth et attaqua la superarme.

Sabre Noir

La destruction du Sabre Noir


  Confiant en son vaisseau, Durga ordonna alors à Sulamar de conduire le Sabre Noir loin de ses poursuivants sans passer par les habituelles phases de tests. Pourtant, Lemelisk était conscient du risque que représentaient les composants du vaisseau, un risque supérieur à celui des appareils républicains. En effet, sous une pluie de tirs qui décomposait littéralement son blindage, le Sabre Noir se dirigeait vers deux énormes astéroïdes qui allaient lui barrer la route. Sûr de lui, le Hutt choisit cet instant pour tester le superlaser… et découvrir qu'il ne fonctionnait pas. Le Sabre Noir fut ainsi broyé par les aérolithes, réduit à néant alors qu'il devait devenir l'arme absolue des seigneurs du crime.


Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la fin des vacances

Pour la fin de ces vacances un peu spéciales et la reprise de l'école, je vous propose aujourd'hui 23 nouvelles fiches sur la série The Clone Wars ainsi que quatre mises à jour. Ces nouvelles fiches couvrent plusieurs...


Delcourt | Sortie de La Genèse des Jedi - Intégrale

C'est aujourd'hui que paraît une des dernières publications Star Wars de chez Delcourt, à savoir l'édition intégrale de La Genèse des Jedi. L'intégrale, comme l'indique judicieusement son nom, réédite en un...


HoloNet | Critique de Vador - Sombres Visions

Vador - Sombres Visions est paru en France chez Panini Comics le 5 août dernier. Ce volume regroupe cinq courts récits dédiés à Dark Vador et à la perception qu'ont de lui ceux dont il croise la route, allant...


Marvel | Sortie de Darth Vader #4

Enchaînant assez rapidement avec la sortie de Darth Vader #3 sorti il y a tout juste deux semaines, Marvel publie aujourd'hui aux États-Unis ... oui, vous l'avez : Darth Vader #4 ! Quatrième numéro de la nouvelle s...


Panini Comics | Sortie de Vador - Sombres Visions

Après l'avoir fait paraître petit à petit, depuis le début de l'année, dans son magazine Star Wars, c'est aujourd'hui que Panini Comics sort le volume complet de la minisérie Vador - Sombres Visions ! Assortiment...


Informations encyclopédiques
Sabre Noir
Nom
Sabre Noir
Classe
Appareil unique
Constructeur
Kajidic Besadii
Equipage
Des centaines de Hutts et leurs sous-fifres
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
22 727


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.