Podracer de Sebulba


Le prodracer de Sebulba était un véhicule de course construit par le dug et détruit lors de la Boonta Eve de -32.

  La course de la Boonta Eve attire des pilotes chevronnés autant qu'inexpérimentés qui sont peu habitués aux divers aléas de la course. Parmi les meilleurs pilotes, on trouve le Dug Sebulba, qui possède un remarquable podracer. Celui-ci est d'une taille et d'une largeur considérables, qui s'explique par la place que prennent les moteurs dans ce formidable engin voué à la vitesse.

  Comme tous les podracers, celui de Sebulba était construit sur mesure. Le cockpit était adapté aux besoins du Dug, qui utilise ses pieds et ses mains pour conduire. Le cockpit est équipé d'un écran de contrôle, de plusieurs jauges, de deux générateurs de puissance jumeaux, d'un générateur à répulsion et d'une unité compensatrice de mini-accélération. Cette informatique doublée d'un ensemble complexe de pédales et de leviers permet à Sebulba de surveiller tous ses systèmes pendant la course avec une précision son négligeable.
  
  Les moteurs du pod étaient des Plug-F Mammouth de chez Collor Pondart. Dans le jargon des courses de pods, le podracer de Sebulba avait une configuration Split-x, car les prises d'air et les radiateurs avaient une forme de "X" vue de face, de chaque côté des moteurs.
  
  La vitesse maximum de l'engin était de 829 Km/h et les répulseurs pouvaient l'envoyer à 85 mètres au-dessus du sol. L'avant des moteurs et le cockpit étaient peints en noir, orange et avec un petit peu d'argenté. Le combustible du podracer était un carburant dense : le tradium liquide. Le liquide était mis ensuite sous pression et mélangé avec du quold runium. Pour finir, il était activé par de l'injectrine ionisée.
  
  Peu de personnes savent que Sebulba est un tricheur et pourtant celui-ci fait usage de nombreuses armes et même d'un brouilleur, qui sert à désorganiser et à rendre illogiques les données de course des autres pods. Mais, pour ne pas se faire accuser de tricherie, il fait bien attention à utiliser ses armes lorsque les caméras de surveillance des pistes de pod ne le voient pas.
  
  Au court de sa carrière, Sebulba utilisa trois armes différentes : un canon à clous orienté vers l'arrière, une scie circulaire pour couper les câbles des autres pods et sa préférée : un lance-flammes qui rejetait les gaz d'échappement brûlants sur les côtés. Cette amélioration est toujours en place sur son pod, à chaque extrémité de la chambre d'admission des moteurs.
  
  Le pod fut finalement détruit lors de la Boonta Eve de -32, après un accrochage avec le jeune Anakin Skywalker, mais le cockpit et son pilote s'en sortirent sans dégât. Il n'en fut pas de même pour les gigantesques moteurs qui s'écrasèrent contre deux rochers et explosèrent.


Actualités en relation

Holonet : Gagnez une clé GOG pour Star Wars Episode I Racer !

On vous en parlait hier, avec l'arrivée du May The 4th demain, les actualités Star Wars ne manquent pas. Des dédicaces, des soirées, des soldes... Bref, il y en a pour tout le monde. Et c...


Informations encyclopédiques
Podracer de Sebulba
Nom
Podracer de Sebulba
Classe
Landspeeder
Constructeur
Taille
3.96 m
Equipage
1 pilote
Armement
Canons à clous
Scie circulaire
Lance-flammes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
12 114


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.