Navette Sentinelle


Vaisseau de débarquement de la flotte impériale

  Dérivée de la Navette de classe Lambda, dont elle garde le principe d'une aile fixe et deux ailes mobiles, et entrée en service peu avant la bataille de Yavin, la navette de débarquement de classe Sentinelle est devenue l'un des principaux transports de troupes utilisés par l'Empire. Bien qu'il soit recouvert d'un lourd blindage et qu'il porte plusieurs armes dévastatrices, ce vaisseau reste rapide et maniable. Les forces impériales comptent beaucoup sur ces navettes qui leur permettent de déposer six escouades de Stormtroopers directement sur le champ de bataille. Les navettes Sentinelle servent également à fournir véhicules et ravitaillement aux garnisons, et les appareils convertis pour cet usage peuvent transporter jusqu'à 36 Moto-Jets ou douze véhicules d'assaut.

  Au combat, les navettes de classe Sentinelle peuvent compter sur leurs trois canonniers et sur un système de visée très précis pour dégager la zone d'atterrissage. Le canonnier principal dirige les quatre canons-laser rétractables, montés par paire sur chaque côté du compartiment principal. Le second canonnier est en charge des deux lance-missiles à concussion, chacun d'entre eux disposant de huit missiles. Le troisième et dernier artilleur est affecté au canon à ion rétractable et aux blasters rotatifs de la navette. Le canon à ion est monté dans une tourelle rétractable située au-dessus du cockpit, et est utilisé pour neutraliser les vaisseaux ennemis. Les blasters rotatifs sont eux déployés lors de l'atterrissage ou du débarquement des troupes, pour fournir un appui-feu. Après avoir déposé troupes ou cargaison au cœur de la bataille, la plupart des navettes restent dans la zone pour apporter un feu de couverture aux soldats engagés dans le combat, évacuer les blessés, ou ravitailler les troupes.

  La coque de la navette Sentinelle est fortement renforcée pour les nécessités du combat. Elle est approximativement 25% plus résistante que celle de la navette Lambda. Quatre générateurs d'écran déflecteur, montés par paires à l'avant et à l'arrière du vaisseau, constitue une protection supplémentaire. Les moteurs très puissants, des HD7 fabriqués par Cygnus Astronautique, permettent à la navette d'atteindre des vitesses de plus de 1000 km/h en atmosphère. On retrouve les mêmes moteurs sur le Torpilleur d'Assaut de Cygnus. En vol spatial, la navette Sentinelle est aussi rapide qu'un chasseur Y-wing de l'Alliance, tout en étant bien mieux armée. L'hyperpropulsion n'est pas en reste, avec un moteur de classe 1 équivalent en rapidité à la navette Lambda.

  En plus de leur impressionnant armement, toutes les navettes de débarquement Sentinelle sont équipées d'une moto-jet réservée aux missions de reconnaissance. Ce véhicule est toujours équipé d'un terminal de communications asservi qui émet sur une fréquence sélectionnée aléatoirement pour éviter toute interception par les forces ennemies. En outre, les systèmes de communication de la navette lui permettent de rester en contact permanent avec tous les vaisseaux et soldats impériaux, qu'ils soient sur une planète ou dans l'espace.

  Du temps de la bataille de Yavin, la navette Sentinelle est un vaisseau récent, qui ne se retrouve qu'à bord d'un petit nombre de vaisseaux impériaux. Le déploiement de ces appareils fut au début réservé aux divisions de la Flotte les plus importantes, incluant l'Escadron de la Mort mené par le Seigneur Dark Vador, la flotte chargée de maintenir l'ordre dans le Secteur Virgillien, ou encore la Flotte impériale rassemblée à Endor pour protéger la construction de la Seconde Etoile de la Mort.

  La fabrication des navettes de classe Sentinelle a continué après la chute de l'Empire. Bien qu'autrefois vendus au régime de Palpatine, nombre de ces appareils trouvèrent leur place dans la flotte de la Nouvelle République ou de propriétaires privés. Deux ans après la bataille d'Endor, les navettes de classe Sentinelle étaient utilisées dans toute la galaxie.
Informations encyclopédiques
Navette Sentinelle
Nom
Navette Sentinelle
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
20 m
Equipage
1 pilote
1 copilote
3 canonniers
Armement
8 canons laser rétractables
2 lance-missiles à concussion
1 canon ionique rétractable
2 blasters à répétition rétractables
Troupes
54 soldats, 12 blasters à répétition E-web, 6 motojets
ou
36 motojets, 12 véhicules d'assaut légers
ou
180 tonnes métriques de cargaison
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
32 970


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Decipher - Customizable Card Game (CCG)
  • Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir
  • The Essential Guide to Weapons and Technology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.