Silencieux-7


Le Silencieux-7 était un des Dévastateurs de monde qui officia en 10 ap BY lors de la bataille de Mon Calamari.

  En 10 ap By, lors de la Campagne de l'Empereur ressuscité, les forces impériales lancèrent une attaque contre la planète Mon Calamari depuis Byss, le monde capital de l'Empereur. Les impériaux utilisèrent une machine de guerre d'un nouveau genre, les Dévastateurs de monde. Ceux-ci descendirent à la surface de la planète et commencèrent à annihiler ses défenses. Il s'agissait de la plus grande menace que la galaxie ait jamais connue, pire encore que l'Étoile de la Mort.
Le Silencer-7 fut le premier dévastateur à fondre sur les mon calamariens. Il était dirigé par le Commandant Titus Klev. Cet engin était le plus grand et le plus puissant de sa classe.

  Durant la bataille, le Silencer-7 abattit notamment le Mon Remonda ainsi que le destroyer capturé, l'Emancipateur. Ce dernier était le vaisseau amiral de la flotte de la Nouvelle-République, venu au secours des assiégés. Sous le commandement de Lando Calrissian et de Wedge Antilles, il détruisit le vaisseau de commandement impérial, Allégeance, puis lança ses X-wingSilencieux et ses V-wing sur les dévastateurs impériaux.

  Sur la passerelle du Silencieux-7, Klev fut informé par un de ses subordonnés de l'arrivée de l'escadre républicaine. Le commandant impérial ordonna d'envoyer un message à Byss, à destination du commandant suprême Skywalker, qui venait de rallier le côté obscur et il décida de donner à la rébellion un avant-goût de ce qui l' attendait. Pour cela, le Dévastateur largua des chasseurs Tie robotisés.
Crachant des centaines de chasseurs d'attaque, flambant neufs, de ses entrailles mécaniques, le Silencieux-7 s'éloigna de la surface de Calamari et alla se placer sur la trajectoire de l'Emancipateur. Armant en vain toutes ses pièces, le destroyer capturé fut avalé littéralement par l'engin de mort.

  Lorsqu'une escadre de renfort de l'Alliance fit son apparition, Klev ne prit pas la menace au sérieux. En effet, il exultait face à la puissance du monstre dont il avait les commandes. Mais c'était sans compter sur R2-D2 qui, depuis Byss, commença à transmettre des codes de contrôle volés aux dévastateurs et les neutralisa. Le champ de force du Silencieux-7 et ses canons ioniques cessèrent de fonctionner aussitôt.
Le commandant impérial en fut informé mais eut de mal à le croire, tant la victoire lui était acquise. Face à l'arrêt des machines de guerre, la surprise gagna les deux camps. Mais sans perdre de temps, les commandos de marine de la rébellion passèrent à l'attaque tandis que dans le camps impérial, les techniciens travaillaient désespérément à réparer les circuits brouillés.

  Si le Dévastateur était à l'arrêt, il n'en était rien de l'usine de production contenue en son sein. Dés lors, les troupes de chocs sortirent affronter les commandos et une nouvelle ligne de défense émergea de son ventre, composée de chasseurs d'attaque rapides et maniables qui s'empressèrent de fondre sur les véhicules amphibies de leur ennemis.
Surgissant de l'hyperespace, l'équipage du Faucon Millenium découvrit une situation critique et Han Solo subodora une traîtrise de Luke. Mais finalement, la situation tourna à l'avantage des rebelles car les dévastateurs se fracassèrent les uns contre les autres, entraînant leur destruction.

  Avec le destruction de Silencieux-7 et des autres dévastateurs de monde, la bataille de Mon-Calamari fut une grande victoire pour l'Alliance.                            
Informations encyclopédiques
Silencieux-7
Nom
Silencieux-7
Nom original
Silencer-7
Classe
Appareil unique
Modèle
Constructeur
Département de recherche militaire impérial
Taille
3.200 m
Equipage
23.684 hommes dont 1.975 artilleurs, 2.000 servants et 1.600 droïdes.
Armement
Turbolasers lourds,
Canons blaster,
Torpilles à protons,
Canons à ions,
Faisceau tracteur
Troupes
8.803 soldats,
1.500 pilotes
Soute
49.000 tonnes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
26/08/2018

Date de modification
26/08/2018

Nombre de lectures
254


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dark Empire - Dark Empire II

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.