Cale spatiale mobile 220


Engin aux proprotions gigantesques, qui pouvait réparer les vaisseaux de l'Alliance galactique

  Conçue par Rendili Star Drive, la cale mobile spatiale 220 était un gigantesque engin destiné à la réparation des vaisseaux capitaux. Elle correspondait parfaitement aux dimensions d'une frégate de classe ShaShore. Un tel transport dominait la flotte de l'Alliance galactique établie dans le Noyau ; il nécessitait, en principe, un équipage de mille hommes. Cependant, ce nombre était toujours réduit. Par conséquent, le recrutement de techniciens loyaux et de mécaniciens fiables était devenu une priorité pour l'organisation.

  La grande partie de la cale consistait en une énorme structure métallique qui "enveloppait" les vaisseaux amarrés pour les réparer. De larges surfaces, associées à des champs de force et à quatre émetteurs de rayons tracteurs, fournissaient  suffisamment d'air pour qu'une révision considérable pût être envisagée. La construction principale était reliée à une large colonne centrale abritant les générateurs d'énergie, les quartiers de l'équipage, les ateliers, les turbines et les réacteurs.

  En gros, le vaisseau semblait une charpente encore en construction. D'innombrables barreaux, séparant les salles, se croisaient, laissant apparaître l'intérieur du transport et ses lumières. La colonne, avec sa proue pointue, saillait du bâtiment principal. Des arcs, terminés par des pinces, "attrapaient" les frégates ; ces pinces étaient constituées de crochets qui saisissaient les appareils à réparer et les tenaient fermement, de sorte qu'il était impossible qu'ils fussent lâchés.

  Toutefois, la manœuvre consistant à saisir les vaisseaux était extrêmement périlleuse ; car, si l'équipage n'était pas attentif, un seul mouvement trop vif mettait en danger non seulement la cale mobile, mais encore la frégate qui devait être restaurée. En cas de besoin, l'engin spatial 220 utilisait deux batteries turbolaser et une paire de batteries de canons laser défensifs.

Cale spatiale mobile 220

La cale mobile est sur le point de réparer une frégate.
(Legacy Era Campaign Guide)


  Tandis que l'équipage était généralement composé de mille hommes, les passagers, qui n'étaient en fait que des techniciens, pouvaient être deux fois plus nombreux. La soute supportait près de 600 000 tonnes, et les vivres entreposés assuraient la subsistance des navigateurs pendant une année standard. Comme de nombreuses baies d'atterrissage étaient construites à l'intérieur de la cale, quelque vingt navettes étaient posées et cent cinquante véhicules circulaient.

  Bien que la cale spatiale 220 fût mobile, elle ne pouvait se déplacer quand les frégates à réparer se trouvaient entre ses pinces. En outre, les arcs de la structure métallique devaient être repliés avant que l'engin pût exécuter le saut en hyperespace à l'aide de son propulseur sophistiqué.

  Pour cela, néanmoins, les préparations duraient entre douze et vingt-quatre heures. Dans des circonstances exceptionnelles, l'équipage s'autorisait à accomplir ses tâches en deux heures seulement. Le résultat était souvent désastreux pour la cale spatiale, car certains de ses systèmes et de ses équipements essentiels étaient détériorés ; il fallait plusieurs jours pour sauter de nouveau en hyperespace.


Actualités en relation

Le jeu Star Wars de Respawn Entertainment ne sortira pas avant 2019

Annoncé en mai 2016, le jeu Star Wars actuellement en développement chez Respawn Entertainment (Titanfall, Titanfall 2) ne risque pas d'arriver de sitôt. C'est en tout cas ce qu'a semblé indiquer à ses investisseurs la direction d...


Lucasfilm envisagerait de faire une pause dans les spin-offs Star Wars

Sorti il y a bientôt un mois, Solo : A Star Wars Story sera-t-il le dernier spin-off de la saga ? À en croire les infos du site américain Collider, cela risque d'être effectivement le cas ... du mois...


Spin-off : Un futur film sur Boba Fett en préparation ?

Sortie de Solo : A Star Wars Story oblige, les rumeurs sur le prochain spin-off vont bon train en ce moment. Après l'éphémère rumeur sur un film consacré à Lando, et les nombreuses pistes attestant d'un spin...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Direction Chicago pour la Star Wars Celebration 2019 !

Après une Star Wars Celebration 2017 assez fournie et intéressante, Lucasfilm avait décidé de faire l'impasse sur une édition 2018 de sa fameuse convention, notamment à cause de la sortie de Solo : A Star Wars Story en plein...


Informations encyclopédiques
Cale spatiale mobile 220
Nom
Cale spatiale mobile 220
Classe
Autre
Constructeur
Equipage
1 000 pilotes et navigateurs
2 000 passagers et techniciens
Armement
Troupes
20 navettes
150 véhicules
Soute
600 000 tonnes
Hyperpropulsion
x4
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/04/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
44 317


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Cale spatiale mobile 220" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Legacy Era Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.