Speeder de Rey


Le Speeder de Rey était un modèle unique fait de bric et de brocs qui servait de moyen de locomotion à cette jeune humaine vivant sur Jakku.

  Le Speeder de Rey, une jeune humaine bloquée sur Jakku plus de 30 ans après la Bataille d'Endor, était en réalité un assemblage de plusieurs pièces de récupération. Devenue ferrailleur par nécessité, comme la plupart des autochtones, cette dernière l'avait construit de ses propres mains en récupérant ce dont elle avait besoin dans les décharges de l'Avant-poste de Niima, sur les épaves du Cimetière des Géants, ou encore en rachetant certaines pièces à Teedo. D'une apparence relativement laide et disgracieuse, mais d'une puissance incroyable, ce véhicule à répulsion pouvait transporter une charge considérable bien qu'il privilégiait avant tout la vitesse.

  La conception de cet appareil se révélait relativement simple et efficace, car il était composé de deux modules principaux : une partie avant assez imposante en forme d'étui et une partie arrière simplement composée des tuyères d'échappement sur lesquelles était posé le siège du conducteur. Afin d'améliorer le confort quelque peu spartiate de son engin, Rey avait ajouté une pair de repose-pieds ainsi qu'un projecteur de rayon tracteur sous son siège pour la maintenir en place lors de ses embardées. L'interface et les commandes d'accélérations avaient quant à eux été  bricolées à partir d'un vieux boitier CPU. Du reste, un minuscule pare-brise protégeait le pilote du sable et des rafales de vent, mais ne dispensait en aucun cas du port de lunettes de protections. Sans appartenir à une catégorie spécifique, ce véhicule brinquebalant tenait en réalité autant du Speeder que de la Motojet, alliant la capacité de transport de l'un et la vitesse de l'autre.

Speeder de Rey
Rey embarque dans les filets de son speeder les quelques objets qu'elle vient de récupérer dans l'épave d'un navire.
Source : Star Wars Épisode VII: Le Réveil de la Force

  
  Rey avait d'ailleurs usé autant de technologies civiles que militaires pour assembler son véhicule. Une grille de protection servant aussi de filtre à débris était placée sur le nez du speeder et dirigeait l'air dans le système de double turboréacteurs, récupérés sur l'épave d'un transporteur. Plutôt que de les installer côte à côte, la jeune femme avait choisi de les superposer et les avait directement reliés aux amplificateurs de puissance provenant d'un vaisseau de guerre impérial. Ces chambres à compression de 10 niveaux aspiraient l'air et augmentait le volume du flux général pour optimiser le rendement du moteur, produisant ainsi une poussé considérable pouvant atteindre une vitesse vertigineuse. Pour éviter une surchauffe de la machinerie, déjà éprouvé par le soleil et la chaleur ambiante, des dissipateurs thermiques avaient été judicieusement placés sur la carlingue. Il semble que plusieurs pièces provenaient de vieux X-Wing T-65, notamment les multiples répulseurs et la chambre de combustion principale. De leur côté, les chambres de postcombustion qui terminaient le speeder avaient été récupérées sur un bolide de course accidenté, avant d'être munis de stabilisateurs verticaux. Leur revêtement anti-calorifique protégeait certes le pilote de la chaleur, mais Rey avaient tout de même modifié les baffles des cônes d'échappement pour que le son éloigne les Ripper-Raptors. Dans l'idée de consolider toute la structure, elle avait également placé des renforts internes en soudants plusieurs barres de ferrailles. Du reste, le réservoir était situé dans la partie supérieure du véhicule, juste sous le capot du speeder et le carburant provenait très certainement des fûts pressurisés de rydonium collectés parmi les nombreux stocks militaires abandonnés.

  Rey était particulièrement fière de son speeder, dont elle se servait pour parcourir les étendues désertiques de Jakku, cheminant du Cimetière de Vaisseaux jusqu'aux Bad-lands de Goazon où se trouvait son abris de fortune. Bien que lourd et mal équilibré, hors charges, la puissance du speeder était telle qu'il montrait des capacités similaires à celles d'un airspeeder. D'ailleurs, lorsqu'elle était à l'écart des lieux habités et que personne ne l'observait la jeune femme laissait son speeder prendre de l'altitude et se plaisait à tester ses talents de pilotes et les limites de l'appareil, effectuant des tonneaux et des manœuvres acrobatiques plus risquées encore. C'est très certainement au cours de l'une de ces occasions qu'elle heurta de plein fouet un Steelpecker. Mais Rey avait appris à ses dépends qu'un pilleur trop gourmand attirait la convoitise de ses pairs, et avait prit l'habitude de ne transporter que de petites cargaisons, qu'elle stockait le temps du voyage dans de solides filets accrochés sur l'un des bords du véhicule. D'ailleurs, pour se défendre des poivrots trop entreprenants, Rey gardait toujours avec elle son bâton de combat, mais pour plus de sécurité cette dernière avait doté le démarreur de son speeder d'un système de reconnaissance digital et avait même bricolé un câble dans le but d'électrifier le châssis et d'éconduire les éventuels voleurs.

Speeder de Rey
La jeune Rey fonce droit devant elle, traversant les étendues désertiques de Jakku.
Source : Star Wars Épisode VII: Le Réveil de la Force


  S'il est vrai que son speeder constituait son principal moyen de survie et de locomotion, puisqu'il lui permettait de se rendre jusqu'aux épaves de vaisseaux dont elle tirait les pièces lui assurant sa subsistance, la jeune femme utilisait aussi une luge des sables, peut-être par sens pratique pour dévaler les dunes, à moins que ce ne fut par soucis d'économie de carburant. Mais sa vie bascula lorsqu'elle fit la rencontre de BB-8 et de Finn, un droïde astromécano et déserteur. Rey décida de les aider à échapper aux sbires du  Premier Ordre et abandonna tout ce qu'elle avait sur Jakku pour s'enfuir avec eux à bord du Faucon Millenium.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip avec Rey !

Nous approchons à grand pas de la sortie des Derniers Jedi ! On ne s'étonne donc plus qu'un nouveau clip centré sur Rey ait été récemment diffusé. On vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous ! Long de 40...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...


Star Wars VIII : Un spot TV japonais dévoile une Rey en larme

Pratiquement un mois après la diffusion de la bande-annonce japonaise (ainsi que de l'affiche nippone officielle) des Derniers Jedi, voilà venu le temps des premiers spots TV du pays du Soleil Levant ! Si plusieurs clips japonais...


LEGO Star Wars : Les visuels officiels des nouveautés 2017

Quelques sites de revendeurs agréés LEGO européens ont commencé à mettre en ligne les visuels officiels des nouveautés LEGO Star Wars, annoncés pour décembre prochain. Nous vous en parlions il y a quelques semaines, voici les sets...


Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Rey

Après les clips consacrés à Poe Dameron et à Rose Tico, le marketing des Derniers Jedi enchaîne aujourd'hui avec un nouveau spot TV consacré cette fois à Rey. Long de 30 secondes, le spot est parsemé de plein de petits...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Speeder de Rey
Nom
Speeder de Rey
Nom original
Rey's Speeder
Classe
Terrestre
Constructeur
Taille
3,73 m
Equipage
1 pilote
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/05/2016

Date de modification
30/06/2016

Nombre de lectures
4 889


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Episode VII : Le Réveil de la Force (roman)
  • Le Réveil de la Force : L'encyclopédie illustrée
  • Le Réveil de la Force : Vaisseaux et véhicules
  • Rey's Survival Guide
  • Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.