Starbeaker 12


Le Starbreaker 12 était le vaisseau de Gav et Jori Daragon, explorateurs de l'hyperespace. Ils redécouvrirent Korriban et l'Empire Sith, une découverte qui fut à l'origine de la Grande Guerre de l'Hyperespace.

  Le Starbeaker 12 était le vaisseau de Gav et Jori Daragon, frère et sœur aventuriers de la mythique période de l'exploration de l'hyperespace. Propulsé par 2 moteurs situés de part et d'autre de son corps central, cet appareil répondait au design des vaisseaux de l'époque, un mélange hybride de modernité et d'antiquité. Cela se traduisait notamment par les trois grands panneaux, sortes de voiles stabilisées sur la structure du vaisseau par des câbles, qui se dressaient sur l'appareil et dont le rôle est inconnu, même si on peut émettre l'hypothèse qu'il s'agissait peut-être de panneaux solaires. Ces voiles pouvaient être carguées afin de permettre à l'appareil d'entrer dans un hangar ; il est à noter que le Starbreaker 12 ne disposait pas de trains d'atterrissage : un champ à répulsion le maintenait au dessus du sol et, à quai, il était amarré au sol par des câbles. Le cockpit était placé légèrement à droite de l'axe central du vaisseau et son intérieur répondait aussi au standard de l'époque : le tableau de commandes était composé de manettes, leviers et de cristaux servant de voyants lumineux. Vaisseau d'exploration oblige, une carte stellaire était projetée en hologramme à côté du poste de pilotage et permettait certainement le calcul des trajectoires pour les voyages en hyperespace. Les quartiers de l'équipage étaient assez rudimentaires et offraient à Gav et Jori Daragon un confort sommaire.

  D'après les dires d'Aarrba le Hutt, propriétaire d'un dock de réparations sur Cinnagar, dans le système de Teta, le Starbreaker 12 de Gav et Jori était moins rapide que le vaisseau de leur parent, le Shadow Runner. Aarrba connaissait d'ailleurs très bien le Starbreaker 12 du fait des nombreuses réparations que ses équipes effectuèrent dessus après chaque tentative des Daragon pour cartographier une route hyperspatiale. L'objectif était de trouver les routes hyperspatiales les plus rapides possibles et Gav et Jori prenaient à chaque fois des risques dans leurs recherches qui se soldaient souvent par des dégâts internes, les systèmes surchargeant à cause de l'instabilité des couloirs hyperspatiaux due à la proximité d'amas d'étoiles. Il faut dire aussi que les routes hyperspatiales que Gav et Jori validaient étaient souvent dangereuses : certaines passaient très près des étoiles et leur activité solaire pouvait happer les vaisseaux naviguant à proximité d'elles. Ce fut le cas d'un vaisseau drone envoyé par Ssk Kahorr, qui contenait des composants et des équipements pour la colonie minière de Goluud Minor. Toute la cargaison fut perdue et le Cha'a, en colère, chercha qui avait validé cet itinéraire trop dangereux. Il retrouva la trace des Daragon qui durent alors prendre la fuite. Le Starbreaker 12 avait été confisqué par Aarrba qui attendait que les deux jeunes gens le payent pour ses réparations. Gav et Jori volèrent leur vaisseau et s'enfuirent dans l'espoir de cartographier une dernière route hyperspatiale et faire fortune.

Starbeaker 12

Gav et Jori Daragon découvrent Korriban à bord du Starbreaker 12.
Image extraite de : La Légende des Jedi - L'âge d'or des Sith


  Le Starbreaker 12 sortit de l'hyperespace en plein d'un milieu d'un système non cartographié. Les Daragon localisèrent une planète qui semblait habitée et mirent le cap vers elle, avec l'intention de se poser ; après tout, ils étaient les émissaires de la République. Le Starbreaker 12 entra dans l'atmosphère de la planète et débarqua en plein milieu d'une cérémonie funèbre, celle du Seigneur Noir Marka Ragnos. Les Daragon s'étaient en fait posés sur Korriban, la planète des mythiques Seigneurs Sith ; Gav et Jori furent aussitôt emprisonnés. L'Empire Sith était sur le point d'entrer en guerre civile : la mort de Ragnos avait laissé le siège de Seigneur Noir vacant et Ludo Kressh et Naga Sadow, deux puissants et très influents Seigneurs Sith, complotaient chacun pour obtenir le titre et dirigeait l'Empire. Si Kressh voyait dans les Daragon une avant-garde d'une future invasion de la République, Sadow considérait leur arrivée comme une chance de redécouvrir le chemin vers la République - oublié depuis des siècles - et d'étendre l'Empire. Pour cela, Sadow organisa la libération des deux jeunes gens de leur prison sur Ziost et fit abattre les gardes postés en faction ; l'un des Seigneurs Sith les plus influents de l'Empire, Simus, fut même tué au cours de l'opération. Naga Sadow laissa Jori s'échapper à bord du Starbreaker 12 mais préféra garder auprès de lui Gav à qui il voulait apprendre les arcanes de la magie sith. Sadow parvint à maquiller cette attaque en une opération de sauvetage de la République et réclama le titre de Seigneur Noir pour protéger son peuple des ennemis républicains ; ses paires accédèrent à sa demande, au grand désarroi de Kressh qui ne voulait pas de cette guerre. Le nouveau Seigneur Noir commença à réunir ses forces militaires et rassembla une grande armée d'invasion ; grâce au mouchard placé à bord du Starbreaker 12, le chemin vers la République était tout tracé.

  En effet, une fois libérée, Jori regagna aussitôt le système de Teta, dans l'espace républicain, pour avertir l'Impératrice Téta et organiser une mission de sauvetage pour son frère. Hélas pour elle, personne ne la crut, les Sith étant de vieilles légendes chez les Républicains. De plus, elle et son frère étaient recherchés pour plusieurs crimes, conséquences de leur fuite précipitée de Cinnagar. Jori fut envoyée dans les mines sur Ronika tandis que le Starbreaker 12 revint à Ssk Kahorr, en dédommagement partiel des pertes qu'il avait subies dans la destruction de son vaisseau marchand qui avait emprunté une route hyperspatiale tracée par les Daragon passant à proximité d'une étoile en fusion. Désireux de connaître les possibilités de son nouveau vaisseau, le seigneur marchand, accompagné de son assistant Gorrm effectua une balade entre les étoiles. Tout semblait bien se passer jusqu'à ce que l'alarme de proximité se déclenche, provoquant la panique de l'équipage. Remontant le signal émis par le Starbreaker 12, la flotte sith surgit de l'hyperespace ; Naga Sadow se trouvait à bord de sa sphère de médiation, avec à ses côtés Gav Daragon. Le Seigneur Noir ordonna la destruction immédiate du vaisseau et la sphère cracha ses rayons mortels sur le malheureux navire d'exploration qui fut emporté dans une boule de feu. La destruction du Starbreaker 12 survint au début de ce qu'on appelle la Grande Guerre de l'Hyperespace.

Starbeaker 12

Le Starbreaker 12 escorté par les forces de l'Impératrice Têta
Image extraite de : La Légende des Jedi - La chute des Sith



En savoir plus

Starbeaker 12

Croquis du Starbreaker 12

Informations encyclopédiques
Starbeaker 12
Nom
Starbeaker 12
Classe
Appareil unique
Equipage
1 pilote (minimum)
1 copilote
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/06/2019

Date de modification
08/06/2019

Nombre de lectures
140


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Légende des Jedi Vol.1 : L'Age d'Or des Sith
  • La Légende des Jedi Vol.2 : La Chute des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.