Chasseur Supa


Le Chasseur Supa était un appareil monoplace d’assez bonne facture, de grande taille et lourdement armé, quoique trop souvent mésestimé, et dont le principal acquéreur fut le très redouté Soleil Noir.

  Fruit des ateliers de  production de Joraan Propulsions Stellaires, un constructeur naval de petite envergure, le Chasseur Supa fut commercialisé durant la Guerre Civile Galactique, à peu près à la même époque que la Bataille de Hoth. Considéré comme un "grand chasseur" offrant un bon compromis entre robustesse, agilité et puissance de feu, ce dernier se révélait relativement polyvalent et se démarquait sans conteste de son frère d'arme, le Chasseur Pinook, plus petit et plus adapté à des rôles de sécurité planétaire. Mais la conception et le développement du Supa auraient répondus à des desseins peu avouables.

  Son architecture le rapprochait vaguement de la forme d'une aile delta, d'une longueur totale de 18 mètres, avec à l'arrière, en guise de poupe, une magnifique queue de pie qui ajoutait une légère touche d'aérodynamisme. Mais ces dimensions en faisaient un appareil de chasse assez corpulent, presque lourdaud. Un aspect plutôt massif, largement exacerbé par la présence de son monorécateur monté en position centrale et accompagné de son système de volets de refroidissement. Ces auvents extérieurs étaient d'ailleurs particulièrement visibles. Au niveau de l'armement, il se montrait digne d'un chasseur-bombardier avec deux canons laser moyens situés sur ses flancs et deux lance-missiles à concussion, plus puissants que des projectiles traditionnels, dont les tubes étaient placés sous le cockpit, sorte de nacelle deltoïde excentrée sur son côté bâbord. En sus de cet arsenal déjà conséquent, il était aussi doté d'un puissant canon à ion monté sur une tourelle dorsale, quoique déclinée dans une version inamovible. Ce dernier type de bagage était d'ailleurs rarement constaté  à bord de chasseurs stellaires, en général sur des modèles de lourd tonnage, à l'instar du BTS-A2 H-Wing par exemple. Sa puissance de feu était donc de très bon augure, ce qui était d'autant plus agréable qu'il suffisait d'un seul et unique pilote pour le manœuvrer.

  Malgré tout, le Supa fut d'abord considéré comme un appareil de catégorie moyenne, légèrement en-dessous des standards galactiques, principalement en raison de quelques carences au niveau de sa maniabilité et de sa protection. Si son bouclier déflecteur d'une valeur de 80 SBD se révélait tout à fait honorable, puisqu'équivalent à celui d'une Aile-Y, en revanche son indice de manœuvrabilité était loin de constituer la panacée, du moins au regard de son imposant gabarit. Ces lacunes étaient toutefois compensées par une excellente résistance structurelle, avec un blindage de 38 RU, soit presque le double que la plupart de ses concurrents. Quant à sa vitesse subluminique, avec une pointe maximale de 89 MGLT (850 km/h en atmosphère) et une accélération de 16 MGLT/seconde, sans être foncièrement mauvaise cette dernière se montrait toutefois inférieure à celle des chasseurs de supériorité spatiale de l'époque, tels que l'Aile-X ou le Chasseur Tie. Des aptitudes difficiles à concilier pour un novice, mais entre les mains expertes d'un pilote vétéran, cet appareil pouvait révéler son plein potentiel et déstabiliser ses adversaires par des manœuvres serrées et de féroces mitraillages. D'autant plus que la coque était capable d'encaisser bon nombre de tirs, en tout cas plus que de raison, et que contre toute attente sa vitesse économe n'enlevait rien à ses capacités de roulis et d'esquives. Du reste, avec une autonomie d'une journée entière, les ingénieurs avaient eu la bonne idée de le doter d'un hyperpropulseur ce qui élargissait considérablement son rayon d'action. Sans compter qu'une petite soute de courtoisie avoisinant les 80 kg de fret avait été intégrée à son armature interne. Ainsi, loin de constituer un appareil d'excellence, le Chasseur Supa était plutôt vu comme un chasseur d'assaut de gamme intermédiaire et restait un adversaire à ne surtout pas sous-estimer.

  Son potentiel attira même l'attention du Soleil Noir, puissante organisation criminelle aux mains du Prince Xizor et dont les ramifications s'étendaient dans toute la galaxie. Ou plutôt, il se murmurait à demi-mots que Joraan Propulsions Stellaires avait spécialement conçu ce chasseur pour le compte dudit cartel, ignorant de façon volontaire les restrictions en matière d‘équipement militaire dans le seul but de fournir à ses groupes de combat une puissance de feu modérée. Les caciques à la tête de ce réseau mafieux passèrent effectivement commande d'un grand nombre d'escadrons pour étoffer leurs effectifs, peut-être en vue de diversifier les éléments de leurs flottes qui utilisaient jusqu'alors principalement des Vipère Stellaires. Les chasseurs Supa furent donc chargés de protéger les intérêts du Soleil Noir en escortant des convois ou en assurant la protection de certaines stations spatiales. Ils étaient d'ailleurs généralement accompagnés dans leurs basses besognes par des Chasseurs Kihraxz, plus légers et moins robustes. S'il est vrai qu'avec un prix abordable de 110 000 crédits cet appareil s'est également vendu à de nombreux particuliers, il se retrouva bien trop souvent à garnir les rangs de bandes de pirates qui trouvaient en ses capacités une sorte d'exutoire  pour leurs excès de forfanterie. Quoi qu'il en soit, le Chasseur Supa était très probablement l'un des meilleurs appareils à "usage civil" du temps de la Guerre Civile Galactique, au même titre que le Chasseur Rapière et que l'antique Z-95.


Actualités en relation

The Mandalorian : Un chasseur de prime confirmé

Il y a quelques jours nous vous parlions d'une rumeur dans laquelle un célèbre chasseur de prime, IG-88, serait peut-être dans la série live The Mandalorian. Pour fêter Noël Jon Favreau a post...


The Mandalorian : Un fameux chasseur de prime au menu ?

Cela commençait à faire un moment que nous n'en avions pas parlé : voilà donc une nouvelle rumeur au sujet de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars actuellement en tournage ! A en croire le site Makingstarwars...


LEGO Star Wars : Les annonces du salon du jouet de New York 2019

Le salon du jouet de New York, qui se déroule jusqu'au mardi 19 février, a dévoilé quelques nouveaux sets LEGO Star Wars prévus pour le second semestre 2019. Et on commence avec du lourd à savoir 3...


Del Rey : Couverture d'Alphabet Squadron

Avec l'annonce de la part de Marvel d'une nouvelle minisérie sur un escadron de pilotes TIE d'élite, c'est l'éditeur Del Rey, en charge des romans Star Wars outre Atlantique, de donner quelques informations sur le...


Delcourt : Sortie de Boba Fett - Integrale volume II

Sortie aujourd'hui même de Boba Fett - Integrale volume II, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Boba Fett, aux prises avec la Rébellion aussi bien que l...


Informations encyclopédiques
Chasseur Supa
Nom
Chasseur Supa
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
18 m
Equipage
1 pilote
Armement
Hyperpropulsion
Présent
Prix
110 000 crédits neuf
70 000 crédits d'occasion
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
01/01/2016

Nombre de lectures
34 174


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Rebellion Era Sourcebook
  • X-wing Alliance

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.