Tempête de Feu


Le Destroyer Tempête de Feu appartenait à l'origine à Blitzer Harrsk mais devint durant un temps navire amiral de l'Empire.

Continuité : Legends


  Après la mort de Palpatine en orbite d'Endor, les Chantiers Navals de Kuat ne furent plus les seuls à produire des Destroyers de classe Impériale. En effet, de nombreux seigneurs de guerre n'avaient cure des règles de l'économie et de la propriété intellectuelle, et ils décidèrent donc de produire eux-mêmes leurs croiseurs dans leurs propres chantiers navals. Parmi ces petits royaumes, on distingue le Zero Command du Seigneur Haut-Amiral Blitzer Harrsk, qui laissait la part belle aux énormes croiseurs plutôt qu'aux petits Victoires ou aux gigantesques Super Destroyers Stellaires; parmi eux on pouvait distinguer le Tempête de Feu.

  La première grande bataille de ce puissant navire fut celle qui se déroula en orbite de la forteresse du Seigneur Harrsk. Durant ce bref conflit le Grand Amiral Teradoc attaqua avec sa flotte de Victoires écarlates dans l'unique but de détruire l'Onde de Choc, le vaisseau-amiral dernier cri du Zero Command. Contrairement à ce dernier, le Tempête de Feu sortit relativement indemne de ce combat et il put participer à la revanche de Harrsk sur son adversaire du Greater Maldrood.

  En fait il était à la tête des représailles puisque l'Amirale Natasi Daala, ralliée de force à l'armée du Zero Command, avait été placée à la tête de l'expédition. A son grand désespoir elle constata que la citadelle qu'elle devait attaquer était au cœur d'un vaste champ d'astéroïdes où elle perdit trois des huit destroyers sous son commandement. Néanmoins elle n'oubliait pas son unique but : rassembler les seigneuries rivales en une unique entité qui porterait la guerre au cœur de la Nouvelle République. Pour cela elle trahit le Seigneur Suprême en tirant un salve de tirs ioniques sur son navire personnel : le Tourbillon. Cela ne fut pas suffisant pour arrêter deux des trois destroyers restants qui engagèrent le combat contre les Victoires de Teradoc. Elle lança alors un appel à tous les navires de la zone quels que soient leur appartenance, et exhorta les capitaines à la soutenir dans son effort d'unification des forces impériales.

  A la suite d'une altercation avec Blitzer Harrsk et pour appuyer ses propos, elle déclencha le compte à rebord de l'autodestruction de son vaisseau. Impressionné par tant de courage et de motivation, le dirigeant de la flotte adversaire, le vice-amiral Pellaeon, accepta une entrevue avec elle à l'écart de l'engagement. Ainsi le Tempête et deux croiseurs du Greater Maldrood fidèles à l'ancien second du Grand Amiral Thrawn s'écartèrent de la zone de conflits. Une fois arrivé à destination les deux officiers purent discuter de ce qu'ils désiraient faire pour restaurer l'Empire.

  Ayant trouvés un bon compromis, Daala organisa avec Pellaeon le sommet de Tsoss. Dans un premier temps elle partit en avant-garde sur ce monde balayé par de dangereux rayons cosmiques où elle commença les préparatifs à la réunion avant le retour de son collègue, qui avait réussi à rallier treize seigneurs de guerre. Après ce sommet où les dirigeants impériaux montrèrent à nouveau leur incapacité à être de vrais serviteurs de l'Empire, Daala les assassina avec du gaz avant de repartir sur le Tempête de Feu.

  Bien qu'on ne soit pas sûr de cela, il est fort probable que ce vaisseau fut le navire-amiral de l'Empire en reconstruction alors que son nouveau dirigeant, l'Amirale Daala, partait rallier les différentes seigneuries comme lorsqu'elle se rendit dans la capitale du Général Suprême Delvardus, où son second, le Colonel Cronus, accepta son autorité et lui fit "cadeau" d'un des meilleurs vaisseaux de la galaxie : le Super Destroyer Stellaire nommé le Marteau de la Nuit. Étant donné les capacités de ce mastodonte, elle le fit vaisseau-amiral de la Marine Impériale et le Tempête de Feu fut mis sous les ordres du vice-amiral Pelleaon avec seize autres destroyers.

  Ce dernier utilisa cette petite flotte pour lancer une attaque sur Yavin IV où il déploya un système de brouillage pour empêcher toute communication entre les membres du Nouvel Ordre Jedi et la Nouvelle République, en outre il débarqua un grand nombre de soldats et de véhicules. Comme souvent par le passé, les Impériaux sous-estimèrent la puissance des Jedi qui luttèrent âprement contre les compagnies de stromtroopers et les hordes de TR-TT et autres Juggernaut. Au bout d'un moment un Jedi nommé Dorsk 81 parvint même à "repousser" la flotte de croiseurs impériaux qui se retrouvèrent à l'autre bout du système. Le Tempête de Feu comme les autres navires subirent de lourdes avaries et le temps qu'ils les réparent, le Marteau du Chevalier avait été détruit et la dernière chose que Pellaeon put faire était de récupérer la capsule de sauvetage de l'Amirale Daala, qui se retira du service actif, laissant ainsi au vice-amiral le commandement de l'Empire.

  Il est fort probable que ce même navire resta pendant encore quelques temps le vaisseau-amiral de l'Empire jusqu'à la récupération du Chimaera. En outre il est également possible qu'il fut détruit par la Flotte de la Nouvelle République durant les guerres qui séparèrent l'unification de l'Empire aux Accords de Bastion, scellant la paix impérialo-républicaine, mais il est aussi possible qu'il ait été détruit durant la terrible Guerre contre les Yuuzhan Vong.


  Note : L'image du Tempête de Feu est purement illustrative et non officielle. Elle est tirée du jeu Star Wars : Empire at War.


Actualités en relation

HoloNet : Un large pack de fiches pour la journée Star Wars !

Comme tous les ans, Star Wars HoloNet vous a préparé un sacré paquet de fiches tout confondu pour le 4 mai, univers Legends et Canon, séries, comics, romans et jeux ! Et donc aujourd'hui ce sont 69 fiches qui...


Notre avis sur les jeux Star Wars vintage réédités par Limited Run Games

Aujourd'hui, Star Wars Holonet vous propose un petit article pour vous parler de Star Wars en jeu vidéo… rétro ! L'été 2019 fut marqué sur internet par la réédition de certains anciens jeux Star Wars chez Limited...


Star Wars 9 : Fuite de près de 50 concept-arts de la première version du film

Plus de six semaines après la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, voici que de nombreux concept-arts de la première version du film commencent à se retrouver sur les internets. Après un premier lot de concept...


HoloNet : Publication du pack de Noël

Aujourd'hui, comme chacun le sait, est le jour de Noël. Et en guise de cadeau, l'équipe de Star Wars HoloNet reste fidèle à sa tradition en vous offrant pas moins de 79 fiches sous le sapin ! Whiterevan, Raventorn...


Star Wars 9 : La presse francophone plutôt divisée

Sorti en France mercredi dernier, L'Ascension de Skywalker provoque encore de nombreux débats et discussions plus ou moins animées entre fans, cinéphiles et autres spectateurs moins investis dans la saga. Afin de rajouter un peu de grain...


Informations encyclopédiques
Tempête de Feu
Nom
Tempête de Feu
Classe
Appareil unique
Constructeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
03/03/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 036


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.