Vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk


Le vaisseau de combat de classe Lucrehulk était un vaisseau lourd utilisé par la Fédération du Commerce.

  Vaisseau lourd de base de la flotte de la Fédération du Commerce, le Croiseur de bataille de classe Lucrehulk est en fait un vaisseau-cargo reconverti pour jouer un rôle militaire. La flottille de cargos de la Fédération étant l'une des plus importantes de son époque, les Neimoidiens purent puiser dans ce vaste contingent pour bâtir leur flotte militaire dans le plus grand secret.

  La reconversion des bâtiments commerciaux en vaisseaux de combat ne donna pas cependant pour résultat des croiseurs aussi puissants que des bâtiments militaires dédiés. Les vaisseaux de la Fédération possède en effet certaines faiblesses critiques, notamment la disposition des tourelles de Quadri-turbolasers, qui offre de nombreux angles morts que peuvent exploiter les engins plus rapides.
  En effet, la plupart des batteries sont placées sur la ligne équatoriale du vaisseau. Leur aire d'effet est donc limitée, et laisse plusieurs zones du croiseur peu ou pas défendues contre les chasseurs ennemis.
  De plus, certaines zones vitales de l'appareil sont bien trop exposées au feu ennemi, et constituent des points faibles importants dans la cuirasse du croiseur, par ailleurs très bien défendu par de puissants boucliers et une coque renforcée.

  La structure du vaisseau repose sur un noyau de contrôle, renfermant la passerelle de commandement et les moteurs principaux, entouré d'un anneau contenant les zones de cargos, transformés en hangars militaires, et les armements. Chose assez inhabituelle pour un vaisseau de cette taille - plus de trois kilomètres de diamètre - la sphère centrale peut se détacher du reste de la structure et se poser sur une planète, grâce à ses puissants moteurs et répulseurs. Cette configuration est cependant utilisée avec précaution, les sphères de contrôles étant à ce moment très vulnérables en cas d'attaque directe.
  l'anneau est coupé à l'avant du croiseur, et donne accès directement aux hangars principaux. Peu de modifications ont été nécessaires pour adapter ces gigantesques zones de fret au "convoyage" de l'armée droïde secrète de la Fédération, si l'on excepte les zones de rechargement des batteries des chasseurs droïdes, situées dans les zones les plus reculées des hangars.
  Les autres hangars sont destinés aux forces terrestres : Transports MultiTroupes et autres Chars d'Attaque Blindés.
  La zone de fret est surplombée par deux gigantesques pinces d'amarrage, qui servent au transfert de marchandises et de matériel divers. Plusieurs pinces secondaires sont disposées à divers endroits pour permettre à tous les types de vaisseaux-cargo de déposer leur cargaison. Tous les appareils en approche sont guidés par de multiples rayons tracteurs pour faciliter les manœuvre d'amarrage.
  Bien que l'essentiel du matériel et de la surface des hangars soit destiné au trafic de marchandises, de petits hangars proches du noyau de contrôle sont utilisés pour les navettes transportant des officiels, des diplomates, des marchants, et du personnel administratif.
  Enfin, d'autres hangars situés à l'intérieur de la zone centrale, scellés et blindés, renferment les matériels hautement toxiques ou dangereux, dont la manipulation nécessite des précautions particulières.
  Tous ces hangars, qui composent donc l'essentiel de la surface du vaisseau, sont divisés en trois zones distinctes :
  - La zone 1 (les hangars situés le plus à l'extérieur par rapport au noyau) sert de zone d'atterrissage pour les vaisseaux en approche, et sert également de piste de décollage pour les barges de débarquement.
  - La zone 2 (située au milieu) est celle où les vaisseaux de débarquement sont armés, et où les troupes embarquent. Elle renferme de nombreux explosifs, sous diverses formes.
  - La zone 3, la plus proche du noyau, est celle où les composants des vaisseaux sont assemblés.
  Les deux parties du "cercle" contiennent toutes deux les mêmes zones décrites ci-dessus. Chaque zone est séparée des autres par des murs d'un épais blindage.

Vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk

Qui-Gon et Obi-Wan infiltrent un vaisseau de combat pendant l'invasion de Naboo.


  Certains bâtiments  - environ 1 sur 20 parmi la flotte de la Fédération - sont modifiés encore plus pour servir de relais de contrôle pour les armées droïdes, il s'agit des vaisseaux de contrôle droïde, dont la flotte neimoidienne contient plusieurs exemplaires pour coordonner ses troupes.

  Lors de l'invasion de la planète Naboo, les Neimoidiens utilisèrent plusieurs dizaines de leurs croiseurs pour mener à bien leur blocus. Malgré leur défaite, et la mise au grand jour de leur forfait, les dirigeants de la Fédération du Commerce parvinrent à conserver l'essentiel de leur flotte, dont il se servirent pour combattre les forces de la République lors de la Guerre des Clones.

  Ainsi, des appareils de combat, aux couleurs de la Confédération, apparurent, souvent aux côtés d'un vaisseau de contrôle droïde, dans l'espace de Ryloth lorsque la planète fut envahie par la Confédération. Les escadrons républicains, suivant la tactique du Général Skywalker, parvinrent cependant à neutraliser un vaisseau-amiral, permettant à leurs alliés d'atterrir sur le monde pour venir en aide à la population réduite en esclavage.

  D'autres vaisseaux de combat composèrent le blocus spatial établi autour de Christophsis par l'Amiral Trench. Ils combattirent les destroyers Venator ennemis, jusqu'à ce que, une fois de plus, le Général Skywalker, à bord d'un vaisseau furtif, réussît à détruire l'Invincible, perçant ainsi le blocus et gagnant la planète assiégée.

Vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk

Un vaisseau de combat aux couleurs de la CSI.


  L'un de ces appareils de combat fut déployé autour de Taloraan et de Simocadia, parmi d'autres frégates de classe Munificent. Mais, dans un cas comme dans l'autre, la République triompha en anéantissant la flotte séparatiste.

  Au terme de la Guerre des Clones, il fut décidé de démanteler la flotte neimoidienne, et la plupart des croiseurs de combats furent détruits ou démontés. Lors de l'avènement de l'Empire, certains vaisseaux furent vendus, tandis que d'autres composèrent les flottes de l'Alliance rebelle, comme lors de la bataille de Yavin. C'est ainsi que le Fortressa, engin de classe Lucrehulk modifié, fut détruit par la puissance du rayon laser de l'Étoile de la Mort. Il subsistait quelques-uns de ces croiseurs pendant la Guerre de l'Essaim.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk
Nom
Vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
3.170 m
Equipage
25 Neimoidiens
150 droïdes de navigation
Armement
Troupes
Soute
5 millions de tonnes
Hyperpropulsion
x2 (secours x10)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
30/07/2014

Nombre de lectures
47 343


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire