Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk


Les sphères sptiales de classe Lucrehulk étaient les noyaux de commande des cargos de la Fédération du Commerce.

  Avec ses flottes de cargos de guerre, la Fédération du Commerce est au premier rang de la dissidence commerciale à l'origine de la Guerre des Clones. Cœur et cerveau de chaque bâtiment, la Sphère Spatiale de classe Lucrehulk amovible comprend un gigantesque ordinateur central et de nombreux systèmes d'alimentation. L'entretien de ces énormes engins s'effectue dans des puits spéciaux, édifiés sur les planètes affiliées à la Fédération du Commerce, tandis que les bras de cargaison et les blocs-moteurs demeurent en orbite. Conçu par les usines d'Hoersch-Kessel pour la sphère Spatiale de base et des Ateliers Baktoid pour le noyau de contrôle de l'armée droïde, il est surtout conçu pour faire suivre le signal droïde et coordonner les mouvements des droïdes.

  Mue par des tuyères ioniques qui fournissent une propulsion et une manœuvrabilité réduite mais suffisante pour apponter, la Sphère Spatiale ne se révèle pas être un monstre de vitesse ni de précision. C'est seulement grâce aux répulseurs disposés le long des parois des puits dans lesquels elle est entretenue, qu'elle peut se poser sans trop de peine. A cet instant, les pieds de la sphère se déploient pour assurer le maintient de celle-ci dans le puits. Toutefois, les patins en contact avec le sol, ne peuvent pas supporter plus d'une heure le poids énorme de la Sphère sans l'assistance de systèmes de répulseurs performants. Ce monstre de grandeur tire son énergie d'un réacteur à annihilation d'hypermatière semblable à celui que possédait la première Etoile de la Mort. Les réservoirs sont aussi grands que le réacteur et des silos secondaires de carburants furent installés sur la Sphère Spatiale pour améliorer les systèmes de confinement en cas de surchauffe du réacteur.

Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk

Un vue en découpe du vaisseau-noyau de classe Lucrehulk


  L'armement de la Sphère Spatiale est constitué de deux cent quatre-vingt canons laser légers de défense rapprochée principalement situés dans les tranchées qui longent la Sphère. Ils ne permettent qu'une défense partielle car normalement, la Sphère ne doit pas se faire attaquer lors de son entretien. Ce sont les turbolasers des cargos qui, beaucoup plus puissants, lui assurent sa sécurité une fois dans l'espace.

  La sphère est constituée d'un réacteur, de centaine de soutes et de hangars qui ont un volume total de soixante six millions de mètres cube, de trois antennes de transmission et de réception militaire droïde. Ses antennes servent aussi à relier le signal droïde vers les troupes à terre et de recevoir le signal retour de chacun de ceux-ci. Elle est surplombée par une tour de contrôle militaire qui équipait presque toutes les Sphères Spatiales quand la Guerre des Clones commença et d'une tour qui abrite la passerelle de commandement ainsi que des suites superbes pour les cadres en fonctions à bord de la Sphère Spatiale. Un ensemble-scanner surplombe la passerelle de commandement et donne à la Sphère Spatiale un large champ de vision. Sa hauteur, neuf cent quatorze mètres et son diamètre, six cent quatre vingt seize mètres, lui imposent un équipage très important. Elle emporte dans ses voyages, soixante superviseurs de la Fédération du Commerce, plus de trois mille droïdes navigants et deux cent mille droïde de maintenance. Ses salles de réunions peuvent accueillir jusqu'à soixante mille personnes.

  Les Sphères Spatiales peuvent équiper divers types de vaisseaux : cargos de guerre en forme d'anneau ouvert, porte-conteneurs ou tankers non armés, et bâtiments militaires postérieurs au blocus de Naboo, des croiseurs dont l'armement a été amélioré, et des destroyers, plus petits et plus rapides, qui défendent les flottes et pourchassent les fuyards. La Sphère Spatiale est agencée de façon verticale pour rappeler l'image des ruches Neimoidiennes. Au pôle supérieur et dans les tours on trouve la passerelle de commandement et les appartements des dignitaires comme dans les palais Neimoidiens. Plus bas sont hébergés les agents de maîtrise, les publicistes, les courtiers et les droïdes entreposés. Les Neimoidiens répugnent à se rendre dans les étages inférieurs, là où sont situées les zones techniques et les salles de conférence pour l'accueil des étrangers.

Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk


  Après dix ans passés à veiller elle-même à ses intérêts, la Fédération du Commerce s'intéresse au comte Dooku. Le rôle de ce brillant orateur, qui a des milliers de partisans dans les mondes séparatistes, est de déstabiliser davantage encore la Galaxie et Nute Gunray sait combien les gouvernements affaiblis sont porteurs de bonnes affaires. Il propose donc le ralliement de sa flotte à la cause séparatiste. Lors de la bataille de Géonosis, les Sphères Spatiales, après la défaite de l'armée de la Confédération des systèmes indépendants, remontent dans l'espace pour affronter la flotte de la République. Toutefois, l'une d'entre elles sera détruite par la puissance de feu de cinq ALAT-T qui transpercèrent sa coque avec leur turbolasers lourds.

Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk



Actualités en relation

Galaxy's Edge : Un premier vaisseau spatial aperçu sur le chantier

Le chantier de Galaxy's Edge, l'extension Star Wars du parc Disneyland situé en Californie, avance inexorablement, et laisse de plus en plus apparaître différents détails du futur "Star Wars Land". Récemment, c'est ainsi tout...


Star Wars HoloNet se dote d'un logo

Vous l'avez peut-être aperçu si vous étiez à la convention Générations Star Wars et Science-Fiction ce week-end et que vous avez assisté à notre conférence : l'HoloNet dispose (ENFIN) d'un vrai logo ! Et pour...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


Holonet : De nouvelles fiches pour les Derniers Jedi

Pas de repos pour les rédacteurs de Star Wars Holonet qui continue d'écrire des fiches. Aujourd'hui, nous continuons la publication de fiches sur Les Derniers Jedi avec 23 nouvelles fiches qui viennent s'ajouter au pack de fin...


HoloNet : 23 nouvelles fiches sur les X-Wings

Le mois de Juillet touche déjà à sa fin. On ne pouvait pas le laisser partir sans vous sortir un petit pack de fiche, proposé par Morgoth sur le thème des X-Wings ! 23 nouvelles fiches viennent donc compléter...


Informations encyclopédiques
Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk
Nom
Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
Diamètre : 696 m
Hauteur : 914 m
Equipage
60 Neimoidiens
3 000 droïdes navigants
200 000 droïdes de maintenance
Armement
280 canons laser légers
Troupes
Variable selon missions
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
25 925


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Vaisseau-noyau de classe Lucrehulk" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Incredible Cross-Sections : Attack of the Clones
  • Incredible Cross-Sections : Episode I
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.