Vaisseau de transmission et maintenance II-xC


Le vaisseau de transmission et maintenance II-xC était une navette de communication non armée principalement utilisé par l’Empire Galactique.

Continuité : Legends


  Relativement peu connu, le Vaisseau de Transmission/Maintenance II-xC n'est ni plus ni moins qu'une banale navette de communication désarmée et reconfigurée. Produit par la société Merthyog Communications sur la base d'une Navette d'Assaut de classe Gamma, elle reprend en grande partie les lignes de ce qui reste l'un des plus grands succès de la Corporation Telgorn. Peut-être même a-t-il était question d'un partenariat ou du rachat de licence entre ces deux groupes industriels.

  D'une longueur de 30 mètres et d'une autonomie équivalant à 2 semaines standards, la navette a été légèrement modifiée avec l'ajout d'une antenne com, placée sur le nez de l'appareil et le remplacement de l'hyperpropulseur par un classe 4, plus modeste. Elle dispose en revanche de très bons moteurs subluminiques qui lui offrent une vitesse de pointe de 80 MGLT dans l'espace et de 800 km/h en atmosphère. La soute, quant à elle, ne peut abriter que 10 tonnes métriques de cargaison et de pièces de rechanges. Conçus et fabriqués spécialement pour le compte de l'Empire Galactique, qui, il ne faut pas le nier, ne s'y intéressa que pour leur prix modique de 90 000 crédits, ces navires ont été déployés à travers toute la galaxie en tant que centres de communications indépendants, même si on ne connait pas le nombre exact d'unités en service au temps de Palpatine. En tout point contraire au rôle offensif ou logistique qui caractérisent certaines production concurrentes, telle que la Navette de classe Curich ou le Transport DX-9, les Vaisseaux de Transmission/Maintenance II-Xc sont utilisés pour retransmettre des messages subspatiaux aux stations spatiales relais et peuvent le cas échéant espionner les transmissions ennemies. Bien que légèrement blindée et munie d'un bouclier déflecteur de basse qualité, la navette s'est vu dépouillée de tout armement défensif et se révèle donc assez vulnérable. Mais ce choix est volontaire puisqu'il permet de rediriger une énergie plus utile afin d'augmenter la puissance et le champ d'action des transmetteurs-récepteurs du vaisseau. Par conséquent sa meilleure protection réside dans sa vitesse et sa maniabilité, et plus particulièrement dans la capacité de ses pilotes à se sortir du pétrin.

  Cette navette requiert d'ailleurs un équipage complet de 4 membres et de 10 techniciens en temps normal. Cependant, elle peut être dirigée par deux personnes, l'un des membres s'occupant alors du pilotage et l'autre jouant le rôle d'opérateur radio. En cas d'attaque, le protocole impérial préconise à l'équipage de fuir et de se réfugier soit auprès des flottes sectorielles, soit auprès des systèmes de défenses des stations relais pour éviter que les fréquences impériales ne soient piratées et que les codes de commandement ne tombent entre de mauvaises mains.


Actualités en relation

Battlefront II : Pour sa dernière mise à jour, Scarif (re)débarque dans le jeu !

Et c'est terminé pour les mises à jour de Battlefront II ! Après deux ans et demi passés à rajouter du contenu dans un jeu qui avait été beaucoup critiqué à sa sortie, EA et DICE ont confirmé hier que le d...


Star Wars 9 : La critique de Kir Kanos

nbsp; De moi à vous Avant de vous proposer mon avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker, je pense qu'il est bon de vous donner mon rapport à la saga, puisque l'on va parler de son film de clôture...


Battlefront II: Une Celebration Edition disponible et des mises à jour présentées

Alors que l'année s'apprête doucement à toucher à sa fin, Electronic Arts et DICE viennent de présenter le contenu des deux mises à jour prévues pour Battlefront II ce mois-ci ainsi que l'arrivée d'une...


HoloNet : Mise en ligne d'un pack de fiches impériales Legends

Après notre groupe sur la dernière saison de The Clone Wars, le site HoloNet vous propose aujourd'hui un retour aux sources avec un groupe de 40 fiches dédiées à l'Empire qui vous permettra d'explorer plusieurs...


Notre avis sur les rééditions de Star Wars Racer et Racer Revenge

Cet article fait suite à une publication de mars dernier abordant les premières rééditions vendues par Limited Run Games. Vous pouvez la consulter à nouveau à cette adresse. Annoncé à la vente en octobre, le jeu Star Wars Racer a connu un retard...


Informations encyclopédiques
Vaisseau de transmission et maintenance II-xC
Nom
Vaisseau de transmission et maintenance II-xC
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
30 m
Equipage
4 pilotes
10 techniciens
Soute
10 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x4
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/03/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 653


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.