Transport YV-330


Le transport YV-330 était un vaisseau de transport dont certains exemplaires furent utilisés comme Q-Ships par les forces de sécurité Corelliennes.

Continuité : Legends


  Dans la décennie qui suivit l'avènement de l'Empire Galactique, alors que la série des transports YT était arrivée à maturité et que ses ventes, particulièrement celles du transport YT-1300, se maintenaient formidablement bien, les ingénieurs d'études de la Corporation Technique Corellienne décidèrent de ne pas se reposer sur leurs lauriers et de retourner à leurs planches à dessin. Ainsi, cette nouvelle gamme de vaisseaux, la série YV, vit le jour : plus moderne, plus solide, plus fonctionnelle et affichant des performances générales plus élevées, la série YV ne parvint toutefois jamais à atteindre la popularité des transports YT car les modèles YV étaient de manière générale bien moins personnalisables et versatiles.

  Bien qu'il fut, avec le YV-260, un vaisseau très différent du YV-100 avec son fuselage tout en longueur se terminant par quatre réacteurs, le transport YV-330 intégrait toutefois cette passerelle étroite propre cette série. Long de 26 mètres, requérant un équipage de 4 personnes, doté d'une autonomie de 1 mois et de systèmes de survie pour 6 passagers supplémentaires, on ne sait toutefois pas grand-chose de ce design si ce n'est qu'un certain nombre d'exemplaires, dont l'Emerald Lance, furent modifiés durant les premières années du règne de Palpatine par les forces de sécurité Corelliennes pour servir de Q-Ships ; vaisseaux lourdement armés et maquillés comme de simples transports à la cargaison alléchante afin de piéger les gangs de pirates. A cette fin, l'Emerald Lance fut considérablement modifié : vitesse accrue ( 970 km/h ), système de senseurs de meilleure qualité, boucliers déflecteurs de catégorie militaire et enfin armement lourd ; armement composé d'un canon laser lourd bitube en tourelle, de 4 canons ioniques et d'un blaster automatique montés à la proue et, enfin, de 4 lance-missiles à concussions ( dotés chacun d'un magasin de 3 missiles ) à bâbord et à tribord.

  Décommissionné à l'époque de la Guerre Civile Galactique, l'Emerald Lance fut revendu à un groupe de chasseurs de primes spécialisés dans la traque de gangs de pirates. Mais à moins de transporter de la contrebande, il est probable qu'il ne pourrait plus jamais retrouver sa fonction originelle de simple transport de marchandises, sa soute de 5 tonnes métriques étant trop petite pour être rentable.

Transport YV-330

Vue rapprochée d'un transport YV-330



Actualités en relation

Lucasfilm dévoile le programme de publication Star Wars - The High Republic !

Lucasfilm vient enfin de lever le voile sur le très mystérieux "projet Luminous" qui avait été teasé depuis l'année dernière et, comme nous l'indiquaient les rumeurs, il s'agit bel et bien d'un ambitieux...


HoloNet : Publication du pack de Noël

Aujourd'hui, comme chacun le sait, est le jour de Noël. Et en guise de cadeau, l'équipe de Star Wars HoloNet reste fidèle à sa tradition en vous offrant pas moins de 79 fiches sous le sapin ! Whiterevan, Raventorn...


Informations encyclopédiques
Transport YV-330
Nom
Transport YV-330
Nom original
YV-330 Freighter
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
26 m
Equipage
4 personnes
Troupes
6 passagers
Hyperpropulsion
x1 ( de secours : x12 )
Prix
100.000 crédits ( occasion )
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/05/2014

Date de modification
01/11/2014

Nombre de lectures
6 332


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Transport YV-330" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.