Transport d'assaut de classe Defender


Le transport d’assaut de classe Defender est un vaisseau néo-républicain mis en service peu avant la crise de la flotte noire et issu du programme des Nouvelles Classes.

Continuité : Legends


  Yavin, Endor… Depuis toujours les chasseurs stellaires ont constitué le fer de lance de l'Alliance Rebelle et sans eux, il est probable que l'organisation aurait disparu corps et bien. Cette règle immuable, devenue une doctrine militaire à part entière, continua à perdurer bien après l'instauration de la Nouvelle République et à influencer nombre d'officiers de la Marine. En outre, le jeune gouvernement, et ce malgré l'accroissement considérable de ses ressources au fil de ses succès, rechigna toujours à investir dans la construction de vaisseaux capitaux lourds et préféra miser sur les moyens et légers tonnages - du moins jusqu'à l'invasion des Yuuzhan Vong - espérant ainsi disposer d'une force d'intervention bien plus modulaire et rapide que la Marine Impériale. Ces deux fondamentaux de la Marine Néo-républicaine eurent pour conséquence de mettre en exergue un type de vaisseaux peu valorisé jusqu'ici, le transport de chasseurs stellaires, vaisseau de soutien par excellence.

  C'est ainsi que dans les années qui suivirent la Bataille d'Endor, deux nouvelles classes de transports de chasseurs furent mises en service dans la Marine, le transport naval de classe Endurance et le transport d'assaut de classe Defender. Si les deux vaisseaux furent tous deux conçus par la Corporation Technique Républicaine dans le cadre du programme des Nouvelles Classes, lancé après la destruction de Byss, l'histoire du transport d'assaut de classe Defender débuta pourtant bien avant : peu de temps avant le retour du Grand Amiral Thrawn, aurait dû être lancé un autre programme de développement de vaisseaux, le programme Defender, au terme duquel auraient dû voir le jour un destroyer, un chasseur et un transport d'assaut. Mais la guerre contre l'Empire battant son plein, seul le chasseur Defender dépassa le stade de la production, les deux autres concepts ayant été remis dans les cartons pour plusieurs années.

  Long de 700 mètres, le transport d'assaut de classe Defender partage la même structure que le croiseur lourd de classe Majestic, un autre vaisseau des Nouvelles Classes. Le Defender a tout d'une plate-forme de chasseurs, puisque capable d'emporter à son bord un total de trois escadrons, soit une aile complète selon les standards militaires néo-républicains. Si la composition de ces escadrons varie fortement en fonction des flottes et des profils de mission, une chose est certaine : à l'exception d'un seul, aucun Defender n'a jamais embarqué un seul des chasseurs Defender qui leur étaient à l'origine destinés. Au lieu de cela, les Defender embarquent les chasseurs les plus sophistiqués de la Nouvelle République, ceux de la Cinquième Flotte abritant uniquement soit des E-wings, soit parfois des K-wings. Comptant uniquement sur ses chasseurs ou des vaisseaux d'escorte pour se défendre, le Defender n'est que très légèrement armé.

  Ne disposant d'aucun emplacement pour une batterie de turbolasers, le Defender n'est équipé que d'une vingtaine de canons laser spécialisés dans la lutte anti-chasseurs. Cela dit, et excepté le transport de chasseurs, le Defender peut également emporter toute une variété de navettes d'assaut et de transport de personnels. Par ailleurs, en plus de ses 4.050 membres d'équipage et de son autonomie de cinq mois, il peut emporter à son bord 700 soldats, ce qui fait également du Defender un petit transporteur de troupes tout à fait dans la norme. Mis en service peu de temps avant la Crise de la Flotte Noire, les transports d'assaut de classe Defender furent intensément utilisés par la toute nouvelle Cinquième Flotte du général Etahn A'baht. Rudement mis à contribution pendant les combats contre les Yevethas, on ignore toutefois si de nouveaux Defender furent produits par la suite, mais nul doute que les exemplaires existants, étant donné leur efficacité, continuèrent à servir encore longtemps au sein des forces de défense néo-républicaines.


Actualités en relation

Star Wars Armada | Une deuxième vague de cartes customs

Plus vous resserrerez l'étau impérial et plus vous aurez d'ennemis qui combattront votre dictature. » - Leia Organa Solo. Chose promise, chose due ! Sympathisants et officiers de la Rébellion, votre flotte se voie grossie et renforcée par l...


Lucasfilm Press | Sortie de Queen's Peril aux États-Unis

C'est au tour de Lucasfilm Press de reprendre leurs publications avec la sortie du préquel à Queen's Shadow aux États-Unis. Queen's Peril est un roman jeune adulte écrit par E.K. Johnston (Ahsoka, Queen's Shadow) qui...


Notre avis sur les rééditions de Star Wars Racer et Racer Revenge

Cet article fait suite à une publication de mars dernier abordant les premières rééditions vendues par Limited Run Games. Vous pouvez la consulter à nouveau à cette adresse. Annoncé à la vente en octobre, le jeu Star Wars Racer a connu un retard...


HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la conclusion de la série !

Même si la saison 7 de The Clone Wars vient tout juste de s'achever, cela ne m'empêche pas de vous proposer aujourd'hui un gros pack de 29 nouvelles fiches sur cette série animée qui...


Battlefront II : Pour sa dernière mise à jour, Scarif (re)débarque dans le jeu !

Et c'est terminé pour les mises à jour de Battlefront II ! Après deux ans et demi passés à rajouter du contenu dans un jeu qui avait été beaucoup critiqué à sa sortie, EA et DICE ont confirmé hier que le d...


Informations encyclopédiques
Transport d'assaut de classe Defender
Nom
Transport d'assaut de classe Defender
Nom original
Defender-class assault carrier
Classe
Vaisseau de Combat léger
Constructeur
Taille
700 m
Equipage
4.050 personnes
20 artilleurs
Min : 1.350 personnes
Armement
20 canons laser
- Proue : 5
- Poupe : 5
- Tribord/Bâbord : 10
Troupes
3 escadrons de chasseurs
Vaisseaux de support divers
700 soldats
Soute
12.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x10)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
04/05/2019

Nombre de lectures
13 316


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.