Canon anti-véhicule v-188 Penetrator


Le canon anti-véhicule v-188 Penetrator est une imposante pièce d’artillerie mobile en service depuis la Guerre des Clones.

  De toutes les armes antichars à énergie aperçues en action sur les champs de bataille de la Guerre des Clones, le canon antivéhicule v-188 Penetrator fut sans doute la plus impressionnante. Il faut dire que de par leur taille massive et leur consommation en énergie faramineuse, ces canons, conçus par Speizoc durant la guerre même, étaient la plupart du temps installés à l'intérieur de solides fortifications, ce qui renforçait un peu plus leur aspect menaçant.

  Alimenté directement par un convertisseur énergétique auquel il était relié, le v-188 Penetrator libérait alors toute sa puissance et pouvait dominer un champ de bataille à lui tout seul ; manié par pas moins de 8 artilleurs, il pouvait ainsi porter les flammes de l'enfer sur près de 25 kilomètres à la ronde, sans compter que les déflagrations elles-mêmes impactaient chacune sur un rayon d'environ vingt mètres… Le v-188 Penetrator souffrait néanmoins d'un gros défaut : le très faible ratio de son facteur de dissipation. Plus clairement, la puissance de la décharge énergétique générée par le canon avait tendance à se dissiper avant d'atteindre sa cible, et il n'était pas rare qu'elle tombe à moins de 50 pourcents de sa valeur originelle sur les longues portées… Ceci étant dit, les défenseurs du v-188 rétorquaient que même dans ce cas, bien peu de véhicules auraient été capables de résister à un tel tir.

  A l'époque de la Guerre Civile Galactique, ces armes avaient pour la plupart été montées sur un châssis à répulsion d'Aratech, le châssis blindé super-lourd 440 - ce châssis n'ayant en réalité d'impressionnant que le nom. De cette manière, ce système offrait au v-188 Penetrator davantage de mobilité - le canon pouvant également pivoter à 180 degrés - mais aussi un minimum de protection, bien que moindre comparée aux fortifications dans lesquelles on le trouvait autrefois. Pour pallier l'absence du convertisseur énergétique, le v-188 Penetrator embarque une cellule énergétique qui lui confère une autonomie de 6 tirs avant de devoir recharger. Une deuxième solution consiste à atteler au châssis une sorte de remorque énergétique - en quelque sorte une batterie mobile - capable de fournir au canon une autonomie de cinquante coups. Néanmoins, malgré toutes ces améliorations qui s'apparentent plus à du bricolage qu'à autre chose, et bien que l'Armée Impériale utilisât encore ces mastodontes pendant plusieurs années, l'arrivée de batteries de turbolasers à longues portées plus modernes condamna, à terme, les v-188 à l'extinction.

  Il semble néanmoins que certaines de ces armes avaient trouvé refuge auprès de l'Alliance Rebelle et des rumeurs affirmaient même que les Rebelles avaient monté des v-188 sur des châssis de dernière génération qui auraient pu inquiéter les engins les plus lourds de l'Armée Impériale, y compris les TB-TT. Ces rumeurs étaient toutefois assez exagérées. Il est vrai que l'Alliance avait capturé plusieurs de ces canons sur divers théâtres d'opération ou acquis sur le marché noir, et il va d'ailleurs sans dire que les v-188 Penetrator étaient sans doute les pièces les plus lourdes dont elle disposait. Si certaines étaient utilisées pour garder divers dépôts de ravitaillement et de stockage, d'autres encore étaient employés par les unités régulières de l'Alliance sur le front. Plus original, même les SpecForces leur avaient trouvé une utilité pour les missions où un petit zeste de puissance brute se faisait sentir… Quant aux châssis 440, ces derniers avaient été modifiés comme il se doit par les techniciens rebelles : ajout de motivateurs à répulsion pour accroître leur maniabilité et leur vitesse (100 kilomètres par heure), amélioration de l'ordinateur de visée, mise en place de batteries à haut rendement et installation d'un générateur à fusion indépendant pour une alimentation illimitée du canon.


Actualités en relation

Galaxy's Edge : Un premier vaisseau spatial aperçu sur le chantier

Le chantier de Galaxy's Edge, l'extension Star Wars du parc Disneyland situé en Californie, avance inexorablement, et laisse de plus en plus apparaître différents détails du futur "Star Wars Land". Récemment, c'est ainsi tout...


HoloNet : De nouvelles fiches canon pour l'encyclopédie !

En ce lendemain de fête et en ce début de nouvelle semaine qui s'annonce bien chaude on s'est dit qu'on allait vous proposer un peu de lecture sur l'univers Canon histoire de reparler un petit...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Holonet : 24 nouvelles fiches pour vous remettre du May The 4th

C'est lundi, c'est le début d'une lonnnnnnngue semaine qu'il va vous falloir occuper comme il se doit non ? Pour se faire, pourquoi pas un petit peu de lecture en tout genre avec ces 24 nouvelles fiches...


Holonet : Le point sur les publications du Nouveau Canon

Je vous parle assez souvent des publications afin de vous tenir au courant de ce qui va sortir où de ce que vous pouvez acheter en commerce sur le Nouveau Canon Star Wars, aussi bien chez Pocket que chez Panini Comics...


Informations encyclopédiques
Canon anti-véhicule v-188 Penetrator
Nom
Canon anti-véhicule v-188 Penetrator
Classe
Terrestre
Constructeur
Equipage
1 conducteur (pour le châssis 440)
8 artilleurs
Armement
1 canon à décharge énergétique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 688


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - Imperial Sourcebook
  • WEG - Rules of Engagement : The Rebel Specforce Handbook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.