Landspeeder V-35 Courrier


Le Landspeeder V-35 Courrier était un véhicule de transport personnel construit par SoroSuub.

  De tous les modèles d'engins construits par la firme SoroSuub, le landspeeder V-35 Courrier fut l'un des appareils au fonctionnement le plus élémentaire qu'il n'ait jamais été donné de voir. Cet état de fait était en partie dû à la volonté de l'entreprise qui, pour toucher un plus grand marché, c'est-à-dire celui des civils en plus de celui des militaires auquel elle était habituellement cantonnée, a voulu créer un transport familial très pratique et peu coûteux, tout en étant d'une grande fiabilité en raison de ses composants plus que basiques. Le V-35 Courrier fut à l'origine, comme tous les autres produits issus de SoroSuub, conçu et fabriqué dans les ateliers installés sur la planète volcanique Sullust, et fut mis en vente sur le marché via des concessionnaires dans les dernières décennies de l'Ancienne République, et connut une grande popularité à travers la galaxie.

  Son succès peut s'expliquer par le fait que le V-35 est issu de la gamme de speeders de série V qui, avec les modèles antérieurs, avait ancré solidement la réputation de SoroSuub, l'arrivée du V-35 Courrier ne venant que conforter la mégacorporation dans sa position en tant que leadership du marché du transport. Sous la République, les V-35, en raison de leur endurance, étaient utilisés essentiellement par les civils ne bénéficiant pas de revenus extraordinaires. Ces derniers appréciaient surtout le V-35 pour sa conception élémentaire qui permettait à une personne quelconque, s'y connaissant un peu en mécanique, de le réparer très facilement. Toutefois, si la réparation était un jeu d'enfant, l'entretien d'un tel engin nécessitait une attention permanente, surtout sur les planètes aux conditions climatiques tropicales ou désertiques.

  Mais il existait aussi une variante militaire du V-35, qui pouvait également être destinée aux forces de police, et qui se distinguait de la version civile par une section médiane allongée avec des sièges pour trois personnes en plus du conducteur; un blindage renforcé du fuselage, qui ralentissait l'engin, ce défaut étant compensé par l'ajout d'un canon laser léger à répétition placé sous le nez de l'appareil, ce dernier étant contrôlé par un artilleur qui pouvait faire feu dans un arc de tir de 200 degrés. Les forces de police des planètes Naboo et Edan employèrent ces modèles modifiés dans leurs rangs pour faire respecter la loi. Si l'Ancienne République donna leur heure de gloire à ces engins, l'Empire Galactique participa progressivement à leur lente disparition.

  En effet, avec un spectaculaire développement des technologies, notamment dans le domaine militaire, le tout instigué par l'Empereur Palpatine, le landspeeder V-35 fut supplanté par des modèles plus performants et perdit beaucoup de sa popularité au début de la Guerre Civile Galactique dans les Mondes du Noyau, et la majorité de ces engins fut transférée et mise en vente dans les mondes de la Bordure Extérieure, tels que Tatooine, le pratique prévalant sur l'esthétique sur les mondes difficiles, où ils s'avérèrent néanmoins encore très utiles malgré leur ancienneté. Toutefois, même si cela n'était vrai que dans les premières années de l'Empire, on trouvait encore des V-35 en service dans l'Armée Impériale... mais ils ne firent pas long feu.

  Le V-35 se reconnait en général de loin grâce à son nez angulaire, à ses trois turbines de propulsion surélevées et à l'unité répulseur qui dépasse de son toit, et qui le fait flotter à 50 centimètres du sol. Le modèle de base du V-35 est conçu pour trois personnes, un conducteur et deux passagers, dont les sièges sont disposés à la proue de l'appareil, juste devant le générateur de répulsion en forme de tonneau placé dans sa partie médiane. Pour l'agrément des passagers, le pare-brise peut se replier afin de profiter du paysage, et se déplier en cas d'intempéries. Conçues pour les longs trajets, les soutes à bagages du V-35 sont aménagées chacune pour contenir des containers de 40 kilos.

  Grâce à un tableau de bord compact doté d'un écran relié à un scanner de terrain, le conducteur bénéficie d'informations sur le relief environnant, ce qui lui permet d'emprunter le chemin le moins accidenté ou de négocier des virages à temps. Pour ce faire, les turbines sont contrôlées par un volant qui fait office de régulateur de puissance des moteurs et, dans les cas d'urgence, l'engin peut opérer des virages en tête d'épingle ou des accélérations en ligne droite incroyables grâce à quatre bobines booster, le V-35 pouvant atteindre les 100 km/h en terrain plat. Toutefois, cette dernière vitesse est relativement modérée en comparaison de celle des modèles de la série X, issus également de SoroSuub, et malgré ses nombreuses qualités, le V-35 fut le dernier de sa série, qui fut supplantée par la série X qui engendra les modèles X-34, Tx-37 et XP-38.

  Même si Luke Skywalker possédait son propre X-34, la ferme familiale d'Owen et Beru Lars avait besoin d'un transport plus fiable que rapide. Le landspeeder V-35 de la ferme d'humidité ne sortait du garage que pour les visites bimensuelles au village voisin d'Anachore, où Owen cherchait des pièces détachées pour les vaporateurs et autres appareils de la ferme, tandis que Beru allait acheter des provisions; mais autrement, le V-35 était garé à l'abri du sable dans l'atelier du garage. Mais même à l'abri, il arrivait fréquemment que des dépôts de sable viennent encrasser le système de refroidissement du répulseur et endommager les pistons et les volets d'aération. C'est pour cette raison que Owen fabriqua et installa des filtres pour limiter l'incrustation du sable, mais cela n'empêchait pas d'apporter à l'engin une attention particulière pour qu'il fonctionne de façon optimale, les soins étant prodigués par les mains habiles de Luke. Outre la famille Lars, beaucoup de colons de Tatooine possédaient des V-35, car cet engin était mieux adapté pour affronter les contrées désertiques que n'importe quel autre landspeeder. D'ailleurs, près de cinq ans avant la Bataille de Naboo, le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi utilisèrent un V-35 lors d'une mission sur Ord Mantell, qu'ils empruntèrent à un agent des autorités du spatioport.


Actualités en relation

Holonet : 10 nouvelles fiches sur Solo !

Je vous le disais dans la dernière fois, il est grand temps de se mettre à jour sur Solo ! Après les 10 premières fiches publiées, Dark Sekot revient donc une nouvelle fois avec 10 nouvelles fiches, de...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


LEGO Star Wars : Fuite de l'intégralité des visuels HD des sets Solo

Nous vous en parlions il y a quelques jours, des visuels issus d'un catalogue interne à LEGO concernant les nouveautés du printemps 2018, notamment les sets de Solo : A Star Wars Story, avaient fuité, avec assez peu de détails...


LEGO Star Wars : Fuite de visuels exclusifs des sets Solo

Ils sont arrivés, ils sont tout chauds ... voici les visuels des nouveautés LEGO Star Wars issues du prochain opus de la saga, Solo : A Star Wars Story, dont la sortie est toujours prévue pour le 23 mai prochain...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Landspeeder V-35 Courrier
Nom
Landspeeder V-35 Courrier
Classe
Landspeeder
Constructeur
Taille
3.80 m
Equipage
- Standard : 1 pilote
- Militaire : 1 pilote et 1 artilleur
2 passagers
Armement
- Standard : aucune
- Militaire : 1 canon laser léger
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
20/11/2014

Nombre de lectures
14 705


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.