Vaisseau de débarquement MT/191


Le vaisseau de débarquement MT/191 est un vaisseau de débarquement qui fut utilisé par la Marine Impériale lors de la Guerre Civile Galactique lors des opérations de grande envergure.

Continuité : Legends


  A l'instar du Vaisseau de Débarquement AIC-4, le MT/191 a été conçu pour débarquer des troupes au sol et au cœur des champs de bataille. De conception relativement ancienne, le MT/191 était, à l'époque de la Guerre Civile Galactique, essentiellement utilisé par la Marine Impériale pour le transport de ses propres troupes régulières ou celles de l'Armée ; les unités spéciales, à l'instar des Stormtroopers, utilisant généralement leurs propres navettes d'assaut. Largement utilisés donc, de nombreuses unités en furent dotés, que cela soit des stations spatiales comme les sphères à torpilles ou des escadrons d'élite tel que l'escadron d'assaut Scimitar. La Flotte prit également l'habitude d'employer les MT/191 comme des navettes de transit (Cargaison, transfert de personnel) entre les vaisseaux capitaux d'un même groupe de combat.

  Manufacturé par la compagnie Meller & Dax, le MT/191, d'une longueur de 52,5 mètres, est capable de plonger dans l'atmosphère à grande vitesse (1.200 km/h), d'atterrir tout en douceur et débarquer au sol une troupe de la taille d'une compagnie (160 hommes). Néanmoins, tout comme le Vaisseau de Débarquement de classe Warlord, le MT/191 est extrêmement sensible aux hautes températures subies pendant les largages et, pour cela, doit être préalablement équipé d'un revêtement thermique en VACX ; revêtement qui doit généralement être ensuite remplacé, une seule descente pouvant suffire à le faire fondre. Par ailleurs, on signalera également que le MT/191 est à la fois équipé de puissants compensateurs de gravité et d'amortisseurs inertiels destinés à rendre le largage moins pénible à ses occupants.

  En comparaison des classes Warlord et AIC-4, ce qui diffère le plus chez le MT/191 est sans doute son cadre d'utilisation. Alors que les deux premiers disposent d'un système offensif et défensif qui leur permet de se montrer relativement autonomes face aux menaces aériennes et terrestres, le MT/191, lui, ne peut plonger seul en raison de son armement plus que minimaliste, un canon laser léger rétractable monté sur le cockpit ; ce canon présentant également les défauts de ne pouvoir être déployé durant les largages et de n'être efficace que contre les véhicules légers et l'infanterie.

  De la même façon, le système défensif du MT/191 est tout aussi problématique. Bien que son blindage et ses boucliers puissent encaisser les coups infligés par les armes légères de l'infanterie ennemie, ils s'avèrent plus qu'insuffisants dès lors qu'il s'agit de faire face à un chasseur stellaire.

  Au regard de ces handicaps, la doctrine impériale actuelle en matière de débarquements planétaires prévoit l'emploi du MT/191 en deux temps : dans un premier temps, le site d'atterrissage devra subir un bombardement en règle histoire de minimiser l'opposition au sol. Puis, dans un second temps, les MT/191 devront être déployés en grand nombre et escortés tout le long de leur périple par un nombre conséquent de chasseurs TIE.

  Si d'une certaine manière, l'utilisation de MT/191 avec succès requiert la mobilisation d'un grand nombre de ressources (Boucliers VACX, chasseurs stellaires), cela n'empêcha pas à l'époque l'Alliance Rebelle d'en capturer un certain nombre et de les intégrer à ses forces, y compris des unités spéciales SpecForces. Le principal souci de l'Alliance avec le MT/191 résidait dans sa difficulté à se réapprovisionner en VACX. Dans ces conditions, les techniciens de l'Alliance étaient souvent amenés à fabriquer leur propres revêtements et mélanges avec les moyens du bord. Souvent imparfaits, ces revêtement avaient tendance à fondre voire à prendre feu prématurément. Aux dernières nouvelles, la meilleure solution de remplacement au VACX serait un mélange de mousse, de silicate et de céramique.

  Bien que l'on ne sache pas si les MT/191 perdurèrent dans la Flotte Impériale, on sait par contre que Kuat Drive Yards, désireux de maintenir son emprise sur le marché, racheta les plans du MT/191 à Meller & Dax et sortit une version améliorée, le Vaisseau de Débarquement F7.


Actualités en relation

HoloNet | Focus sur l'Episode I pour le pack des vacances

C'est le dernier pack avant le départ en vacances ! Peut-être que, pour beaucoup d'entre vous, vos projets sont tombés à l'eau à cause du covid. I know that feel. Dans ce cas, si vous avez peur de...


Star Wars Armada | Une deuxième vague de cartes customs

Plus vous resserrerez l'étau impérial et plus vous aurez d'ennemis qui combattront votre dictature. » - Leia Organa Solo. Chose promise, chose due ! Sympathisants et officiers de la Rébellion, votre flotte se voie grossie et renforcée par l...


HoloNet | Un pack de fiches et une critique rétro de Force Commander

Qui, parmi vous, a entendu parler de Force Commander ? Et parmi vous qui en avez entendu parler, combien y a joué au moins une fois ? Levez la main, parce qu'on n'est pas nombreux. Il est temps de...


Star Wars Squadrons | EA dévoile une vidéo de gameplay

Chose promise, chose due : quelques jours après la bande-annonce de présentation de Star Wars : Squadrons, Electronic Arts a effectivement renchéri en dévoilant, à l'occasion de l'EA Play 2020, une première vidéo de gameplay...


Star Wars Squadrons | Un premier trailer pour le prochain jeu vidéo Star Wars

Malencontreusement fuité en fin de semaine dernière, puis confirmé officiellement dans la foulée, Star Wars : Squadrons, le prochain jeu vidéo Star Wars vient enfin de se dévoiler en bonne et due forme cet après-midi, avec...


Informations encyclopédiques
Vaisseau de débarquement MT/191
Nom
Vaisseau de débarquement MT/191
Nom original
MT/191 dropship
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
52,5 m
Equipage
1 pilote
Armement
1 canon laser léger
Troupes
160 personnes
Soute
200 tonnes métriques
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/01/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 790


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.