Vangaak


Véhicule organique Yuuzhan Vong servant de bateau de pêche

  Contrairement à beaucoup de cultures dans la galaxie, les Yuuzhan Vong rechignent à utiliser des machines ou toutes sortes d'outils mécaniques, mus par un cerveau électronique. Ils préfèrent utiliser des animaux ou plutôt des organismes vivants pour accomplir des tâches plus que vitales pour la survie de leur peuple. De fait, tous les secteurs sont touchés, allant du gigantesque vaisseau monde au petit bâton amphi, en passant par le Yammosk. Le Vangaak est un autre fruit du génie Yuuzhan Vong pour le modelage et la création d'êtres vivants.

  A sa naissance, le Vangaak n'est qu'un petit être, pluricellulaire à peine capable de subvenir à ses besoins. Ce n'est qu'avec l'aide d'ouvriers Yuuzhan Vong qu'il peut croître et avoisiner les 30 mètres de longueur. Son corps est essentiellement composé de muscles puissants et d'os solides qui assurent sa survie en milieu hostile. Toutefois, les Yuuzhan Vong désiraient un animal plus résistant, plus viable, moins fragile et surtout plus rapide car, à l'état naturel, le Vangaak se propulse très mal et n'a qu'une faible vitesse.

  Pour remédier à ce problème, les modeleurs Vong développèrent un organisme à la texture gélatineuse, capable de se multiplier très rapidement et de créer des tentacules propulsives. Cet organisme porte le nom de kera-boa. Une fois appliqué sur les flancs du Vangaak ainsi qu'aux extrémités de sa bouche, le kera-boa ne cesse de se multiplier à une vitesse exponentielle pour enfin créer de petites tentacules qui, en s'agglomérant les unes aux autres, forment des tentacules puissantes et très longues, capables de propulser le Vangaak à plus de 35 km/h. Reliées au système nerveux de l'animal, elles bougent en même temps, permettant au Vangaak de se mouvoir rapidement en milieu aquatique.

  Une fois cette opération terminée, et pour le rendre plus résistant, les modeleurs Vong déposent sur le dos et au-dessus de la tête du Vangaak une armure organique composée de centaines d'écailles très résistantes qui finissent par le recouvrir complètement, laissant seulement une partie de ses flancs et son ventre sans protection. Très vite, ils s'aperçurent que cette armure, bien que résistante, pouvait être remplacée par un autre organisme vivant, familier aux Yuuzhan Vong, le dora-mu. Cet être vivant est originaire des océans Vong et possède une carapace très résistante qui ne s'altère que très peu avec le temps.

  A partir du moment où le Vangaak est équipé d'une telle protection, il est presque impossible de le tuer d'un coup direct au dos ou sur ses flancs. L'armure peut résister à un tir de blaster effectué à bout portant. Un des moyens les plus efficaces est de tirer un coup de turbolaser sur le Vangaak ou d'atteindre, par un quelconque moyen, le ventre de l'animal.

  Durant l'invasion des Yuuzhan Vong, le Vangaak fut surtout utilisé sur Yavin IV, une fois capturée par les Yuuzhan Vong, en tant que "bateau de pêche". En effet, sa large gueule et son estomac plus qu'impressionnants permettent un stockage de nourriture très important sans que le Vangaak ne s'en serve pour sa propre consommation, puisqu'il filtre l'eau à l'aide de branchies afin d'en capturer les organismes microscopiques qui forment la base de son alimentation. L'avantage du Vangaak est qu'il est facilement dirigeable. Un seul opérateur, placé au-dessus de sa tête peut le diriger et l'obliger à ouvrir la gueule afin de capturer de la nourriture. Mais plus encore, le Vangaak est capable d'aller sous l'eau et de rester un bon moment en apnée - c'est d'ailleurs de cette fonction que vient le nom de l'animal car Vangaak en Yuuzhan Vong signifie submersible.

  Pour éviter qu'il ne heurte des obstacles sous-marins ou émergés, les modeleurs placèrent, entre sa tête et le dora-mu, un organisme capable de repérer les obstacles et de guider le Vangaak dans sa course.
  C'est sur l'un de ces Vangaak qu' Anakin Solo, venu sur Yavin IV pour secourir son ami Tahiri Veila, parcourut les étendues d'eau de la planète avec l'aide de l'ex-commandant Vua Rapuung, devenu un honteux après que la modeleuse Mezhan Kwaad ait provoqué chez lui un rejet de ses implants. Après la mort honorable de Rapuung, c'est un autre honteux dénommé Qe'u qui prit les rennes de son Vangaak.

  Toutefois, même s'il n'est qu'un bateau de pêche organique, le Vangaak peut être transformé en un dangereux vaisseau de combat, capable d'endurer beaucoup de tirs de laser et d'immobiliser un vaisseau que les Yuuzhan Vong veulent capturer. En effet, il n'a qu'à s'approcher du vaisseau ciblé, étendre ses tentacules autour du vaisseau et l'empêcher de bouger jusqu'à ce qu'un groupe de guerriers viennent l'aborder.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Vangaak
Nom
Vangaak
Classe
Sous-marin - Amphibie
Constructeur
Taille
30 m
Equipage
1 pilote
Armement
Gueule béante
Tentacules
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 214


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 07 : L'Aurore de la Victoire I : Conquête
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.