Destroyer stellaire de classe Venator


Le destroyer stellaire de classe Venator est un destroyer de la République alliant puissance et capacité de transport.

  Le destroyer de classe Venator, créé par les usines Kuat, est né du succès qu'ont rencontré deux de ses prédécesseurs, le destroyer de classe Acclamator et le destroyer de classe Victoire. Comme le destroyer Acclamator restait dans l'absolu un transport militaire armé, tandis que le Victoire ne constituait qu'un simple navire de guerre de moyen tonnage, il fut décidé que la République Galactique devait disposer de grands vaisseaux capitaux, lourdement armés et bien défendus, d'où l'arrivée du Venator sur les champs de bataille. Il est à noter que les plans du Venator ont été dessinés par Lira Blissex, fille de l'éminent ingénieur en aérospatiale Walex Blissex.

  Long de plus d'un kilomètre, il est muni de puissants moteurs subluminiques, d'un bouclier déflecteur robuste et d'un armement impressionnant composé de huit dangereuses tourelles turbolasers lourdes DBY-827 postées le long de la tour de commandement, de deux turbolasers moyens pour le combat rapproché, de 52 canons laser de défense, de quatre tubes lance-torpilles et de six projecteurs de rayons tracteurs. Ces caractéristiques offensives et défensives font du Venator l'un des bâtiments de guerre les plus puissants, les plus imposants et les plus redoutés de son époque, bien que son règne fut court car il se limita aux derniers mois de la Guerre des Clones. Pour accroître sa flexibilité, il est également possible que l'armement du pont soit remplacé par des batteries ioniques lourdes, capables de causer de profondes lésions en engendrant des courts-circuits sur le vaisseau séparatiste ciblé et neutraliser ainsi leurs hordes mécaniques en un laps de temps réduit. D'ailleurs, certains Venator son dotés de missiles Driller, véritables armes perforantes, extrêmement destructrices au même titre que les obus thermiques utilisés par les forces séparatistes.

Destroyer stellaire de classe Venator

Vue en découpe du destroyer stellaire de classe Venator.


  En outre, il est assez puissant, résistant et rapide pour servir de brise blocus, pour soutenir un bombardement planétaire ou pour supprimer les défenses d'un croiseur de la Fédération du Commerce sans grandes difficultés. Son autonomie est telle qu'il peut participer, en toute insouciance, à de longues missions ou à des campagnes militaires nécessitant un grand nombre de ressources tant en hommes qu'en ravitaillement. De plus, le destroyer Venator est équipé spécialement pour les atterrissages planétaires comme un transport de troupes et peut être utilisé en tant qu'escorteur lourd dans les flottilles républicaines, qualités enviables en comparaison de ses homologues séparatistes.
  Ses baies d'accostages dorsales forment une sorte d'immense piste d'atterrissage protégée, parcourant la proue perpendiculairement au poste de commandement, et sont accotées aux hangars à vaisseaux pour obtenir une rapidité de déploiement des chasseurs stellaires. Elles peuvent véritablement accueillir plus de 400 chasseurs et intercepteurs de combat, un nombre certes époustouflant mais nécessaire à son époque face aux nuées de chasseurs droïdes déployées par la Confédération des Systèmes Indépendants. Malgré tout, l'ouverture et la fermeture des portes blindées de la piste sont très lentes et rendent le vaisseau quelque peu vulnérable à cet endroit précis. Ce point faible est un peu compensé par le bouclier déflecteur, qui reste concentré autour de la piste d'accostage pour la protéger du mieux possible, mais fut corrigé immédiatement et sans aucune autre forme de procès sur les successeurs du Venator.

  Sa chasse standard, qui représente tout de même un coût d'achat et d'entretien considérable, comporte seize escadrons de chasseurs Alpha-3 V-wings, seize escadrons d'intercepteurs Eta-2 Actis, trois escadrons de chasseurs Arc-170, un petit nombre de navettes hétéroclites, en plus de quarante canonnières TIO/BA et TLO/BA pour des opérations atmosphériques. Bien que le Venator soit un vaisseau multi-usages, son rôle principal reste le transport de chasseurs, ce qui en fait l'un des vaisseaux préférés des as du pilotage Jedi comme Saesee Tiin, car ayant la capacité de déployer un nombre d'appareils jusqu'alors inimaginable, même pour les stratèges. C'est pourquoi l'équipage se compose de 7400 membres, partagé entre les officiers, les artilleurs et les nombreux techniciens indispensables au maintien et au fonctionnement de toute la machinerie.

  Du point de vue de la conception, son design ressemble quelque peu à son lointain cousin qu'est l'Acclamator, mais il possède en fait deux tours de commandement, l'une pour le contrôle du navire, l'autre en tant que poste entièrement dédié au contrôle et au guidage des chasseurs, et chacune de ces tours abrite une batterie de senseurs, d'antennes de communication et de scanners performants pour la détection et le repérage. Par ailleurs, les baies vitrées de ces ponts de commandement ont été agrandies pour garantir une meilleure vue panoramique, très utile lors d'une bataille, et malgré quelques similitudes avec celles des destroyers impériaux, elles ne souffrent pas de la même limite du champ de vision. On remarque aussi facilement les portes proéminentes des docks sur ses flancs qui permettent de s'amarrer à une station spatiale ou à un vaisseau pour le transfert de troupe et de matériel encas de besoin. Sans compter que ce navire transporte 1700 soldats et 24 TR-TT, chiffre suffisant pour entamer un assaut de petite envergure, et dispose d'une large soute de 25 000 tonnes métriques de cargaison.

Destroyer stellaire de classe Venator


  L'énergie est produite par un immense générateur d'une nouvelle génération, placé à quelques ponts en dessous des passerelles de commandement, et celui-ci consomme aux alentours de 40 000 tonnes de fuel par seconde au grand maximum. Elle est ensuite distribuée dans tout le vaisseau via plusieurs réseaux de pompes et d'énormes conduites d'alimentation, qui sont également reliées aux deux générateurs de secours placés dans les ailes arrières. Les huit propulseurs ioniques, qui se divisent en deux catégories - 4 grands et 4 petits -, sont reliés au système d'hyperpropulsion de classe 1 installé dans la queue du destroyer, et engendrent une poussée de 30 000 m/s. La vitesse est donc tout à fait adéquate pour ce type de vaisseau, autant en subluminique qu'en hyperespace. Dans le cas ou l'hyperpropulsion viendrait à lâcher suite à un combat ou à une simple avarie, des hyperpropulseurs de classe 15 peuvent prendre le relais et permettre au vaisseau de rejoindre soit un point de ralliement, soit un chantier navals pour des réparations méticuleuses.

  Introduits tardivement dans la dernière année du conflit galactique, les destroyers Venator ont été déployés à l'occasion de nombreuses batailles durant la Guerre des Clones, notamment lors de la libération d'Utapau, et plus particulièrement lors de la Bataille de Coruscant où plus d'un millier de ces navires, dont la majeure partie appartenait à la Flotte Open Circle ou à la Flotte Home, participèrent à la protection de la capitale républicaine contre les Confédérés, tout en étant soutenus par d'autres navires de plus petit tonnage. On retiendra dans cette bataille titanesque le nom du Guarlara, destroyer Venator qui asséna le coup de grâce au destroyer Providence du Général Grievous, la Main Invisible. Ces navires de guerre ont eu un impact important vers la fin de ce conflit et ont été à eux seuls des facteurs décisifs pour la République à de nombreuses reprises. Sans compter qu'ils sont considérés par les historiens comme le premier "véritable destroyer" de l'histoire galactique à avoir été fabriqué à la chaîne.

  Mais déjà avant la fin de la Guerre des Clones, la fabrication des Venator avait été ralentie en faveur des destroyers de classe Imperator, rebaptisés sous l'Empire destroyer stellaire de classe Impériale, et des destroyers Tector, classes de vaisseaux plus grandes et plus robustes, qui entrèrent en service pour les décennies à venir en remplaçant petit à petit leur prédécesseur devenu obsolète. Ses équipements intérieurs s'avérèrent effectivement inadaptés pour accueillir les nouveaux chasseurs de la lignée TIE développée par la firme Sienar, d'où une certaine obsolescence, bien que ça ne soit pas la seule raison de sa tombée en disgrâce. Même si les destroyers Victoire sont perçus comme ceux qui bravèrent le temps et la guerre, on peut cependant noter qu'une flottille de Venator servit un temps à protéger et à ravitailler le chantier de construction d'une station spatiale de combat près de la planète Despayre, sous les ordres d'un officier de haut rang dénommé Tarkin. Cependant, les derniers Venator à avoir été en service au sein de la flotte impériale furent repeints de façon plus sobre sur ordre de Palpatine, à l'image de leur nouveau régime totalitaire. On retrouva même ce type de destroyer dans les mains de groupes de pirates.


En savoir plus

  Venator signifie "chasseur" en latin.


Actualités en relation

The Old Republic : Perspectives pour la suite

L’année 2018 n’est pas terminée et, chez Bioware, ils sont prêts à nous le montrer avec les mises à jour de The Old Republic à venir. Axons cela en 3 points d’importances :   Le JCJ Le JCJ (joueur...


Delcourt : Sortie de Boba Fett - Integrale volume II

Sortie aujourd'hui même de Boba Fett - Integrale volume II, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Boba Fett, aux prises avec la Rébellion aussi bien que l...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Delcourt : Sortie de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale IV

Sortie aujourd'hui même de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale IV, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 05/09/2018. Description officielle : On pourrait croire qu'il existe peu de passe-temps...


Informations encyclopédiques
Destroyer stellaire de classe Venator
Nom
Destroyer stellaire de classe Venator
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
1 137 m
Equipage
7 400 hommes d'équipage
Armement
Troupes
Soute
25 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x15)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
29/12/2015

Nombre de lectures
226 368


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Destroyer stellaire de classe Venator" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Empire at War : Forces of Corruption
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • Incredible Cross-Sections : Revenge of the Sith
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.