Vigilance


Le Vigilance est un Destroyer stellaire de classe Venator de la flotte Open Circle, qui participa à la bataille d'Utapau lors de la Guerre des Clones

  Le destroyer de classe Venator baptisé Vigilance était un vaisseau particulier qui fut construit à la fin de la Guerre des clones. Il composait l'un des éléments essentiels de la cinquième flotte Open Circle, auquel les Républicains eurent surtout recours durant les sièges de la Bordure extérieure, et qui leur permit de triompher lors de nombreuses batailles contre la Confédération des systèmes indépendants. Tous les vaisseaux, précisément conçus pour ressembler à une dague, étaient redoutés par l'ennemi car ils cumulèrent très vite les victoires, au point de devenir presque invincibles.

  Le Vigilance était lui aussi majestueux et présentait les caractéristiques propres à un croiseur Venator normal, à savoir une capacité de transport conséquente, des couleurs rouge, grise et jaune, des proportions démesurées, des armements sophistiqués et variés et, surtout, une réputation inégalée. Il fut utilisé à maintes reprises par la République durant le conflit et participa tout spécialement à la lutte pour sauver des planètes telles Cato Neimoidia, Belderone ou encore la géante Coruscant, notamment.

  Il fut par la suite déployé pour préparer un assaut sur Utapau, lorsque le Général Obi-Wan Kenobi entreprit de défaire Grievous et ses forces droïdes. Le destroyer avait été placé sous le commandement du Jedi, au même titre que le Negotiator quelques mois plus tôt. Après avoir salué une dernière fois son confrère Anakin Skywalker, il monta à bord du vaisseau-amiral, entreposé dans un hangar de Coruscant.

Vigilance

Cody discute avec Obi-Wan à bord du Vigilance.
(Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)


  Plusieurs destroyers quittèrent bientôt le monde-capitale et, arrivés dans l'espace, Obi-Wan discuta avec ses hommes, en particulier le Commandant Cody, dans le Vigilance, parmi les canonnières et autres droïdes astromécaniciens, dont R4-G9. À l'aide d'un hologramme, les Républicains élaborèrent un plan d'attaque : le Jedi distrairait l'ennemi au moment où les soldats clones seraient lancés à l'assaut.

  Après cette brève réunion, Kenobi entra dans son intercepteur ; le hangar du Vigilance s'ouvrit pour lui et le Jedi put gagner, seul, Utapau, pour s'entretenir avec les habitants. Sur place, il demanda à son compagnon mécanique, R4-G9, de piloter son appareil pour retourner dans le croiseur et informer ses alliés. Lorsque Obi-Wan défia Grievous et son armée, les destroyers de classe Venator libérèrent leurs innombrables canonnières, qui transportaient elles-mêmes les recrues du 212e bataillon d'attaque.

  La République remporta la victoire, et l'infanterie séparatiste fut décimée, en partie grâce aux canons du Vigilance qui détruisirent nombre de chars IG-227 Hailfire. À la fin de la bataille, les croiseurs de la flotte Open Circle étaient impériaux et devinrent les symboles de la puissance de l'ordre nouveau.

Vigilance

Obi-Wan quitte le Vigilance pour gagner Utapau.
(Star Wars Episode III: Revenge of the Sith)

Informations encyclopédiques
Vigilance
Nom
Vigilance
Classe
Appareil unique
Constructeur
Taille
1 137 m
Equipage
7 400 hommes d'équipage
Armement
Troupes
Soute
25 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x15)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/02/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 669


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Labyrinthe du mal
  • PocketModel TCG : Base Set
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.