Virulence


Destroyer Stellaire Impérial ayant participé notamment à la Bataille d'Endor.

  Construit par les Chantiers Navals Kuat dans les derniers temps de la Guerre Civile Galactique, le Virulence est un destroyer stellaire de classe Impérial-II qui fut intégré à la Marine Impériale et placé sous le commandement du capitaine Joak Drysso. Bien qu'on ignore tout de ses états de service après sa mise en service, il est fort probable que le Virulence faisait partie des bâtiments importants puisqu'il fut intégré à l'escadre impériale d'Endor, peu avant que le site de construction de la Seconde Etoile de la Mort ne soit attaqué par la flotte de l'Alliance Rebelle.

  Au  cours de cet affrontement mémorable, qui vit la défaite des Impériaux et la mort de l'Empereur Palpatine, le Virulence fut acculé à la retraite et parvint à quitter le champ de bataille avec d'autres destroyers, suite à l'ordre de repli envoyé depuis le Chimaera par le capitaine en second Gilad Pellaeon.

  Dans la période troublée qui suivit la bataille d'Endor, le Virulence resta sous pavillon impérial et son capitaine s'associa par la suite à la Directrice des Renseignements, Ysanne Isard, à l'époque où elle contrôlait encore Coruscant, le Centre Impérial. Tandis que Drysso recevait d'Isard le commandement du Super Destroyer Stellaire Lusankya, le Virulence fut attribué à son capitaine en second, Lakwii Varrscha.

  Ces trois personnages formèrent juste après la chute de Coruscant le cœur de la flotte impériale qui combattit l'escadron Rogue durant la Guerre du Bacta. Les hommes de Wedge Antilles, aidés par Booster Terrik, menèrent à cette occasion un certain nombre de raids contre des convois chargés de bacta et appartenant au gouvernement de Thyferra, qui s'était allié à Ysanne Isard. Lorsque cette dernière apprit la localisation de la base des Rogues - une station spatiale dans le système de Yag'Dhul - le Lusankya et le Virulence furent tous deux envoyés pour mettre fin à cette douloureuse épine dans le pied de l'ex-Directrice des Renseignements impériaux.

  Heureusement pour les Rogues, Booster n'était pas à court de ressources et le contrebandier avait équipé la station spatiale de centaines de faux lance-missiles. Lorsque les Impériaux arrivèrent dans le système, ces dispositifs accrochèrent le Lusankya en simulant une possible attaque dont la puissance aurait été suffisante pour détruire le Super Destroyer. Le capitaine Joak Drysso n'eut même pas le temps de se demander comment ses ennemis avaient pu acquérir autant d'armes si rapidement : pour couvrir le Lusankya, son ex-second plaça le Virulence dans la ligne de mire des faux lance-missiles. Grâce à cette manoeuvre, le Super Destroyer parvint à s'enfuir et Lakwii Varrscha se rendit aux Rogues pour éviter la destruction de son vaisseau - sans savoir qu'il lui aurait suffit d'ordonner à ses artilleurs de vaporiser la station spatiale pour s'en sortir sans aucun dommage...

  C'est un Booster Terrik très fier de sa petite ruse qui s'empara du Virulence, dont la mission suivante fut tout simplement d'aider à la défaite d'Isard et la capture du Lusankya, en orbite de Thyferra. Le destroyer stellaire capturé fut par la suite rebaptisé Aventurier Errant et dépossédé d'une bonne partie de son armement pour satisfaire aux exigences de la Nouvelle République, qui ne voyait pas d'un très bon oeil un vaisseau de cette puissance passer sous le commandement d'un contrebandier, fut-il allié aux Rogues...

[L'image utilisée ne représente pas le Virulence mais un Destroyer Impérial quelconque à seul but illustratif.]
Informations encyclopédiques
Virulence
Nom
Virulence
Classe
Appareil unique
Constructeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 659


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Virulence" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Les X-wings, Vol. 4 : La Guerre du Bacta

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.