Whelm


Le Whelm était le Super Destroyer Stellaire rattaché au commandement du Marteau d’Azur, flotte impériale dédiée à la protection du SurSecteur Zéro.

  Le Whelm faisait partie des vaisseaux de commandement qui appartenaient à la catégorie des Cuirassés de classe Executor, plus connus dans la Marine Impériale sous l'appellation de "Super Destroyer Stellaire". Il avait été appelée à devenir la figure de proue du Marteau d'Azur, une flotte d'élite dédiée à la protection du SurSecteur Zéro, c'est à dire à l'ensemble des Mondes du Noyau et plus particulièrement de Coruscant, le Centre Impérial. Sa direction fut d'ailleurs confiée au Grand Amiral Osvald Teshik, un officier des plus compétent dans l'entourage de l'Empereur.

  Durant la Guerre Civile Galactique, le Whelm et le Marteau d'Azur ont été employés en tant que force symbolique, magnificence de l'Empire Galactique à l'état brut qui n'avait d'autre finalité que de parader dans la région la plus riche et la plus peuplée de la galaxie. Le lieu de mouillage de cette armada était d'ailleurs basé à Anaxes, une planète riche d'une histoire militaire s'étalant depuis les premiers jours de l'Ancienne République. Mais l'escadre fut quelque peu entachée par la tombée en disgrâce du Grand Amiral Teshik qui se vit d'ailleurs confier une mission suicide dans l'Amas de Hapes. Après la Bataille d'Endor et la mort de Palpatine, le Whelm resta à son poste pendant que d'autres vaisseaux, à l'instar de l'Intimidant et de l'Agresseur, étaient rappelés par le pouvoir central dans l'attente d'une invasion théorique du Noyau qui n'eut jamais lieu. La Nouvelle République préférant alors miser sur une stratégie d'isolement des factions impériales et sur un habile jeu diplomatique. En l'an 9 après la Bataille de Yavin, peu avant le déclenchement de la Campagne de Thrawn, l'Amiral Feyet Kiez prit les commandes du Whelm et appareilla en hâte pour fuir son port d'attache. Même Osted Wermis, qui avait pourtant remis les clés d'Anaxes à la Nouvelle République peu de temps après, ignorait où s'était rendu le navire de guerre. Les rapports des services de renseignements néo-républicains, aussi incomplets qu'inquiétants, étaient quant à eux incapables de retracer la destination du Super Destroyer.

En réalité, à cette époque mouvementée, de nombreuses flottes et officiers impériaux avaient soudainement disparu pour rejoindre en secret Byss, nouvelle capitale de l'Empereur Ressuscité. Après la défaite du Grand Amiral Thrawn à la Bataille de Bilbringi, les leaders impériaux, qui n'étaient pas encore fédérés par la poigne de fer du clone de l'Empereur, avaient regagné assez d'aplomb pour lancer une invasion massive vers les Mondes du Noyau. Le Whelm était au nombre des forces qui participèrent à cette vaste contre-attaque, parvenant au bout du compte à arracher cette région de la galaxie aux mains de la Nouvelle République. Mais très vite les Seigneurs de Guerre en revinrent à leur vieilles habitudes et s'entredéchirèrent pour réclamer cette victoire. Dans le chaos qui suivit, l'un des épisodes les plus sanglants de la Guerre Civile Impériale, le Whelm fut détruit en orbite d'Alsakan au cours d'un engagement musclé contre le Panthac, un Cuirassé Mandator de classe III, non sans lui avoir porté le coup de grâce.


Actualités en relation

Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #2

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Parmi les différentes sorties du jour, nous retrouvons notamment Jedi : Fallen Order - Dark Temple #2, le second numéro du...


Informations encyclopédiques
Whelm
Nom
Whelm
Nom original
Whelm
Classe
Appareil unique
Modèle
Taille
19 000 m
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/10/2015

Date de modification
23/10/2015

Nombre de lectures
7 572


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.