Chasseur X-wing T-65


Le X-Wing T-65 est un chasseur de supériorité spatiale qui fut utilisé par l'Alliance Rebelle durant la Guerre Civile contre l'Empire Galactique.

  A la sortie du chasseur TIE, les forces de l'Alliance reposent principalement sur un modèle de chasseur déjà ancien, le Y-wing, et certains Z-95 sont même encore en service. Se fait alors sentir le besoin d'un chasseur plus puissant, plus rapide, plus agile, qui pourra prendre le dessus sur les chasseurs impériaux.

  La défection d'un groupe d'ingénieur de la société Incom, affiliée à l'Empire, permet à l'Alliance de mettre la main sur les plans d'un nouveau chasseur répondant parfaitement à ses besoins : le X-wing.

  Le nom d'X-wing désigne le modèle T-65c A2, un chasseur long de 12.5 mètres et doté de quatre ailes qui se placent en forme de "X" pour les combats, les ailes se repliant pour le vol atmosphérique. La navigation est assurée par un droïde astromécano R2 chargé de calculer les coordonnées hyperspatiale, en lieu et place d'un ordinateur de bord, anciennement disposé sur le modèle A1.

  Doté d'un armement puissant et polyvalent, et d'une résistance importante, le X-wing deviendra très vite le meilleur chasseur de supériorité spatiale de l'Alliance. Ces vaisseaux seront par la suite engagés dans toutes les batailles importantes : l'attaque de l'Etoile de la Mort lors de la bataille de Yavin, la protection des convois au cours de la bataille de Hoth, et bien sûr l'attaque de la Seconde Etoile de la Mort à la bataille d'Endor, qui a vu la fin de l'Empire.

  Preuve de leurs qualités, les X-Wing resteront la composante principale des forces de l'Alliance pendant de nombreuses années, bien après l'établissement de la Nouvelle République. Plusieurs versions modifiées du X-wing verront le jour au cours de la longue carrière de cet appareil :

  Le T-65R est un X-wing modifié pour effectuer les missions de reconnaissance et de surveillance. Le vaisseau possède deux capsules bardés de capteurs et de senseurs, permettant de recueillir des informations rapidement sur n'importe quelle planète. Ces deux capsules peuvent être éjectées en cas d'attaque, et récupérées plus tard une fois la menace passée. Doté d'un armement très réduit, le T-65R doit être accompagné d'une escorte pour les missions les plus risquées.

  Le TX-65 est un vaisseau d'entraînement, dont le cockpit modifié peut accueillir un cadet et un instructeur. Plus grand qu'un chasseur X-wing standard, le TX-65 est le meilleur moyen pour les cadets d'apprendre rapidement à piloter un chasseur stellaire.

  Le T-65BR est développé durant les premières années de la Nouvelle République pour servir de vaisseau de reconnaissance à long rayon d'action. Les lance-torpilles à protons sont enlevés, et sont remplacés par des senseurs longue portée. Le T-65BR se repose davantage sur le droïde astromécano, qui ne s'occupe plus seulement de la navigation, mais aussi de contrôler des détecteurs. Chaque T-65BR est doté d'un système d'auto-destruction se déclenchant automatiquement lorsque le pilote est tué. Cette procédure est utilisée pour assurer qu'aucune information sensible ne soit saisie par l'ennemi lors de missions à risque.

  Le AC4 est produit environ 10 ans après la bataille d'Endor. Sa vitesse améliorée est équivalente à celle de l'intercepteur A-wing, tout en conservant la robustesse originale du X-wing. Le AC4 incorpore d'autres améliorations, notamment dans les systèmes de ciblage, le contrôle de feu, et la distribution de l'énergie.

  Le T-65D-A1 est développé environ 17 ans après la bataille d'Endor. Cette version du X-wing ne repose plus sur un droïde astromécano pour gérer la navigation hyperspatiale, mais sur un ordinateur de bord évolué, offrant de plus un gain substantiel pour la manœuvrabilité du chasseur. La Nouvelle République commencent alors à remplacer ses anciens chasseurs T-65 par ce tout nouveau T-65D-A1, jusqu'à ce qu'un mécanicien nommé Cole Fardreamer ne découvre un dispositif de détonation impérial caché dans les nouveaux navordinateurs, au cours d'une inspection sur le chasseur de Luke Skywalker. Déclenchables à distance, ces bombes auraient causé de gros dégâts et tué de nombreux pilotes de la République. Après une enquête discrète, il s'avéra que les navordinateurs étaient construits sous la direction de Dolph, un ancien élève Jedi passé du Côté Obscur. Dolph planifiait de faire exploser les bombes depuis sa planète, Almania. Cole Fardreamer montra sa découverte à Wedge Antilles, qui mit alors tout en oeuvre pour rappeler les chasseurs déjà modifiés, et les détonateurs furent tous mis hors service.

  Le modèle T-65c A3, développé une vingtaine d'années après l'établissement de la Nouvelle République, est doté de boucliers et de lasers améliorés, plus performants et requérant moins d'énergie pour fonctionner. Mais l'amélioration la plus importante du A3 est sans conteste le bouton de tir secondaire placé sur le manche à balai. Ce dispositif permet au pilote de tirer un seul laser de puissance modulable, quelle que soit la configuration de tir du chasseur. Utilisant moins d'énergie qu'un tir de laser normal, ce mode de tir permet une cadence de feu beaucoup plus élevée. Ce système prouva son efficacité lors des engagements contre les Coraux Skippers des terribles Yuuzhan Vong, en permettant aux pilotes de la République de désorienter les systèmes de protection des chasseurs aliens, basés sur un systèmes de mini-trous noirs. Après avoir affaibli les "boucliers" ennemis par cette méthode, un retour soudain au mode de tir principal permet de détruire le chasseur Yuuzhan Vong.

  Le chasseur X-wing XJ est une version lourdement modifiée du chasseur original d'Incom, mis en service vingt ans après Endor. Parmi les modifications notables apportées au XJ, on note plus particulièrement l'ajout d'un troisième lance-torpilles à proton. L'angle de tir peut également être modifié afin de concentrer plus efficacement le feu des quatre canons-laser couplés. Le Xj est également équipé en standard d'un droïde astromécano R7. Deux des premiers appareils de cette série furent utilisés par le Chevalier Jedi Kyp Durron et son apprenti dans l'escadron de Kyp. En raison de cela nombre de personnes crurent alors que le "J" indiquait que ces chasseurs étaient spécialement adaptés aux Jedi. Le XJ est à ce jour la version la plus évoluée de la longue série des chasseurs X-wing.

Chasseur X-wing T-65


Systèmes offensifs

  Le X-wing, avec ses quatre canons-laser, possède une puissance de feu largement supérieure au chasseur TIE. Utilisables individuellement, couplés ou par quatre, ces canons laser peuvent détruire d'un coup les TIE sans boucliers déflecteurs. Contre des vaisseaux plus importants, cette puissance permet également de pénétrer plus facilement les boucliers énergétiques.
  Le X-wing est également armé de 6 torpilles à protons, il n'est donc pas seulement une menace pour les chasseurs impériaux, mais aussi pour les vaisseaux lourds. Cet armement permet aux X-wing d'être des chasseurs polyvalents, et de mener des attaques contre les nombreux vaisseaux lourds de l'Empire : les frégates Nébulon-B mais aussi et surtout les Destroyers Stellaires Impériaux. Contre des chasseurs légers, les torpilles sont également efficaces à longue portée. Même si cela peut être considéré comme du gaspillage, cela permet en pratique aux pilotes rebelles de venir à bout de formations de TIEs supérieures en nombre.
  Le chasseur d'Incom est enfin équipé d'un ordinateur de visée accroissant considérablement la précision des tirs de torpilles. Cette précision permet aux pilotes rebelles de viser en priorité les points vitaux des vaisseaux impériaux.

Systèmes défensifs

  Bien que lourdement armé, le X-wing est un chasseur rapide et maniable. Certes moins que le chasseur TIE, son concurrent de l'époque, mais cependant l'avantage est quand même du côté du chasseur de l'Alliance, notamment grâce à la présence de puissants écrans déflecteurs Chempat "Défenseur".
  Ces boucliers, qui permettent au X-wing d'encaisser plusieurs coups sans broncher, donnent aux pilotes rebelles un net avantage lors des dogfights contre les chasseurs impériaux, sans autre défense que leur maniabilité. La coque du chasseur est également très résistante (20 RU), bien plus en tout cas que les différents modèles de TIEs.


Le X-wing en action

  Supériorité spatiale : lors de sa création, la fonction première du X-wing est de contrer la menace du chasseur TIE, alors maître de l'espace. Les Y-wings, de facture ancienne, ne faisaient plus le poids face aux chasseurs impériaux. C'est pourquoi le X-wing excelle en combat spatial. Sa vitesse et son armement feront des ravages dans les rangs impériaux, avant que ne soient développés des modèles plus performants, tels que l'Intercepteur TIE ou le Défenseur TIE.

  Attaque de la 1ère Etoile de la Mort : pour attaquer la station impériale, les Rebelles envoient plusieurs escadrons, parmi lesquels l'escadron Rouge, composé de X-wings, et l'escadron Or, composé de Y-wings. L'escadron Rouge n'est censé assurer qu'une mission de protection et de diversion, pour permettre aux Y-wings de lancer leurs torpilles.
  Cependant la bataille de Yavin a mis en évidence le caractère osbolète des bombardiers : leur vitesse bien trop faible en a fait des proies faciles. Presque tous les Y-wing de l'escadron Or ont été détruits dans l'attaque.
  Voyant que tous les pilotes de Y-wing avaient été décimés, c'est l'escadron Rouge qui prend le relais et dirige l'attaque contre le puits d'aération de la station. Les X-wings se partagent en deux groupes, l'un pour l'attaque, et l'autre pour la couverture. Tandis que les chasseurs de couverture éliminent quelques TIEs, le groupe d'attaque réussit sa mission après avoir essuyé quelques pertes.

  La bataille d'Endor : ayant appris par ses espions Bothans que l'Empire était en train de construire une Seconde Etoile de la Mort encore plus dévastratice que la précédente, le Haut Commandement de l'Alliance décida d'entreprendre une action très audacieuse : attaquer directement la station !
  Contrairement à la bataille de Yavin, où l'Alliance n'avait engagé qu'une poignée de Y-wings et de X-wing, il fut cette fois nécessaire d'engager toute la flotte. Cette fois le X-wing ne joua pas le rôle principal, mais fut plus une composante de la flotte de l'Alliance, aux côtés notamment des nouveaux A-wing et B-wing.
  Lorsque l'Alliance s'aperçoit qu'elle est tombée dans un piège tendu par l'Empereur, il est déjà trop tard pour se replier. Les Rebelles doivent donc affronter la flotte de Destroyers Stellaires Impériaux menée par le Super Destroyer Executor.
  Après avoir subi de lourdes pertes, l'Alliance parvient néanmoins à détruire l'Etoile de la Mort, et à mettre en déroute la flotte impériale, détruisant même le vaisseau amiral impérial.

Chasseur X-wing T-65


Les Ailes de légende

  Rouge 1 : Chasseur piloté par Garven Dreis à la bataille de Yavin. Leader de l'escadron Rouge.
  Garven Dreis est un vétéran de l'Alliance, et l'un des pilotes d'X-wing les plus expérimentés. C'est donc tout naturellement qu'il fut choisi pour diriger l'escadron de chasseurs chargés de couvrir les Y-wings de l'escadron Or.
  Après l'échec de la vague d'assaut menée par Leader Or, Leader Rouge décide de diriger une seconde vague. Durant l'attaque dans la tranchée de l'Etoile de la Mort, il parvient à tirer ses torpilles dans le conduit d'aération de la station spatiale, mais manque sa cible. Il est tué juste après par Dark Vador.

  Rouge 2 : Chasseur piloté par Wedge Antilles à la bataille de Yavin.
  Durant la bataille de Yavin, et après l'échec de la vague d'assaut menée par Leader Rouge, Wedge est chargé de couvrir Luke Skywalker pour l'assaut suivant. Il est épaulé par Biggs Darklighter, un vieil ami de Luke. Dans la tranchée, Luke et son groupe sont rattrapés par Dark Vador.
  Touché par un tir de laser, Wedge doit se replier à contrecoeur sur la base de Yavin 4, laissant Biggs et Luke seuls face à Dark Vador et son escadron d'assaut.

  Rouge 3 : Chasseur piloté par Biggs Darklighter à la bataille de Yavin.
  Ami d'enfance de Luke Skywalker, Biggs est tout d'abord entré à l'Académie Impériale, puis a rejoint l'Alliance, en même temps que la majorité de l'équipage du Rand Ecliptic, le vaisseau impérial sur lequel il était affecté. Il retrouvera son ami Luke sur la base de Yavin 4, peu avant la bataille contre l'Etoile de la Mort.
  Durant la bataille, Biggs est chargé, avec Wedge, de couvrir Luke pendant son attaque. Poursuivi par l'escadron d'assaut de l'Etoile de la Mort, Biggs est tué par Dark Vador..

  Rouge 5 : Chasseur piloté par Luke Skywalker à la bataille de Yavin, avec R2-D2 comme droid astromécano.
  Rouge 5 dirige la dernière offensive, épaulé par Rouge 2 et Rouge 3. Couvert par ses ailiers, puis par Han Solo, Luke parvient, grâce à la Force, à rentrer ses torpilles dans le conduit d'aération et à détruire l'Etoile de la Mort, éliminant la pire menace qui ait plané sur l'Alliance et sur la galaxie toute entière.
  Plus tard, ce même chasseur servira à Luke pour se rendre sur Dagobah, où Luke rencontrera le Maître Jedi Yoda, puis sur Bespin, où le jeune apprenti affrontera Dark Vador en duel. C'est sans conteste le X-wing le plus célèbre de la flotte.

  Rouge 1 : Chasseur piloté par Wedge Antilles à la bataille d'Endor. Anciennement désigné comme Rouge 2 à la bataille de Yavin.
  Wedge dirige à cette époque l'escadron Rogue, renommé escadron Rouge pour la bataille d'Endor.
  Rouge 1 pénètre le premier dans la superstructure de la seconde Etoile de la Mort, suivi de près par Lando Calrissian et les Chasseurs TIE modifiés de l'escadron Scythe. Parvenu jusqu'au réacteur principal, Wedge tire ses torpilles à protons, et Lando ses missiles à concussion. Les deux vaisseaux parviennent à s'échapper juste avant la destruction de la station.


Actualités en relation


[MAJ] Star Wars Episode VIII : Quelques clips dévoilés aux actionnaires de Disney[MAJ] Star Wars Episode VIII : Quelques clips dévoilés aux actionnaires de Disney

Mise à jour du 10/03/2017 Le site Slashfilm a apporté quelques détails supplémentaires sur les scènes diffusées par Disney. Tout d'abord, le passage avec Luke prenant la parole se déroule en intérieur, dans...



Delcourt : Sortie de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale tome 2 (sur 4)Delcourt : Sortie de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale tome 2 (sur 4)

Sortie aujourd'hui même de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale tome 2 (sur 4), une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 01/03/2017. Description officielle : Les crimes qui furent perpétrés...



Nouveau groupe de fiches : La Saga en BD #2Nouveau groupe de fiches : La Saga en BD #2

Rien ne semble pouvoir arrêter Boba Heet, qui est bien décidé à extraire la substantifique moelle encyclopédique des magazines La Saga en BD, de Delcourt. Il avait entamé cette tâche avec une première publication en mars, et...



Star Wars Episode VIII : Un aperçu du vaisseau de Kylo Ren ?Star Wars Episode VIII : Un aperçu du vaisseau de Kylo Ren ?

Laissés en piteux état à la fin du Réveil de la Force, les méchants de la nouvelle trilogie Star Wars devraient contre-attaquer en force en décembre, lors de la sortie des Derniers Jedi. C'est particulièrement...



L'encyclopédie célèbre le Star Wars Day !L'encyclopédie célèbre le Star Wars Day !

En cette journée spéciale du calendrier Star Wars, l’encyclopédie de Star Wars HoloNet a décidé de vous présenter un petit assortiment de fiches diverses et variées, histoire de célébrer l’univers Star...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Chasseur X-wing T-65
Nom
Chasseur X-wing T-65
Nom original
X-wing starfighter
Autre(s) nom(s)
Aile X
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
12.5 m
Equipage
1 pilote
1 droide astromécano
Armement
Soute
150 kg
Hyperpropulsion
x1
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
108 728


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Chasseur X-wing T-65" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.