Chasseur Yinchorri


Chasseur au caractère aussi polyvalent que mortel, utilisé par les Yinchorris

  Lorsqu'ils furent découverts par les missions d'exploration de l'Ancienne République, personne ne pensait que les Yinchorri pouvaient devenir des acteurs majeurs de la scène galactique, et cet état de fait aurait pu perdurer sans l'intervention du Seigneur Sith Dark Sidious. Afin de décrédibiliser les Jedi, et notamment leur réputation de guerriers, aux yeux du public, Sidious employa la race des Yinchorri pour malmener les gardiens de la paix et de la justice galactique, les natifs de la planète Yinchorr étant l'un des nombreux pions utilisés par le Seigneur Noir pour renverser le gouvernement galactique. Pour transformer cette race en menace digne de ce nom, susceptible d'attirer l'attention des Jedi pour que ces derniers s'en débarrassent, mais sans trop d'aisance, le Sith leur attribua un armement conséquent dont le meilleur exemple reste le chasseur stellaire yinchorri.

  Ce chasseur que les Yinchorri employèrent ultérieurement pour donner du fil à retordre aux Jedi n'était pas, contrairement à ce que laisse penser sa dénomination, de manufacture yinchorri, cette espèce n'ayant pas un long passé de voyage spatial derrière elle, car ses membres ne quittent que rarement leur monde natal. Mais si cet appareil se retrouva entre leurs mains, c'est grâce, ou plutôt à cause du Devaronien Vilmarh Grahrk, embauché par Sidious pour trouver les meilleures armes possibles pour ses futurs pions. Le Devaronien jeta son dévolu sur un chasseur de Golden Nyss dont la conception dépassait de loin tout ce qu'on avait pu voir jusque-là sur le théâtre galactique. D'allure peu élégante et peu aérodynamique, le chasseur yinchorri n'en était pas moins d'une redoutable efficacité, et l'une des particularités qui fit que Grahrk le choisit était la facilité à piloter cet engin. Puisque les Yinchorri étaient peu familiarisés avec les engins spatiaux, il fallut leur simplifier la tâche de l'apprentissage tout en faisant d'eux de redoutables pilotes de chasse.

  Cette simplicité d'utilisation est le fruit des ingénieurs de Golden Nyss qui, voulant créer un appareil destiné à un large public, simplifièrent toutes les applications pour que même des novices puissent le piloter comme des professionnels. En conséquence, ils l'équipèrent d'une double manette avec une petite colonne de contrôle placée près des mains du pilote, un écran tactique holographique permettant de suivre le cours d'une bataille sans avoir à jeter un œil par la verrière. Autre caractéristique qui rendait le chasseur yinchorri vraiment unique : sa polyvalence. Son armement de base, comprenant un canon laser lourd et un canon blaster moyen, ainsi que sa manœuvrabilité, fournit par deux énormes moteurs subluminiques, en faisaient un chasseur de supériorité spatiale et un bombardier léger adéquat. Le canon blaster moyen servait surtout à fournir un feu continu lors de confrontations prolongées entre chasseurs, et ce sans risque de surchauffe, tandis que le canon laser lourd convenait mieux au pilonnage de grosses cibles de type croiseurs ou au bombardement, ce dernier armement consommant beaucoup plus d'énergie que le premier et, par conséquent, ne convenant pas aux petites échauffourées où la précision et la vitesse sont vitales.

  Si l'on souhaitait toutefois augmenter la puissance de feu déjà considérable du chasseur yinchorri, on pouvait également y ajouter, stockés dans deux énormes cylindres placés sous chaque aile, une douzaine de torpilles protoniques ou de missiles à concussion. Par ailleurs, ce sont ses cylindres, qui peuvent également faire office de réservoirs auxiliaires, couplés à l'accélérateur subluminique de chaque propulseur qui permettent au chasseur de jouer un rôle des plus inattendus, surtout au vu de sa masse : celui d'intercepteur. Curieusement, le chasseur yinchorri était un produit visionnaire pour son époque car ses schémas de conception se retrouvent dans ceux d'un autre intercepteur qui, lui, opéra durant la Guerre Civile Galactique : le A-wing de l'Alliance Rebelle; et bien que le chasseur yinchorri soit moins profilé et gracieux que son successeur, il était aussi agile et, il faut bien le dire, beaucoup plus rapide.

  Les accélérateurs subluminiques catapultaient l'appareil à la vitesse incroyable de 160 MGLT, soit 40 MGLT de plus que le A-wing, et ce avec un taux d'accélération quasi exponentiel; mais la vélocité n'était pas la seule chose qui augmentait de cette manière sur cet engin. En effet, les brusques accélérations et les pointes de vitesse ne pouvaient se faire que par une surconsommation, en phase de postcombustion, du carburant qui diminuait à vue d'œil dans la jauge. C'est pour cela que les ingénieurs de Golden Nyss ajoutèrent les modules auxiliaires à cet appareil, afin que ce dernier, lorsqu'il opérait en mode d'interception, puisse bénéficier d'assez de carburant pour un combat prolongé.

Chasseur Yinchorri


  On ignore comment les Yinchorri apprirent à employer ces engins, même si tout laisse à penser que Vilmarh Grahrk chargea des pilotes expérimentés de cela. Ainsi, aux commandes d'un chasseur aussi versatile que mortel, les Yinchorri devinrent de redoutables pilotes en moins de quelques années et commencèrent à harceler leurs voisins, envahissant, pillant et détruisant avec aisance. Mais même s'ils étaient mortels pour quiconque approchait de leurs canons, une partie du potentiel de destruction des chasseurs yinchorri fut laissé en friche à cause du manque d'expérience de l'espèce saurienne pour le vol spatial, les Yinchorri comptant surtout sur des attaques surprises alliées au pilonnage intensif de leurs cibles. Cela ne s'avéra pas aussi facile avec les Jedi.

  En arrivant en vue de Yinchorr, les Jedi furent reçus par un groupe de ces chasseurs, mais les Jedi réussirent à mettre à mal leurs adversaires malgré le fait que leurs croiseurs républicains étaient désarmés, et purent constater qu'elles étaient les limites réelles en matière de pilotage des Yinchorri : malgré le fait que ceux-ci bénéficiaient d'un armement de pointe, plusieurs chasseurs se percutèrent durant la confrontation en tentant de prendre en tenaille un des trois croiseurs républicains. Toutefois, même s'il ne purent réduire à néant le contingent de Jedi, les Yinchorri infligèrent à ces derniers des pertes non négligeables.


Actualités en relation

Galaxy of Adventures : Boba Fett, le légendaire chasseur de prime

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de la minisérie d'animation Star Wars : Galaxy of Adventures ! Cette semaine, c'est nul autre que Boba Fett, le légendaire chasseur de prime mandalorien en personne, qui est à l...


Marvel : Sortie d'Aphra #34 et de TIE Fighter #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Les numéros du jour sont Doctor Aphra #34 et TIE Fighter #4 ! Comme d'habitude, nous vous proposons de faire...


Star Wars Armada : Des cartes custom HoloNet

Star Wars Armada est un jeu de figurines lancé par Fantasy Flight Games en 2014, et permettant de vous placer dans la peau d'un commandant de flotte. Axé notamment autour de figurines représentant des vaisseaux, et de cartes permettant...


Marvel : Sortie de Target Vader #1 et d'Age of Resistance - Finn #1

Deux nouvelles parutions Marvel sortent aujourd'hui aux États-Unis : Target Vader #1 ainsi qu'Age of Resistance - Finn #1 ! Comme d'habitude, nous vous proposons de faire un tour rapide de ces nouvelles publications Star Wars. Nous vous l'avions...


Marvel : Preview de Target Vader #1

La parution du très étrange Vader - Dark Visions s'est achevé il y a deux semaines déjà aux États-Unis, voilà donc qu'une nouvelle minisérie Star Wars s'apprête à débarquer dans les rayons des meilleurs...


Informations encyclopédiques
Chasseur Yinchorri
Nom
Chasseur Yinchorri
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
9 m
Equipage
1 pilote
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
31 756


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.