Rogue One : A Star Wars Story

Avatar du membre
Mithral
Messages : 86
Enregistré le : 16 septembre 2011, 19:48

Re: Star Wars Rogue One

Message par Mithral » 30 décembre 2016, 22:32

Mes modestes remarques. J'ai trouvé le film globalement très beau et dynamique malgré un dénouement un peu confus.
J'ai plutôt aimé dans l'instant. On ne s'ennuie pas de bout en bout et tout est très beau hormis la musique auquelle je n'ai pas vraiment fait attention. La bataille de fin est très dynamique mais un peu too much.
Tarkin est très réussi à chaque fois qu'il apparaît. On y voit que du feu. Pour Leia, j'ai trouvé que c'était un peu plus visible tout de même bien qu'elle n'apparaisse que quelques secondes.

Quant aux héros, je me suis pas plus attaché que ça même si les comédiens font bien le job. Après certains de leurs personnages sont cheatés (Je pense au moine et à son acolyte avec son super flingue). C'est dommage car du coup j'ai eu l'impression que leur mort avait été rushée (Parce qu'il le fallait bien) ; d'autant qu'à ce moment précis, visuellement parlant, j'avais pas l'impression que les impériaux étaient particulièrement davantage en surnombre que précédemment.

Au sol, la bataille aurait gagné en crédibilité à ce qu'il y ait un peu plus de rebelles. OK, ça aurait cassé le côté "infiltration" (c.f. L'officier impérial qui ne voit qu'une barbe a poussé à son collègue sur le tarmac où s'est posé le vaisseau rebelle) mais ça aurait justifié que les storms se fassent dessouder par centaines face à une trentaine de gus et qu'il faille en appeler aux AT-ATs carrément :)

Ce qui me gêne le plus c'est le dénouement et l'attitude de Tarkin. Durant le film, j'ai cru comprendre que Scarif était LE centre qui abrite toutes les archives de l'Empire.
En fait, durant la séance, je m'attendais à ce que Tarkin vise le vaisseau amiral rebelle (Comme ça on aurait eu un tir sur une planète (Ep. IV) et un autre sur un vaisseau (Ep. VI)).
Mais que les plans seraient transmis juste avant par ce dernier au vaisseau rebelle le plus proche dans le secteur (Au hasard le Tantive IV) via communication spatiale.
De plus un peu plus tôt à la fin de la grande réunion entre les chefs rebelles, un moment on voit Bail Organa indiquer qu'il veut confier une mission un peu particulière au capitaine Antilles du Tantive IV (J'ai l'impression qu'il compte l'envoyer chercher Obiwan sur Tatooine... Il me faudrait un second visionnage).

Du coup, j'ai été un peu surpris de voir le Tantive IV surgir du vaisseau amiral en perdition... Surtout qu'au début il était pas prévu du tout que la flotte rebelle intervienne en orbite de Scarif... Ca mérite une petite explication je trouve. Et ça fail totalement le discours de Leia Organa dans l’épisode IV lorsqu'elle dit à Vador qu'elle était en mission diplomatique (Comment peut-elle espérer que Vador la croit après Rogue One ?).

Enfin, comme m'a fait remarquer une amie :
- Il va falloir expliquer maintenant comment l'Empire va faire pour construire une seconde Etoile de la Mort sans les principaux ingénieurs du projets, sans les plans originels (Le disque dur les contenant était dans l'antenne de transmission) et sans le minerai de Jehda le tout en moins de quatre ans. Alors je sais que c'est assez facile à expliquer au travers d'autres supports mais ça aurait mérité une petite aparté de Tarkin sur le sujet (Juste avant de détruire Scarif par exemple).

- Pour Jedha, il faudra expliquer également comment le docteur Evazan fait pour s'échapper. A-t-il quitté la planète juste avant ? Comment a-t-il fait pour passer le contrôle impérial vu qu'il est recherché dans plusieurs systèmes comme il dit ? Entre le moment où le destroyer quitte la planète et l'Etoile Noire arrive en orbite ?

Après voilà, j'ai passé malgré tout un bon moment et j'adore toujours autant de voir des destroyers impériaux croiser dans l'espace :)

Avatar du membre
Farguus Fett
Messages : 147
Enregistré le : 30 avril 2014, 11:41
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Manaan
Affiliation : Mandalorien

Re: Star Wars Rogue One

Message par Farguus Fett » 31 décembre 2016, 16:10

@Mithral

pour revenir sur les points que tu as soulevé :
Concernant Evazan, d'après le scénariste :
http://vignette3.wikia.nocookie.net/sta ... 1221044324

ils étaient déjà en train de quitter la planète quand ils ont rencontré Jyn et Cassian. Donc ils ont du partir avant même le destroyer impérial. Ensuite qu'ils aient pu quitter "facilement" la ville et la planète ne me semble pas aberrant vu la facilité que Jyn et Cassian ont eu à y rentrer. Il est bien dit que les impériaux sont là pour sécuriser les cristaux Kyber donc ils doivent pas trop se préoccuper de se qu'il se passe autour.


Pour la seconde étoile noire, le professeur Erso dit clairement que l'empire n'avait pas besoin de lui pour finir le projet. Donc c'est qu'ils devaient avoir par ailleurs toutes les infos dont ils avaient besoin. Et vu que Tarkin fait détruire sans arrière pensée Scarif, on peut penser que ce n'est pas la seule planète archive de l'Empire donc que les documents les plus importants sont aussi stockés ailleurs.
Enfin, pour les cristaux kyber, je ne connais pas trop la position du Nouveau Canon, mais on peut supposer qu'on peut en trouver ailleurs que sur Jedha.
"La décision d'un homme compte. Les choix, liés à un réseau de milliards d'autres choix, constituent tout ce que l'existence est" Gotab

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 31 décembre 2016, 19:22

en ce qui concerne la corvette pour ré"pondre à Dark Zyrok
la Hammerhead
Le Star Destroyer qu'elle percute est HS il me semble non ? dans ce cas c'est plausible qu'elle arrive à le bouger, je crois qu'on entend dire "qu'elle mette ses propulseurs hyperluminiques à fond". Quand on réfléchit à l'énergie colossale qu'il faut pour projeter un engin au-delà de la vitesse de la lumière, ça se tient
Ensuite elle le pousse contre l'autre Star Destroyer et c'est leur collision qui crashe la porte du bouclier.
j'ai raté des caméos :(
le Ghost et l'appel du Général Syndulla, et Antilles qui remet les plans à Leia
mais j'ai vu tous les autres qui ont été rapportés ici :lol:

pour finir sur les deux personnages
en CGI Tarkin et Leia: comme d'autres, Tarkin j'ai remarqué de suite la CGI, je crois que c'est une question de couleur de la peau: Cushing était plus pâle - je le sais pour avoir revu le 4 hier juste avant de voir RO cet apreme. C'est comme pour les vaisseaux: on sait que c'est de la CGI et pas un vrai Star Destroyer au-dessus de Jehda; bon, bah quand c'est bien fait, ça passe. C'est le cas pour Tarkin.
Pour Leia par contre, bluff, j'ai vraiment cru à une actrice. La scène où elle est de face est si courte!
Donc pour ça, et aussi parce que c'est un putain de bon film, qui tient tout seul tout autant qu'il se raccroche sur de nombreux points à l'univers Star Wars, j'irai le revoir avec plaisir.

Une mention spéciale pour finir
- à la diversité et la crédibilité des aliens et des paysages, à l'ambiance du comptoir de Jedha
- à la présence de Bail Organa et de Mon Mothma, entraînant une petite interrogation du coup sur l'absence d'Akbar
- au rappel subliminal de Mustafar pour le château de Vador
- à l'intro du film qui est Star Wars sans être Star Wars... comme tout ce film
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Amber-Star » 31 décembre 2016, 22:53

Bonsoir à tous.

c'est fait: j'ai vu Rogue One, en 3D, malheureusement. Malheureusement, car ma vue ne me permet pas d'en profiter. Par contre, port des lunettes oblige ( sinon, c'est flou), l'image me semble moins lumineuse qu'en 2D
( noter sur mon agenda: trouver une séance en 2D pour le revoir) .

Laissons là les détails techniques pour parler du film.
Alors, oui, j'ai aimé, bien plus que TFA!
Celui-ci m'avait déçu par son scénario, malgré des personnages prometteurs; Rogue One fait aussi bien avec les siens même si, film de guerre oblige, il ne sont pas trop approfondis (encore que...).
J'ai particulièrement apprécié de voir apparaitre:
des rebelles radicaux - voire fanatiques- tels Cassian ou Gerrera, des impériaux conscient des dérives de l'empire, tels que Bodhi ou Galen Erso. Quant au directeur Krennic, il est presque touchant quand il voit cet aristo de Tarkin s'accaparer petit à petit son bébé, l'œuvre de sa vie. Sa relation avec la famille Erso est ambigüe, mais ne m'a pas semblée totalement dénuée d'affection
Le scénario bénéficie peut-être de l'effet "one shot", mais il me semble beaucoup plus original, malgré le thème imposé. Ou peut-être grâce au thème imposé.
L'intrigue est réussie et finalement assez complexe: avec des personnage moins tranchés, des luttes internes tant dans la rébellion que dans l'empire, elle réussit à dépeindre une galaxie où rien ni personne n'est tout blanc ou tout noir, où aucune victoire n'est facile.

Les clins d'œil aux trilogies en sont vraiment et s'il faut parfois faire preuve d'attention pour les repérer, ils ne pèsent heureusement pas sur l'intrigue.
L'humour, dans ce film assez noir, est bien présent
Mention spéciale à celui -involontaire?- du droïde ex-impérial K-2SO, qui réussit à prendre une place dans mon cœur entre 6PO et D2
Et Vador dans ses œuvres? De bien belles images qu'on aimerait voir plus longtemps! :twisted:

En bref, même s'il reste quelques invraisemblances*, j'ai beaucoup aimé! :D

*
Par exemple, le Tantive IV attendant dans la soute du croiseur rebelle? Au temps pour sa "mission diplomatique" invoquée dans l'épisode IV! Certes, il permet d'introduire une scène dramatique - cette fichue porte qui reste coincée alors que s'approche un grand type en armure noire et à la respiration mécanique...- Mais il aurait été plus vraisemblable que la corvette soit tapie au fin fond du système, attendant un ficher transmis grâce au sacrifice de quelques officiers et techs du croiseur
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Isïana Nym
Messages : 268
Enregistré le : 02 octobre 2011, 19:40
Sexe : Féminin
Espèce : Twi'lek
Planète natale : Nam Chorios
Affiliation : Indépendant
Localisation : Billère

Re: Star Wars Rogue One

Message par Isïana Nym » 01 janvier 2017, 13:59

- à la présence de Bail Organa et de Mon Mothma, entraînant une petite interrogation du coup sur l'absence d'Akbar]
Les scénaristes ont peut-être tout simplement repris l'idée de l'UE Legends, à savoir qu'Ackbar était esclave des impériaux à l'époque. J'ai même du coup songé que le fait de mettre un amiral mon cal dans RO pouvait être une sorte de "transition" où Ackbar faisait en fait office de "remplaçant" du coup o/
MOUHAHAHAHAHA *tousse*

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 02 janvier 2017, 13:08

"Incohérence", Ambert Star ?
Incohérence, uniquement si tu prends à la lettre les mots de Leia à Vader dans le 4: elle et ses officiers (celui qui se fait soulever de terre par Vader et étrangler puis projeter contre une colonne) prétendent que le Tantive IV est en mission diplomatique.
Mais imagine qu'à ce moment elle ment effrontément, et Vader en face, sait pertinemment qu'elle ment. Seulement il ne peut rien faire car Leia est une princesse et elle appartient effectivement au corps diplomatique.
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Night Alchemist
Messages : 2207
Enregistré le : 17 mars 2012, 01:57
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Indépendant
Localisation : Dans les sous-sols de Nar Shaadda

Re: Star Wars Rogue One

Message par Night Alchemist » 02 janvier 2017, 15:39

Plutôt d'accord avec Darinze sur ce dernier point. ;)

D'ailleurs, on devrait avoir quelques réponses aux nombreuses questions qu'on peut se poser à partir des prochains jours, vu que la période des vacances touche à sa fin et que le Lucasfilm Story Group devrait pouvoir (enfin) parler du film. 8-)

Avatar du membre
Ismaren
Messages : 161
Enregistré le : 03 octobre 2014, 10:34
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Mandalorien

Re: Star Wars Rogue One

Message par Ismaren » 02 janvier 2017, 15:41

Rogue One étant enfin sorti dans le seul cinéma de ma ville (qui va bientôt disparaître d'ailleurs), j'ai pu aller le voir et pas plus tard qu'hier soir. (2D et vostfr)

Après la purge de l'année dernière, je n'en attendais pas grand chose et ça a peut-être contribué à former mon opinion sur ce film, mais bon...
Autant je le dis quand un film (au hasard le VII) n'a rien d'un film mais plutôt d'une poubelle, autant quand un film est bien, je suis aussi capable de dire qu'il est bien. Et Rogue One est un bon film! Il m'a agréablement surpris et j'ai passé un bon moment, j'étais dans le film. Je me souviens encore de ma première séance du VII : j'avais la tête dans les mains et c'était la première fois au cinéma que je voulais quitter la salle. Hier soir, mes yeux n'ont pas décroché de l'écran.

Alors attention, ce n'est pas un excellent film, mais il reste très sympa...

Quelques points pour commencer :
Excusez d'avance les comparaisons avec le VII qui n'ont sans doute pas leur place ici mais j'ai du mal à m'en empêcher...
- Sa grande force est sans doute l'ambiance, les décors (notamment les nombreux panoramas), la crédibilité de l'univers Star Wars que l'on reconnaît enfin. Il réussit avec brio à allier l'ambiance des I II III avec la magie des IV V VI. Les villes et environnements traversés sont crédibles et vivants. Pas de cantina perdue en plein milieu d'une planète forestière cette fois ci juste pour faire plaisir.
- Rien n'est noir (sauf Vador), Rien n'est blanc. Tous les personnages ont leur motivation, leur contrainte, etc, qu'ils soient rebelles ou impériaux. J'avais peur que la relation Jyn/Galen tourne au mélo mais pas du tout.
- Presque rien n'est appuyé. Tout est bien dosé. Que ce soit les blagues de K ou la relation Jyn/Andor (oublié le prénom) dont les jeux de regard suffisent à la plupart des paroles. De plus, aucune histoire d'amour criarde et c'est seulement à la fin alors qu'ils se savent condamnés qu'ils s'embrassent plus spontanément qu'autre chose.
- Les personnages sont crédibles et la majorité des acteurs font le travail (c'était un des gros points noirs du VII, il n'y avait personne). Merci pour K qui a réellement sa propre personnalité et qui n'est pas une pâle copie de R2 D2 comme peut l'être BB-8 (plus mignon et plus merchandising, et inutile au possible).
- Les scènes d'action et de guerre sont dans l'ensemble très bien chorégraphiées. Je ne voulais pas que le personnage de Chirrut Imwe soit une sorte de vieux moine shaolin décrépi et finalement il ne l'est pas : sa maîtrise du bâton est crédible et stylée. (Encore un point de plus que le VII dans lequel les combats étaient d'une lourdeur et d'une stupidité! Allons couper des arbres et tuer des Stormtroopers sans même les viser)
- Des hiérarchies respectées et une organisation normale aussi bien chez les rebelles que chez les impériaux là où elles étaient inexistantes dans le VII.

Je ne pense pas devoir m'éterniser plus sur les points positifs qui m'ont fait apprécier ce Star Wars (oui, contrairement au VII, c'est un Star Wars) et il est beaucoup plus facile de relever les points négatifs de toute façon ^^ :
- Quelques facilités scénaristiques encore mais pas omniprésentes, comme lorsque les rebelles interceptent miraculeusement la communication impériale qui dit que Scarif est attaquée par un groupe de rebelles.
- Le doublon de la scène trop classique des dernières paroles du mourant, à savoir Jyn et son père puis à la fin Baze et Chirrut. Cette scène devrait déjà être bannie du cinéma mais la mettre deux fois dans le montage final d'un film... Cassian (j'ai retrouvé son prénom ;) est d'accord avec moi.
- Quelques soucis d'armement pas si grave :
Les fusils mitrailleurs sont-ils réservés aux héros? Baze est-il le seul à pouvoir en avoir un? Pourquoi ni les rebelles ni les troupes impériales en possèdent?
Pourquoi la patrouille impériale de Jedha a-t-elle un char d'assaut de la seconde guerre mondiale? Mes yeux ont papillonné! x) Ce n'est pas comme si on n'avait aucun modèle préexistant des blindés dont peut disposer l'armée impériale.
Et enfin, si les torpilles à ions sont si puissantes, pourquoi les bombardiers impériaux n'en sont eux-aussi équipés? Et au revoir l'amiral Mon Calamari.
- Tarkin et Leïa : la seconde n'apparaît que quelques secondes donc aucun souci mais Tarkin fait un peu tâche, il a la rigidité du visage d'un personnage de the clone wars et il fait, par moment seulement, tellement cinématique de jeu vidéo ^^ Mais bon, ce n'est pas une pratique qui va se répandre, j'espère, et ma mère par exemple n'a rien remarqué donc ça passe au final. D'autant plus que je vois mal le film sans Tarkin.
- Des scènes des trailers introuvables : je pense notamment au duel Jyn/chasseur Tie que j'aurais bien aimé voir...
- Chirrut Imwe : Oui le personnage ne détone pas avec le reste du film ni même vraiment avec l'univers Star Wars mais le fait qu'il récite constamment son "Mantra" sur la Force m'a profondément ennuyé. D'autres lignes de dialogue n'auraient pas été de trop pour ce personnage, et pour son acolyte aussi. Les deux se mêlent au groupe un peu plus par hasard qu'autre chose. Suivre la Force ou le cristal Kyber. D'ailleurs j'ai lu que Chirrut en a un dans son bâton qui m'a fait penser au sabre laser de Zao.
- Effet de répétition : le film peut se résumer à Krennic va quelque part, les rebelles l'y suivent, puis affrontement, jusqu'à l'affrontement final. Résultat : je compatis tellement avec Krennic :shock: Je l'imagine allant aux toilettes et qu'il y a une bombe rebelle dans la réserve d'eau. Le pauvre ne peut pas aller quelque part sans que les rebelles attaquent et bien sûr, il en sort à chaque fois un peu plus faible et discrédité pour finalement être purement et simplement éliminé. Donc je compatis.
- Le seul aspect appuyé du film et c'est dommage : Les terroristes de Saw Gerrera et la guérilla à Jedha qui ressemble à une ville du Moyen-Orient bien sûr. Et on a même un tank bien de chez nous pour appuyer encore plus le discours politique du film. Heureusement que cela s'efface dès que Jedha est détruite.
- Le final pour envoyer les données à la flotte rebelle.
Toutes les péripéties du pilote impérial pour brancher ses câbles, la mort de Chirrut pour actionner une simple poignée située sur un tableau de bord en plein milieu de nulle part (si du sable) sont assez ridicules, on ne comprend pas vraiment comment cela fonctionne ni même à quoi peut servir le fameux commutateur, si bien qu'on se poste dans le rôle même du soldat rebelle qui ne comprend pas.
Et cerise sur le gâteau, il y a un terminal pour envoyer les données tout en haut de la tour :| plus un autre au bout d'une rampe qui ne sert strictement à rien si ce n'est à mettre l'héroïne en difficulté. Ce qui m'amène à cette question : que font ces terminaux ici en plein air? J'ai mon antenne sur le toit, je ne place pas une télé à côté sur le toit, ma télé est dans mon salon. Et aussi, quand il pleut, comment font-ils? Bref, facilité scénaristique pour que le duel avec Krennic ait lieu dans un endroit classe, au hasard en haut d'une tour...
- La première apparition de Dark Vador en armure est ridicule! La scène qu'il ne fallait pas rater. Elle commence bien d'ailleurs avec l'ombre qui écrase Krennic mais... Dark Vador normalement est raide comme un piquet, il ne danse pas sur ses jambes, et puis il a un peu plus de carrure. Et pour finir sur cette scène : Blasphème! À la fin du dialogue, lorsque Dark Vador part, c'est lui qui s'écarte pour ne pas bousculer Krennic x) alors même que c'est Dark Vador et qu'il méprise Krennic qu'il considère clairement comme inférieur. Dark Vador ne s'écarte pas! C'est Krennic qui aurait dû se mettre sur le côté pour le laisser passer.
Mais la scène de fin lorsqu'il massacre les rebelles est juste sublime et m'a complètement émerveillé. Je tente d'expliquer cette différence majeure entre les deux scènes avec le fait qu'au générique, deux acteurs sont crédités pour le rôle de Dark Vador (+ celui qui fait la voix) et donc peut-être n'est-ce pas le même acteur lors de la première scène et de la seconde.
Voilà pour les défauts et s'il y a beaucoup de points, le tout en lui-même n'empêche en rien que le film reste fort agréable à visionner et j'irai même jusqu'à dire bon en tant que fan de Star Wars. Contrairement au VII qui ressemblait plus à un Star Trek qu'à un Star Wars, Gareth Edwards a ici fait le taf et l'on sent qu'il est réellement fan de Star Wars, c'est d'ailleurs le sentiment qu'il m'avait laissé quand il était venu sur le plateau de Quotidien. Donc Rogue One, je te dis Merci! pour avoir proposé du Star Wars. Et j'irai sans doute le revoir avec plaisir.

Bonne Année à tous! Des bisous!

Une dernière interrogation aussi :
Le Tantive IV
Étrange que Bail Organa demande au capitaine Antilles de passer par Tatooïne pour aller chercher Obi-Wan Kenobi et que ce dernier le fasse réellement dans l'épisode IV alors même que si l'on respecte l'histoire proposée dans Rogue One, l'équipage du Tantive IV se sait poursuivi par l'Empire. Donc pourquoi mener l'Empire à la planque d'un des derniers Jedi au risque de le compromettre? Peut-être par manque de choix ou par espoir...
"Les meilleures lames restent dans leur fourreau"

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 02 janvier 2017, 19:22

je m'apporte moi-même une précision sur mon spoiler destiné à Amber Star
celui qui se fait soulever de terre par Vader et étrangler puis projeter contre une colonne
je viens d'appendre après tout le monde que c'est justement le capitaine Antilles (rien à voir avec le pilote Wedge Antilles)


sinon pour Ismaren
Blasphème! À la fin du dialogue, lorsque Dark Vador part, c'est lui qui s'écarte pour ne pas bousculer Krennic x) alors même que c'est Dark Vador et qu'il méprise Krennic qu'il considère clairement comme inférieur. Dark Vador ne s'écarte pas! C'est Krennic qui aurait dû se mettre sur le côté pour le laisser passer.
Mais y a des gens spa possib ils ont des yeux de faucon (millenium).
Ca moi c'est le genre de truc il me faut 20 visionnages avant d'être suffisamment détendu pour pouvoir le capter convenablement.
Mais sur le fond tu as absolument raison.
c'est seulement à la fin alors qu'ils se savent condamnés qu'ils s'embrassent plus spontanément qu'autre chose
Ils s'enlacent, ok, mais j'ai pas le souvenir d'un baiser. Justement. Je craignais - comme bcp de monde - une romance à la con, je l'ai crainte jusqu'à ce moment, et même après...
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Night Alchemist
Messages : 2207
Enregistré le : 17 mars 2012, 01:57
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Indépendant
Localisation : Dans les sous-sols de Nar Shaadda

Re: Star Wars Rogue One

Message par Night Alchemist » 02 janvier 2017, 20:24

Toute mini précision pour Darinze :
darinze a écrit :
c'est seulement à la fin alors qu'ils se savent condamnés qu'ils s'embrassent plus spontanément qu'autre chose
Ils s'enlacent, ok, mais j'ai pas le souvenir d'un baiser. Justement. Je craignais - comme bcp de monde - une romance à la con, je l'ai crainte jusqu'à ce moment, et même après...
Embrasser, ça veut aussi dire prendre dans ses bras. ;)

(une éternelle source de situations très cocasses ^^)

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 779
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Star Wars Rogue One

Message par Zèd-3 Èt » 03 janvier 2017, 00:58

Non, ça c'est enlacer.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
Aiden Skirata
Messages : 338
Enregistré le : 18 août 2014, 18:58
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Manaan
Affiliation : Mandalorien
Localisation : Sur un contrat

Re: Star Wars Rogue One

Message par Aiden Skirata » 03 janvier 2017, 11:10

Zèd juste pour te dire qu'on peut aussi dire embrasser, c'est pour ça qu'il y a "bras" dedans, c'est juste qu'au final tout le monde utilise embrasser pour dire que deux personnes se font des bisoux bisoux
Image[url=steam://friends/add/76561198141786062]Image[/url]

"Un jour il faudra que je me bouge le shebs"
Moi

Avatar du membre
Aiden Skirata
Messages : 338
Enregistré le : 18 août 2014, 18:58
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Manaan
Affiliation : Mandalorien
Localisation : Sur un contrat

Re: Star Wars Rogue One

Message par Aiden Skirata » 03 janvier 2017, 11:10

Zèd juste pour te dire qu'on peut aussi dire embrasser, c'est pour ça qu'il y a "bras" dedans, c'est juste qu'au final tout le monde utilise embrasser pour dire que deux personnes se font des bisous bisous
Image[url=steam://friends/add/76561198141786062]Image[/url]

"Un jour il faudra que je me bouge le shebs"
Moi

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 03 janvier 2017, 11:22

voilà, Night a raison stricto sensu, mais Zed et Aiden aussi: le verbe "embrasser" est plus souvent employé au sens "faire des bisous" que "prendre dans ses bras".
Si tu abordes une nana inconnue dans la rue, et que tu lui dises "me permettez-vous de vous embrasser", bah sur cent filles à qui tu diras ça, y en a cent qui penseront d'emblée que tu veux leur coller les lèvres :)

y a un décalage comme ça:
- sortir avec quelqu'un, en fait c'est y faire de bisous
- embrasser quelqu'un c'est aussi y faire des bisous
- baiser avec quelqu'un bon je donne pas d'explication là, mais c'est généralement un peu plus que des bisous
- et coucher avec quelqu'un, c'est souvent pas pour dormir
:mrgreen:
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 03 janvier 2017, 11:45

retrouver la BO de ROGUE ONE en ligne :

https://www.youtube.com/user/DisneyMusi ... =0&sort=dd
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Night Alchemist
Messages : 2207
Enregistré le : 17 mars 2012, 01:57
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Indépendant
Localisation : Dans les sous-sols de Nar Shaadda

Re: Star Wars Rogue One

Message par Night Alchemist » 03 janvier 2017, 16:22

Le vocabulaire amoureux de la langue française est plein de double-sens dites-donc ! ;)

Tout ça pour dire que, pour revenir au film :
le fait qu'il n'y ait pas de vrai bisou explicite entre Jyn et Cassian, bah c'était plutôt bienvenu. 8-)
Sinon, oui, je vous encourage à donner une seconde chance à la BO du film, via Youtube ou d'autres plateformes.

Je dirais que ce n'est pas si fade que ça au final, y'a davantage de moments marquants qui apparaissent avec de nouvelles écoutes. Il reste, tout de même, que le premier contact n'a clairement pas été un coup de foudre, et que le thème principal me révolte toujours autant ...

Napalm609
Messages : 12
Enregistré le : 03 janvier 2017, 16:06
Sexe : Masculin
Espèce : Tusken
Planète natale : Taris
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Napalm609 » 03 janvier 2017, 18:02

J'ai lu beaucoup de choses sur ce forum Rogue One.

Je vais donc exposer quelques avis:

En voyant Rogue One, j'ai eu l'impression de retourner des années en arrière lorsque je faisais des jeux de rôles dans l'univers de SW (oui avec les dés, les feuilles de persos etc...).

A l'époque, le jeu d'infiltration Doomlike sur PC Dark Forces permettait déjà de dérober les plans de la Death Star.

Bref dans Rogue One j'ai revu des choses tellement familière que je me suis senti chez moi, ça m'avait fait la même chose pour l'épisode I avec les scènes sur Tatooine.
Le juggernaught (le gros véhicule à roues) lors du transfert de Jyn, certains blasters, vaisseaux et pièces d'équipement etc...

Etant un grand fan de films de guerre, j'ai eu l'impression de revoir des ambiances des (excellents) Canons de Navarone, la grimpette sous la pluie de Jyn sur Eadu, l'infiltration de la base sur Scarif déguisé en impérial, les autres qui font diversion, les héros pas forcément gentils et propres et qui meurent les uns après les autres... Super!

Concernant les critiques parfois négatives sur la bêbête de Guerrera, j'ai bien aimé l'aspect cheap pour l'interrogatoire du pilote impérial en opposition avec le droïde interrogateur de Leïa dans l'épisode IV (qui l'a vu?).

Pour les théories scientifiques (sic! on est dans SW qd même) des effets des torpilles à ions, pour ceux qui ont joués aux X-Wing sur PC au siècle dernier, ça reste fidèle, surtout quand on a dégommé les boucliers à la torpille à proton avant.

Le hammerhead qui met la vitesse sub-liminique (rien à voir avec l'hyper-drive) à fond sur un SD à la dérive, dans SW c'est cohérent, n'en déplaise à certains. Et la coque d'un SD est plus blindée que la partie kiosque comme sur les destroyers de notre planète, ça reste logique SW.

Quand à ceux qui compare les trilogies, si j'avais vu les ewoks à l'age adulte j'aurai été capable de préférer Star Trek (argh, je me suis foulé les doigts en écrivant Star Trek sur un forum Star Wars), la fin ridicule de Boba Fett... bref tout ça pour dire que pérorer sur les qualités scénaristiques ou les "c'est pas possible que..." sont assez absurdes pour des films d'où émane une magie à laquelle finalement nous sommes addicts. Et dire c'était mieux avant, c'est bien mais au final SW n'est qu'un repompage de films ou séries cachées dans l'inconscient collectif (Kurosawa, le sérial de Flash Gordon, Air Force en N&B) que Lucas nous a fait partager (pour le meilleur et pour le pire).

Reste à voir la suite des épisodes et des spin-off (j'ai peur pour Han Solo quand même).

Merci Garreth, tu nous a bien enfumé avec tes trailers... ok je sors.

Napalm609
Messages : 12
Enregistré le : 03 janvier 2017, 16:06
Sexe : Masculin
Espèce : Tusken
Planète natale : Taris
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Napalm609 » 03 janvier 2017, 18:04

Bon je mets mon gilet pare-balle en attendant les commentaires.

Avatar du membre
Sire Tokito
Messages : 101
Enregistré le : 19 juin 2009, 14:06
Localisation : Invisible Hand
Contact :

Re: Star Wars Rogue One

Message par Sire Tokito » 04 janvier 2017, 11:09

Je vois que les avis divergent pas mal sur les morphings de visages, mais quand je vois que la plupart ne retiennent que Tarkin et Leïa, et oublient Red Leader et Gold Leader, je me dis que la magie de ces effets spéciaux si particuliers a quand même pas mal marché ! ;)
"It's a trap !" (Admiral Ackbar)
"Hwaaaarggllllllleerwwwwwwwwwardddddd" (Cheewbacca)

Napalm609
Messages : 12
Enregistré le : 03 janvier 2017, 16:06
Sexe : Masculin
Espèce : Tusken
Planète natale : Taris
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Napalm609 » 04 janvier 2017, 11:34

Red leader et Gold leader n'ont pas été retouchés en CGI, ils ont pris des rush non utilisés de New Hope qui trainaient dans un carton chez Lucasfilm et que tout le monde avait oublié, le hasard fait bien les choses.

Avatar du membre
Rancor Malade
Messages : 1031
Enregistré le : 19 mars 2012, 11:29
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Contrebandier
Localisation : À bord d'un transport léger YV-560.

Re: Star Wars Rogue One

Message par Rancor Malade » 05 janvier 2017, 16:02

Night Alchemist a écrit :Je dirais que ce n'est pas si fade que ça au final, y'a davantage de moments marquants qui apparaissent avec de nouvelles écoutes. Il reste, tout de même, que le premier contact n'a clairement pas été un coup de foudre, et que le thème principal me révolte toujours autant ...
Je suis en train de l'écouter ces jours en voiture, et je suis d'accord concernant ce thème d'ouverture, lors de l'écran-titre. Je me demande si Giacchino ne s'est pas fait la même réflexion en cours d'écriture (qu'il a dû faire très très vite) car au final, ce thème, on ne l'entend que deux fois dans toute la BO, et encore la deuxième fois c'est vers la fin du film et le dernier accord change pour donner une touche dramatique et non héroïque comme dans le thème entendu lors du titre. Curieusement, la piste 12 s'appelle "Rogue One" et ne comporte pas ce thème-là. Je pense que le véritable thème de Rogue One est bel et bien cette piste 12, qui met bien dans l'ambiance du film et que je trouve vraiment cool. A part ça, la suite impériale avec le thème de Krennic est sympa, celui de Jyn Erso aussi, mais peut-être trop mélancolique à mon goût.

Le reste de la BO chouette, avec de beaux moment émotionnels, c'est là que Giacchino est vraiment doué. De belles montées en puissance et des moment calmes assez simples mais efficaces. Une musique dans la norme avec quelques bonnes idées.

Par contre, mention spéciale à l'excellent morceau "Hope", piste 18. Evidemment, elle situe vers la fin du film et je vous laisse deviner quelles scènes elle accompagne.
«Remember to always be yourself. Unless you suck.» Joss Whedon

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 05 janvier 2017, 17:17

la BO on peut la choper en mieux que la qualité youtube ?
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Rancor Malade
Messages : 1031
Enregistré le : 19 mars 2012, 11:29
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Contrebandier
Localisation : À bord d'un transport léger YV-560.

Re: Star Wars Rogue One

Message par Rancor Malade » 05 janvier 2017, 17:46

darinze a écrit :la BO on peut la choper en mieux que la qualité youtube ?
Oui, en bon vieux CD audio à la fnac, ou sur l'iTunes store! :D

... Ah, pardon, tu voulais dire illégalement?! :o
«Remember to always be yourself. Unless you suck.» Joss Whedon

Napalm609
Messages : 12
Enregistré le : 03 janvier 2017, 16:06
Sexe : Masculin
Espèce : Tusken
Planète natale : Taris
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Napalm609 » 05 janvier 2017, 21:36

sur le Disney

Napalm609
Messages : 12
Enregistré le : 03 janvier 2017, 16:06
Sexe : Masculin
Espèce : Tusken
Planète natale : Taris
Affiliation : Indépendant

Re: Star Wars Rogue One

Message par Napalm609 » 05 janvier 2017, 21:39

sur le site Disney en utilisant torch.exe pour certains morceaux et quelques inédits mais y'a pas ceux avec le zic de vader.

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 06 janvier 2017, 00:01

ptain ils la font pas en 33T :(
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Ravaak
Messages : 159
Enregistré le : 25 mars 2016, 16:07
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : N'zoth
Affiliation : Empire Galactique

Re: Star Wars Rogue One

Message par Ravaak » 08 janvier 2017, 17:16

Bien, j'ai enfin vu Rogue One après 3 semaines à l'affiche. En Français, évidemment.

Je ne mettrai pas les balises de spoil car le sujet étant dédié à ça, quelqu'un qui n'a pas vu le film et qui clique dessus sait les risques que ça comporte ; déjà que ça commence à fuiter de plus en plus...

Je suis sorti content, vraiment content. Ça faisait du bien de revenir aux valeurs et aux personnages qu'on connaît bien. Il y a plein de choses intéressantes. Par contre, on me l'a clairement sur-vendu ; ce n'était pas le chef-d'oeuvre dont on m'avait parler, qui faisait tirer des larmes et tout et tout. C'est un bon film, original, bien réalisé, avec de bons acteurs. Mais c'est tout.

Ce qui m'a bluffé au début, c'est de ressentir complètement l'ambiance Star Wars dans les décors : la maison des Erso, la planète où Kyle Katarn bis (j'ai oublié son nom) retrouve et tue son contact rebelle, m'ont totalement plongé dans l'univers, ça respirait la vie réelle, le concret. Pas seulement parce que ce n'étaient pas des incrustations en écran vert, mais parce qu'il y avait aussi l'humeur : les foules, les personnages dedans, les petits détails de consoles. Tout a été pensé là-dessus et c'est ça qui était bon ! Malheureusement, ça c'est estompé un peu à partir de Jedha, et complètement une fois qu'ils sont partis.

En revanche, les costumes sont très beaux et bien réfléchis. Les galons des Impériaux, en lignes, ne sont plus hasardeux et représentent vraiment un grade (enfin un futur recensement clair et officiel ?), les uniformes différents selon les classes... Mais surtout la scène sur Yavin où les chefs Rebelles se disputent sur quoi faire face à l’Étoile Noire. Les tenues civiles sont superbes et montrent le contraste entre les politiques et les militaires. Mieux : ce sont les restes de l'Ancienne République face à l'avenir, la Rébellion. C'est très intéressant, y compris le petit débat qui les anime et qui montre que finalement, l'Alliance n'est pas si solide et unie que ça quand tu montres que tu as "vraiment la plus grosse". Et que finalement, leur victoire ne devait son salut que sur la désobéissance d'un petit groupe et pas à une opération bien préparée, organisée et tout comme on pourrait le penser.

Les clins d'oeil sont très bien amenés et pas lourds du tout. Le docteur Evazan, la petite voix dans le hangar rebelle demandant "le général Syndulla" (donc on est sûr qu'elle va survivre dans la série, mini-spoil), le nom de code impérial du "Sabre Noir", et sans doute d'autres que j'oublie... Mais ce qui est certain, c'est qu'ils ne sont pas imposés lourdement, tout est très léger et ça fait rire, contrairement à certains easter eggs dans le VII où c'était vraiment trop fort, trop souligné, en mode "Hé, hé regardez ! Regardez ! Ça vous dit quelque chose hein ! Vous avez vu ?"
Et puis la surprise de voir les extraits de Red Leader et Yellow Leader était très agréable, même s'il est flagrant que ça ne vienne pas du même film (quand on l'a vu en boucle, forcément...)

Ce que j'ai trouvé très, très intéressant dans ce film est la capacité de l’Étoile Noire à réaliser des frappes "chirurgicales" (toutes proportions gardées bien sûr) et plus seulement d'annihiler une planète entière. Moi qui m'attendais à voir une planète comme Jedha par exemple être détruite par un tir de test à pleine puissance, en fait non. Le test sur planète demeure sur Aldorande, en plus d'être "la première action de guerre", ce qui apporte je trouve un côté encore plus dramatique à l'événement.

J'ai failli déprécier la fin du film, quand les plans ont été transmis et que Jinn et son collègues sont dans l'ascenseur (cette phrase démarre bizarrement...) J'ai eu peur qu'on ait eu la romance finale parce que "deux personnages importants du sexe opposé qui ont combattu main dans la main nanana" Et en fait non, ou alors c'est très sobre. J'ai quand même vu deux collègues de travail qui ont partagé un moment éprouvant et qui se savent condamnés. Cette embrassade était plus amicale dans la fin qu'amoureuse (et pour répondre à un peu au-dessus, autrefois "embrasser" signifiait "prendre dans les bras" là où "baiser" signifiait "donner un baiser". Inutile maintenant d'expliquer pourquoi on a décalé les définitions).

La courte scène de Vador contre les soldats rebelles était très intense. Son avancée lente en massacrant tout le monde sur son passage... Par contre, la chose que je n'ai pas comprise, c'est que le soldat, voyant la porte se bloquer et ne pouvant la forcer, n'ait pas le réflexe immédiat de donner les plans aux gars de l'autre côté, mais à demander de l'aide pour ouvrir la porte. Ces plans étant le seul espoir d'emporter la victoire, on veille à d'abord les mettre en sécurité puis sauver sa propre peau et non pas les immobiliser avec soi, si en plus l'ennemi est juste derrière.

Ce qui m'a le moins plu maintenant... Je vais d'abord parler de ce qui est inhérent à la VF.
Pour débuter, les termes Etoile de la Mort et Alderaan (bien que ce dernier soit anecdotique) avec lesquels je suis fâché, on commence à le savoir, pour parler de la première station impériale et de la planète des Organa. J'ai fini par être las d'expliquer en quoi j'estime que les versions du Nouvel Espoir sont plus logiques à mes oreilles donc je ne ferai pas de tribune ici, qu'on me relance ou non.
Je sais qu'Henri Virlogeux, le comédien qui avait doublé Peter Cushing (et Palpatine dans le VI accessoirement) est décédé depuis quelques dizaines d'années maintenant. Mais ils auraient pu trouver quelqu'un avec une voix tout aussi pincée et nasillarde qui seyait parfaitement au personnage : sec, rachitique et froid. Là, sa voix est plus ronde, je n'irai pas jusqu'à dire plus douce mais il manque ce quelque chose qui faisait vraiment de Tarkin un méchant. Il paraît que sa voix originale est d'ailleurs une catastrophe, absolument pas en adéquation avec celle de Cushing.

Petite parenthèse : le doublage (malgré les noms qui m'ont fait tiquer) est très bon, y'a pas photo. Pas une voix qui est en désaccord avec l'état du personnage ou de la situation. Tout est très sobre et bien dirigé. Mais ça, c'est la boîte aussi.

J'étais déjà au courant de la CGI pour Leia et Tarkin. Pour Leia, on m'a dit que c'était pas terrible mais j'ai été subjugué ! On verra comment ça vieillira dans 5 ans mais sur le coup on y croyait bien. La seule question que je me suis posée, c'est : "A quoi sert cette scène ?" Je veux dire, on a compris que c'était le vaisseau de Leia : Bail Organa dit presque tout le message holographique de R2 à Mon Mothma, on voit le capitaine Antilliès, les soldats rebelles qui se font massacrer par les Stormtroopers dans le film suivant et même la corvette ! Finalement, Leia ne sert pas à grand-chose, c'était peut-être l'hommage un peu lourd. Et ce, que Carrie Fisher soit décédée ou pas, puisque cette version a été faite avant son trépas.

Par contre, Tarkin... Je veux bien qu'on fasse un hommage à Peter Cushing, mais là son rôle est important. Important au niveau de la durée : il est trop longtemps à l'écran pour être totalement assuré en CGI, autant assumer et prendre un autre comédien quitte à le sur-maquiller. Ce sont des changements normaux dans la situation où un acteur est mort, et puis il ne faut pas oublier qu'un personnage n'est pas un acteur et inversement. Un personnage n'a pas de visage, ce ne sont que des mots sur du papier. Je pourrais développer si vous voulez, là je donne mon avis sur le film.

Certes, Star Wars c'est de la musique. Mais la musique dramatique quand tout le monde se fait tuer l'un après l'autre, c'est trop. Gareth Edwards voulait faire un film de guerre et c'est réussi. Mais quand je repense à des films comme Le Soldat Ryan, Band of Brothers ou Full Metal Jacket, c'est le silence complet pendant la mort des personnages, ce qui finalement renforce le drame. Je pense qu'on aurait gagné à ne pas avoir de musique pendant ces moments-là, très intenses.

Je n'ai pas trop aimé le cliché de Krennic qui finalement n'est pas mort pour qu'il puisse voir son échec et meure définitivement avec la base. Qu'il se fasse tuer simplement par un tir et que sa dépouille disparaisse dans l'explosion.
En vérité, ça vaut pour toutes les "morts mais pas trop" : Galen Erso, l'aveugle et Krennic. Ces personnages qui sont passés pour morts mais qui ont encore un petit souffle de vie pour dire une dernière phrase. Erso s'est tout de même pris un missile quasiment à ses pieds. Qu'on ne l'ait pas déchiqueté je veux bien, mais son agonie... Au contraire, il aurait été beaucoup plus terrible de le laisser mort quand sa fille vient le voir. C'est un genre de cliché de films d'action, souvent hollywoodiens d'ailleurs, qui édulcore un peu trop la mort et le combat. Soit tu te prends un coup et tu meurs direct si tu es un figurant, soit tu as quand même droit à un dernier mot (souvent inutile) si tu es un personnage avec un minimum d'importance. Et c'est dommage. Qu'on soit encore vivant c'est une chose, mais avoir la force physique et l'état mental de parler distinctement à quelqu'un en particulier c'en est une autre, et il y a un fossé entre les deux.


Pour conclure, encore une fois j'ai été content du film, j'ai passé un bon moment. Les reproches ne sont finalement qu'une petite partie de l'expérience vécue et j'ai globalement senti un Star Wars. Différent certes, avec d'autres codes, mais il y a quelque chose qui a fait qu'on sentait l'univers.

Et enfin, je peux faire toutes les conversations sans craindre le spoil^^


EDIT : Même si je le pensais avant d'avoir vu le film, je trouve cette version du vol des plans de l’Étoile Noire bien plus réaliste que la version jusqu'ici existante de Dark Forces où, avec toute l'affection que je lui porte, Kyle Katarn vient les chercher comme s'il faisait ses courses. Première mission du jeu, c'était même pas une "mission-boss-de-fin", il vient tout seul avec son flingue, il désingue tout le monde tranquille, il prend les plans et il s'en va... J'ai toujours trouvé ça complètement irréaliste.
Rédacteur (pas super régulier) pour l'Holonet. Ma plus belle fiche : Battlefront II (2005)

Avatar du membre
Rancor Malade
Messages : 1031
Enregistré le : 19 mars 2012, 11:29
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Contrebandier
Localisation : À bord d'un transport léger YV-560.

Re: Star Wars Rogue One

Message par Rancor Malade » 09 janvier 2017, 09:26

Ravaak a écrit :Par contre, la chose que je n'ai pas comprise, c'est que le soldat, voyant la porte se bloquer et ne pouvant la forcer, n'ait pas le réflexe immédiat de donner les plans aux gars de l'autre côté, mais à demander de l'aide pour ouvrir la porte.
Au moment du visionnage, j'ai pensé exactement comme toi. Et en y repensant, à la place du soldat rebelle, je crois que j'aurais fait exactement pareil. "Hé les gars! C'est moi qui ai les plans!!! Ouvrez cette pooorte! Je veux viiivre!!!"
Ravaak a écrit :ce n'était pas le chef-d'oeuvre dont on m'avait parler, qui faisait tirer des larmes et tout et tout.
Je ne dirais pas non plus que c'est un chef d'œuvre, mais un excellent film. Au moment de la fin, après le passage avec Vador et l'apparition finale de la princesse (que j'ai comme toi trouvée plus réelle que Tarkin, même si j'ai bien aimé Tarkin), je n'avais qu'une envie c'était de tout faire pour que le cinéma enchaîne directement avec l'épisode IV! J'ai pas versé de larme pour l'équipage du Rogue One, mais juste pour l'émotion de cette fin qui me replonge à mes 10 ans quand mon père m'a dit "Viens voir, fiston, ça te changera des conneries de cartoon network!"
«Remember to always be yourself. Unless you suck.» Joss Whedon

Avatar du membre
Sire Tokito
Messages : 101
Enregistré le : 19 juin 2009, 14:06
Localisation : Invisible Hand
Contact :

Re: Star Wars Rogue One

Message par Sire Tokito » 09 janvier 2017, 10:39

Ravaak a écrit :Par contre, on me l'a clairement sur-vendu ; ce n'était pas le chef-d'oeuvre dont on m'avait parler, qui faisait tirer des larmes et tout et tout.
Je pense que ça vient du fait que beaucoup ont été très déçu par l'épisode VII, du coup beaucoup se sont emballés en sortant de la salle. Moi-même il m'a fallu deux visionnage et attendre un peu pour apprécier le film à sa juste valeur.
"It's a trap !" (Admiral Ackbar)
"Hwaaaarggllllllleerwwwwwwwwwardddddd" (Cheewbacca)

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Star Wars Rogue One

Message par darinze » 09 janvier 2017, 15:14

Les clins d'oeil sont très bien amenés et pas lourds du tout (..) est très léger et ça fait rire
ah ben jsus pas d'ac avec toi sur au moins deux clins d'oeil:
- Evazan et Ponda Baba: bon OK, c'est un clin d'œil à l'épisode 4, mais à part ça, c'est quoi la signification de leur présence? Parce qu'au final leur apparition pose plus de questions qu'autre chose, puisque Jedha va sauter quelques minutes après, et que de plus ils sont censés se retrouver à la cantina de Tattoine, moins de deux jours après... à les mettre dans le film à tout prix, quitte à leur faire refaire le coup tu "mon copain te trouve laid et on est condamnés sur vingt systèmes", fallait les foutre à Wobani dans le camp de travail, c'eût été plus en ligne avec leur passé de criminels
- Artoo et Tripio : bon c'était amusant de les revoir, mais j'ai trouvé leur présence lourdingue et injustifiée dans le hangar de Yavin. Je les aurais préférés à bord du Tantive à la toute fin, le grand con doré qui traîne au milieu sans même savoir pourquoi, et petit-blip roulant dans le couloir parmi les rebelles.
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Répondre