Les romans Star Wars [Legends]

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 07 octobre 2015, 10:53

Il ne faut toutefois pas se fier au chrono au début des livres, elle contiennent en général plusieurs erreur.
Pour les lires ce n'est pas gênant, d'accord. Mais de fait ? Car pour les ranger dans l'ordre Chrono dans la bibliothèque c'est mieux. (Faut que je me motive à le lire d'ailleurs, foutu temps qui manque.)
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Raventorn
Messages : 1405
Enregistré le : 14 octobre 2012, 14:40
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Ossus
Affiliation : Sith
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Raventorn » 12 octobre 2015, 17:31

Je viens poster ici mon appréciation du roman Kenobi.

- J'ai bien aimé le roman : c'est fluide, bien écrit, léger, marrant par certains aspects, il y a des références appréciables à l'Univers Etendu.
- On se plonge ducôté des "paysans" de Tatooine qui galèrent contre les hommes des sables, et c'est sympatoche.
- On se lie assez facilement aux personnages.
- J'ai trouvé qu'il y avait des rebondissements et une intrigue assez intéressante.

J'ai été somme toute assez agréablement surpris par ce roman. Je pensais avant de le lire que ça allait être banal à la mord-moi-le-noeud, mais je me suis trompé.

Le roman souffre de deux choses à mon avis :
- Situé juste après l'épisode 3, il y a de nombreuses contraintes scénaristiques concernant Obi-Wan, ce qui fait qu'on ne peut pas non plus être complètement surpris! Les intrigues sont donc assez légères, mais bien menées!
- Sa longueur : un peu trop long je trouve pour ce qui s'y raconte.

Je mettrais une note du genre 15/20. Un roman sympa à lire quand même :)
Raventorn

Que la Force soit avec nous

Avatar du membre
Raventorn
Messages : 1405
Enregistré le : 14 octobre 2012, 14:40
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Ossus
Affiliation : Sith
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Raventorn » 13 novembre 2015, 10:05

Mon avis sur le dernier roman Legends, à savoir Dark Maul - Prisonnier. J'avais eu beaucoup de mal avec le précédent (L'ombre du chasseur) que j'avais trouvé assez mauvais, donc j'ai commencé la lecture de celui-ci sans grandes attentes.

Et bien figurez-vous que j'ai beaucoup aimé! C'est assez original, un peu comme Vauriens de Zahn dont le style et l'ambiance détonnaient pas mal par rapport à ce à quoi nous sommes habitués. En gros, tout le livre est concentré sur un milieu carcéral ultra violent, et Maul ne doit pas utiliser la Force. Du coup, on est assez loin des discours Jedi/Sith et on a quelque chose d'assez sympa à lire.

Le style est très bon, assez cru, il y a pas mal de personnages, pas très profonds (mais en même temps, on est en prison, et Maul n'est pas un bavard). Seuls points faibles du livre je trouve :
- d'une part, la mission de Maul qui n'est pas ultra claire et qui peut donc laisser planer une espèce d'incertitude, et je suis pas sûr que ça soit volontaire.
- d'autre part, la toute toute fin, qui aurait pu être plus rocambolesque vis à vis de tout ce que le livre propose (je parle des 10 dernières pages).
- il manque à mon avis une vraie conclusion.

Voilà, des critiques très légères donc. Le livre est un concentré d'action, avec une enquête bien menée et beaucoup de rebondissements, à consommer sans modération. 17/20! ;)
Raventorn

Que la Force soit avec nous

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 15 février 2016, 18:03

Après une longue absence est un "léger" retard, je m'exprime sur Kenobi.
Je rejoint en gros Raventorn sur mon appréhension sur le livre et ses points négatifs.
Je ne voyais que moyennement l’intérêt d'un tel livre et le goût de feu de l'amour commençais à m'agacer. Mais c'est tout de même sympa. Le retournement dans la quatrième partie du livre augmente son intérêt et retire quelques platitude qu'il y avait tout le long.

Mais le gros point noir, c'est la référence à The Clone Wars. Bon sang ! La série ne respectait pas l’œuvre d'origine et de voir les auteurs y faire référence, du respect à sens unique qui me gonfle. Et c'est dommage d'accorder du crédit à une chose qui te démolira en retour dès que possible.....

A dans quelques mois pour le roman sur Dark Maul. ^^
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 11 avril 2016, 18:05

Retard rattrapé sur les "gros romans" avec Dark Maul.

Du bon et du mauvais. Je rejoins la critique de Raventorn, mais j'en ai un peu plus à dire.
Il y a beaucoup de personnages, et cela rend l'histoire plus "inutile".
On a l'intrigue avec Maul, à laquelle se lie celle de Plagueis et Sidious, à laquelle se lie celle de Komari Vosa, lesquelles croisent comme par hasard celle de Jabba.
J'ai un peu l'impression par toutes ces références de lire un roman de Luceno, mais en moins bien tissé.
Pour en revenir aux intrigues :
- Maul. Comme Raventorn je trouve que l'objectif est mal expliqué et un peu confus, mais au final on commence à s'y perdre, tout comme lui. Je ne suis pas fan du personnage et ses capacités détonnent. EN fonction des sources, soit il semble lambda (épisode 1, Maul l'Ombre du chasseur), soit il est hyper badaud super (trop ?) fort. Et là c'est le trop fort. Et j'ai du mal avec certaines scènes (comme vaincre un Wampa mains nues). Mais là c'est personnel. ^^
- Plagueis et Sidious. Rien à dire sur Palpy, même si son but est un peu confus. Par contre j'ai l'impression que Le Sage est un peu nunuche sur la moitié du bouquin. En lisant, le grand vainqueur de la mort semble beaucoup moins charismatique et fascinant qu'en lisant le livre qui lui est consacré.
-Komari VOsa. C'est sympa de la voir, je ne la connais que peu. Mais son traitement ne m'a pas emballé. Et au final ça reste anecdotique.
- Jabba. A le grand et puissant Hutt. J'ai l'impression de lire du fan service pour le coup, et un fan service qui m'a titillé. Il faut que je revoie exactement le roman Dark Plagueis, mais la référence aux siècles passés sur Tatooine me gêne un peu. Et l'histoire par rapport à la trame du livre sert si peu...

Sinon en positif, le roman est agréable et prenant, certains personnages sont intéressant voir attachant. Malgré les imperfections citées plus haut je conseille quand même de le lire.
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Raventorn
Messages : 1405
Enregistré le : 14 octobre 2012, 14:40
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Ossus
Affiliation : Sith
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Raventorn » 12 avril 2016, 09:02

Je suis content de voir qu'on partage nos avis généraux ;)

J'attends de voir ce qu'on veut donner les "Death Troopers" (ou un truc du genre, me souviens plus du titre exact), traduits avec des mois (années) de retard!
Raventorn

Que la Force soit avec nous

Avatar du membre
darinze
Messages : 556
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mexeluine
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par darinze » 12 avril 2016, 10:19

Novélisation des épisodes I, II, III écrits à l'époque de l'UE Legends, je ne sais s'ils font partie du nouveau canon ou pas, vu que c'est les novélisations des films je dirais que oui.

Episode I - La Menace Fantôme écrit par Terry Brooks.
Un bon style de narration, et divers éléments absents des films mais qui donnent une consistance à certains passages sont les deux points forts de ce bouquin. La personnalité d'Anakin enfant et son lien complexe avec la Force est un peu plus fouillée que dans le film. J'ai également apprécié le traitement de sa rencontre avec Padmé, et l'inébranlable certitude qu'il a, dès le départ, que c'est la femme de sa vie. Après, bon, il n'y a pas de surprise puisqu'on sait ce qui se passe. Un petit bémol: JarJar ne parle pas comme dans les films, c'est un peu déstabilisant mais au final, pas foncièrement un problème.

Episode II - L'Attaque des Clones écrit par Robert Salvatore
Evitez Image.
Je ne vois pas l'utilité de ce roman, qui cumule deux fautes lourdes: d'abord un style de narration quelconque, parfois même bâclé, qui n'emporte pas, ne surprend pas. Mais surtout, l'auteur est arrivé à entrer en conflit avec le roman de l'épisode I, et ça c'est un comble. Conflit dans la personnalité de Skywalker, conflit sur le Conseil Jedi (selon ce bouquin donc, sachez que c'est Yoda qui a tout fait pour qu'Anakin suive la formation Jedi à l'encontre des autres Maîtres qui n'en voulaient pas! Image). Je n'ai pas encore terminé le livre et je suis déjà en colère, ça s'annonce pas bien :(

Episode III - La Revanche des Sith écrit par Matthew Stover
Le panard. S'il n'y a qu'un seul roman, des 3, à acheter, c'est bien celui-là! Le style est savoureux, les apartés (éléments non présents dans les films) nombreux, les révélations foisonnent. Par exemple, on sait où Palpy cache son sabre de Sith durant toutes ces années au Sénat de Coruscant en attendant de le sortir au bon moment (et ce quelque part est visible dans les films, figurez-vous). L'entrée en scène des deux chasseurs Jedi (ouverture du film avec l'attaque sur la Main Invisible) est jouissive, le duel Obi-Nakin vs Dooku est mené de main de maître et se conclut de façon excellente... bref, un must-have, pour ainsi dire un avoir-tu-dois!
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Dark Jies
Messages : 623
Enregistré le : 17 mars 2012, 08:52
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bespin
Affiliation : Indépendant
Localisation : Cantina de Mos Eisley - Tatooine
Contact :

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Jies » 13 avril 2016, 21:15

Les novélisations sont "canons tant qu'elles ne présentent pas d'incohérences avec les films".

Sinon je suis d'accord pour la novélisation de RotS. Je dirai même de manière volontairement provocante qu'elle est meilleure que le film.
Seules trois choses sont infinies : l'univers, la bêtise humaine et la version d'essai de WinRar.

Twitter : @DarkJies
Elle s'appelait Carrie...

Avatar du membre
darinze
Messages : 556
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mexeluine
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par darinze » 14 avril 2016, 11:13

Je te rejoins sur le fait que la novélisation de l'épisode III est bien meilleure que le film lui-même.
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 27 mai 2016, 09:38

Petit retour sur DeathTrooper
Sans mauvais jeux de mots on peut dire que je les dévorer. L’ensemble y est passé en une journée (en fait, merci la grève sncf, je n’avais que ça pour m’occuper sur plusieurs heures ^^)

Au départ j’étais curieux. Un roman d'horreur dans l’univers de Star Wars, ce n’est pas trop commun (et je ne suis pas fan de Zombie). Mais bon, il y avait déjà galaxie de la peur. Serait-ce un galaxie de la peur plus mature ?
Et la réponse est oui mes amis, jusqu’à avoir des adolescents parmi les héros. ^^

Au niveau scénar, nous avons le droit à une histoire de Zombie assez classique, sans trop de nouveauté (mis à part l’univers Star Wars et les technologies qui en découle), assez divertissant. Et comme scénario classique, il y a les bons moments d’excitation, et les travers comme la fin ou encore savoir à l’avance qui va survivre (à quelques exceptions près peut-être ?).
L’histoire progresse assez vite, surtout dans la partie zombie (2e moitié du livre quand même !). Le livre est adulte, entre les putréfactions, les gens se faisant dévorer, mutiler, le sang etc. (zombie mode quoi !), ou même les réflexions sur les Stormtrooper en manque vis-à-vis de la jeune femme médecin (pas docteur Quinn, hein, faut pas non plus déconner ^^) de la barge pénitencière. Vraiment un galaxie de la peur pour la tranche d’âge du dessus.

Je tiens à souligner l’avant-livre, dont les remerciements sont pleins d’humour et la note où l’auteur nous indique une playlist à écouter pour l’ambiance de livre. Original pour le souligner.

Bref, un livre bien sympa qui détend.

Et pour les amateurs de Left4Dead 2 : http://steamcommunity.com/sharedfiles/f ... th+trooper



Et maintenant Moisson Rouge....


Pour commencer, je vais dire que tout ce qui peut faire le charme du premier n'est plus là. Moisson rouge est un autre livre de zombie dans l'univers de Star Wars, nous n'avons donc plus l'excitation du premier. Il n'y a plus toutes les fioritures autour du roman comme le premier, lui retirant une partie de l'identité de cette duologie.

Attaquons-nous à l'histoire. Déjà elle est avariée si bien qu'on ne la dévore pas à pleine dent. Le schéma n'est pas le même que le premier, c'est une bonne chose. Par contre elle souffre de très gros point noir. Nous avons :
- Un personnage qui prend plusieurs chapitres alors qu'au final il était largement dispensable.
- Des Sith quelque peu caricaturer. D'ailleurs il se passe dans la période de TOR, mais on ne dirait absolument pas vu le faible background galactique. L'histoire du Sith qui aurait créé la maladie en premier semble un peu bancal niveau chrono....
- Nous avons des Sith par centaines, des types capables de maîtriser la Force, ou juste à servir de buffet....
- Le fantastique. Je ne suis pas fan de dialoguer via la Force avec une fleur. UNE FLEUR !!!! Surtout que dans le feu de la zombification, un coup la fleur est là,un coup elle ne répond pas aux appels. Au bon vouloir du scénario. Et le fait que les contaminés par la fleur peut subir la pousse d'autre fleur sur eux lorsqu’on demande à la fleur d'origine de le faire.... Bref de l'alchimie Sith version Harry Potter. Et pour ma part, ça à gâché une bonne partie du livre. Pour en finir avec ce point : le remède pour être contaminé sans se transformer (en gros avoir l'immortalité), c'est de dévorer le cœur d'un Jedi pour ce bain de midichlorien ! Merci pour le cours,je ne savais pas que les Sith, eux, n'en avaient pas. Scénario un peu arbitraire en somme.

Mais ma plus grosse déception est que ce livre ne sert à rien. Aucun lien avec Death Trooper alors qu'il s'agit d'un prequel. À la fin j'ai eu l'impression que la République/ Jedi sont au courant du danger du virus (?) sur la planète, mais qu'on la laisse pour le premier touriste venu.

Franchement, le premier était sympa, celui-ci est oubliable.
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 18 décembre 2017, 23:29

Cela faisant un petit moment déjà, en ai-je oublié dans les dernières sorties ?
Je ne parle bien évidemment pas de Faucon Millenium (le prochain sur ma liste), mais de Luke Skywalker et les Ombres de Mindor.

Bientôt sur vos écrans : ma petite critique du livre !

Par où commencer ? Ah oui, ce livre relate la Bataille de Mindor entre des forces impériales et celle de la Nouvelle République quelque temps après la fin de Trioculus. Ici, pas de galaxie à sauver, pas de système stellaire à libérer d'un seigneur de guerre. Non juste une planète au centre de l'intrigue : Mindor. Et pourtant, que les enjeux sont importants !

Puisque la réception de l’œuvre dépend en partie de ce qu'on en attend, voici mes attentes sur ce livre.
L'auteur et Matthew Stover. Il a écrit Point de Rupture, que je n’avais personnellement pas aimé du tout (trop lourd, trop de surenchère de twist à la fin, et je n'aime pas les perso), mais aussi de Le traître, dont la première partie est vraiment vraiment bonne. Donc j'avais peur de ne pas apprécier ce livre, mais j'avais hâte pour les points positifs du roman suivant :
- Une continuité béton avec les comics Marvels des années 80. Le retour de l'ennemi de Luke, Blackhole et de ses Stormtrooper noirs, enfin le livre nous révèle de nouvelles choses sur lui et ce qu'il est devenu. Un méchant pas oublié c'est cool.
- Luke est dégoûté de la guerre. Depuis le temps que je voulais lire le pourquoi du comment.

Alors le livre en lui-même. C'est une bonne surprise, le style et l'humour sont assez agréables. Toutefois, un peu trop de détails techniques qui viennent alourdirent le style et les passages d'action (comme le fonctionnement de certaines armes/ ordinateurs ou les calculs des distances). C'est en-dehors du moment très intéressant comme info, c'est mieux dans un guide dirais-je. Le roman nous offre aussi en invité Fenn Shysa et cela correspond exactement à ma remarque pour Blackhole, mais du côté des gentils. Luke qui essaye de devenir/rester un chic type gentil et naïf qui veut épargner tout le monde est une bonne chose aussi et contraste vraiment avec les événements de Mindor. Le développement de Blackhole est intéressant avec quelques machinations et surprises et une vision de la Force différente de ce qu'on nous offre d'habitude.

Je noterai quelques petits bémols. Comme beaucoup d'auteurs, Stover ramène ses persos. Ici Nik Rostu et Kar Vastor. Ils sont issus de Point de Rupture, c'est dommage pour moi, surtout que je ne pouvais (et ne peut toujours pas) piffer Vastor ! Alors zut ! De tous les perso possible et utilisable il a fallu ramener Vastor ! (un arrière-goût du retour d'Irek Ismaren dans les NOJ sortie d'un autre « mauvais » roman). Je suis moyennement fan de la roche qui se liquéfie à convenance, mais son utilisation apporte un plus sur Blackhole et la Force peut-on dire. Mais le gros point noir c'est la fin. La situation est totalement désespérée et les héros s'en sorte comme par trop gros coup de chance à mon goût. Heureusement que la fin du méchant est originale. =)

Dernier point pour revenir sur l'humour du livre. Par moment, l'auteur s'amuse et nous gratifie de « private joke » pour ceux qui connaissent un peu Star Wars. C'est le cas des films La Vengeance du Jedi et Han Solo contre les Limaces de L'espace qui relatent de manière différente la fin du Retour du Jedi (qui devait être la Vengeance à l'époque), et la scène du champ d'astéroïde du V. Mention spécial pour la meilleure blague du livre : Luke dit que les rousses ne sont pas son genre de femme (et pourtant, il y aura Mara ! ^^ ). Ce sont ces petites références qui font le plaisir de la lecture et l'une des richesses du livre.
D'ailleurs, est-ce que le titre du roman ne ferait pas titre de film de série B comme ceux cités juste avant ?
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 21 juillet 2018, 11:57

Commençons par l'état d'esprit de lecture. J'ai eu du mal à le commencer, car étant potentiellement le dernier livre à être traduit (merci la langue de bois de Pocket à la parution de la News), c'est la fin d'une ère qui s'annonçait. Mais après tout ce temps, voilà ma petite critique.

Déjà, il s'agit d'un roman de Luceno, autrement dit, un livre remplie de référence. Pour un lecteur assidu, c'est une récompense que chaque référence comprise. D'ailleurs, mention spéciale aux références à l'Étoile de Cristal, qui est un très mauvais roman qui n'a pas du rester dans les mémoires de tous. Que cela rassure les novices, ne pas les comprendre n'est pas gênant. Mais attention, je ne parle que des clins d'œil ou mention d'événement ou personnage du passé. Le contexte du livre doit être connu pour en apprécier la moitié.

Parlons-en du contexte. Le livre se résume en deux parties mêlées ensemble : l'histoire du Faucon et Allana. La première partie nous donne beaucoup d'information sur le plus célèbre vaisseau de la Saga jusqu'à sous-entendre que le vaisseau ait une âme, ou tout du moins son caractère propre. La seconde est un élément précieux qui permet la transition entre les séries Héritage de la Force et Destin des Jedi. Dommage qu'il n'ait pas été traduit entre les deux, car il permet de comprendre Allana et Seff dans la série Destin des Jedi. Et justement, il est intéressant de voir comment la fille de Jacen encaisse les événements et les traces que son paternel a laissées. Ma partie préférée d'ailleurs.

En plus simple, Allana trouve une pièce que Han ne connaît pas à bord du Faucon et commence une chasse à l'information sur le Faucon Millénium. D'un autre côté, d'autres parties veulent le Faucon, car il serait la clef d'un trésor républicain. Le tout se mêle et se croise entre différentes époques (et valide brillamment le caméo du Faucon dans l'Épisode III) sans manquer d'ironie. Une folle aventure et histoire, non dénuée de plaisir pour le lecteur, sans être une pièce essentielle de l'histoire de Star Wars (sauf pour les éléments précité, mais bon, on peut s'en passer quand même comme nous l'a fait prouver l'ordre de traduction VF).

Pour finir, je rajouterai qu'il est dépaysant et original de rajouter des éléments secondaires peu habituelle : prendre des photos avec les comlinks façon téléphone mobile, ou encore les centre de rajeunissement pour permettre notamment aux humains de vivre plus longtemps que leur espérance de vie normale.

À un jour peut-être pour de nouvelles critiques !
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Avatar du membre
Waskor
Messages : 1093
Enregistré le : 18 mars 2012, 01:49
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Mandalorien

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Waskor » 21 juillet 2018, 13:03

Euuuh, par contre tu es sur quel livre? Car je cherche dans ma série et quand tu parles de dernier paru, je sais pas si tu es en Canon ou Legend, ^^. Et ne voulant pas trop me faire spoil, meme si je risque d'oublier d'ici là, vu ma vitesse de lecture.

Pour ma part je suis sur le Pouvoir de la Force, qui a des phases à peu longues et j'ai du mal à rester concentré sur l'histoire parfois, ^^.

Avatar du membre
Dark Reivilo
Messages : 1470
Enregistré le : 02 septembre 2009, 14:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Bakura
Affiliation : Sith
Localisation : Bakura, ou en vacances sur les plages de Togoria

Re: Les romans Star Wars [Legends]

Message par Dark Reivilo » 21 juillet 2018, 19:29

Oups, j'ai oublié de mentionner le titre, vu qu'annoncer plus haut. Je parle de Faucon Millenium de James Luceno.
Après c'est simple, on est sur un topic Legends, je ne vais pas parler de canon, cela n'a pas sa place.

Le Pouvoir de la force est moyen. Il fait trop dans le grandiloquent, comme le jeu et j'ai eut du mal (défaut qui se retrouve dans le II et dans Alliance Fatale du même auteur). Le II est pas mieux mais propose les choses les plus intéressante comparé à la BD et le jeu.
« Cet univers atroce peut devenir, quoique voué à une imperfection fatidique, plus habitable et meilleur. »

Rzewuski Stanislas

Répondre